Immobilier: les plus gros projets de condos livrés en 2017

Publié le 14/05/2018 à 09:30

Immobilier: les plus gros projets de condos livrés en 2017

Publié le 14/05/2018 à 09:30

L'Avenue, rue Drummond, à Montréal.

Chaque année, la construction d’immenses projets de copropriétés se termine et les unités sont finalement livrées aux propriétaires. À ce moment, une vente est publiée au Registre foncier du Québec et l’habitation devient officiellement la propriété de l’acheteur. Selon les données colligées par JLR, on comptait dix tours à condos où au moins 100 unités neuves ont été remises aux acquéreurs en 2017. Seulement six projets ont compté un nombre de transactions aussi élevé en 2016 et quatre en 2015.


Voici les quatre plus gros projets livrés en 2017.


Icône — 1155, rue de la Montagne, Ville-Marie, Montréal


Au total, 313 unités ont été livrées en 2017 dans ce projet de copropriétés. À celles-ci s’ajoutent 37 condos transigés en 2016. Les quelques unités restantes dans l’immeuble ont été liquidées en début de 2018. La copropriété la moins chère de l’immeuble s’est vendue pour un montant de 180 000 $ avant taxes alors que la plus chère a été acquise pour un montant de 1 180 942 $ avant taxes. La transaction inclut 2 stationnements et un espace de rangement. Le prix médian, avant taxes, payé pour une unité neuve dans cet immeuble dépassait de peu 340 000 $. Les prix au pied carré (en fonction de la taille de l’unité indiquée au rôle foncier) variaient entre environ 400 $ et 1000 $, le stationnement étant inclus dans le prix, mais pas sa superficie. Depuis la fin de sa construction, déjà 31 copropriétés ont été revendues.


L’Avenue — 1050, rue Drummond, Ville-Marie, Montréal


À cette adresse, 291 copropriétés neuves ont été transigées au cours de l’année 2017. Quelques unités ont été également livrées par le promoteur aux acheteurs en début de 2018. L’acquéreur qui a payé le moins cher pour une habitation dans cette tour a déboursé 213 900 $ plus taxes, et ce, pour un condo d’environ 41 mètres carrés selon l’évaluation municipale. À l’opposé, un acquéreur a payé un peu plus de 5,5 M$ avant taxes pour un grand logement ainsi que plusieurs unités de stationnement et d’entreposage. Le prix médian des unités neuves acquises en 2017 (406 900 $) dépassait celui de L’Icône. Cela en fait le projet le plus dispendieux en matière de prix de vente médian parmi les complexes présentés dans cet article. Depuis la construction du projet, déjà 35 propriétaires ont revendu leur unité.


Urbania – 1400, rue Lucien-Paiement, Laval et également quelques unités du 1300 à 1390, rue Lucien-Paiement faisant partie du même ensemble de copropriétés.


Avec plus de 205 habitations vendues en 2017 ce projet se classe au 3e rang de ceux ayant livré le plus d’unités en 2017. Qui plus est, quelques nouvelles demeures ont également été officiellement transigées en 2018 selon les actes publiés au Registre foncier du Québec. Les unités sont plus abordables dans cette tour que dans les 2 autres complexes présentés précédemment. Le prix médian payé avant taxes pour une unité acquise en 2017 était de 198 800 $. Il faut dire que le projet compte quelques très petits condos. Ainsi, l’unité vendue au plus bas prix (114 000 $ plus taxes) affichait une superficie d’un peu moins de 30 m2 selon l’évaluation municipale. Pour ce prix, l’acheteur obtenait aussi un stationnement et un espace de rangement. Au total, 29 copropriétés ont été vendues moins de 150 000 $ plus taxes. Le complexe comporte également des unités plus chères et plus spacieuses. La plus dispendieuse s’est vendue un peu plus de 695 000 $ plus taxes et comptait 2 stationnements. Déjà 7 acquéreurs ont revendu leur propriété.


Evolo S – Les condos situés au 101, rue de la Rotonde et les maisons de ville 103, 105, 107 et 109, rue de la Rotonde qui sont liées par le même syndicat de copropriétés, Île-des-sœurs, Montréal


La livraison des copropriétés de ce projet a débuté en mai. À la fin de 2017, 189 unités avaient été remises aux acheteurs. Encore quelques unités ont été vendues en début de 2018. En excluant les 2 unités acquises par le syndicat de copropriétés, l’unité la moins chère a été achetée au coût de 224 283 $ plus taxes et incluait un stationnement. La copropriété la plus chère du complexe s’est, pour sa part, détaillée à un peu plus de 1,5 M$ plus taxes, ce montant comprend l’acquisition de 2 stationnements. Le prix médian de vente en 2017 s’est situé à 377 118 $. Le projet est très récent ce qui fait que seulement 2 unités ont été revendues.


D’autres importantes tours à condos terminées en 2017


D’autres projets de taille ont également été achevés cette année. On peut penser au complexe situé au 1165, rue Wellington dans Le Sud-Ouest qui constitue une des phases du Wellington Griffintown, au projet le O Cartier situé au 9, boulevard des Prairies à Laval, ou encore, à l’immeuble du 10050, boulevard de l’Acadie faisant partie du projet Cité Signature.


*Lorsque le promoteur a vendu l’unité à une compagnie ou une personne liée, celle-ci n’a pas été comptabilisée dans les transactions.


Si vous désirez en connaître davantage sur le marché de la copropriété, vous pouvez consulter l'étude sur le prix au pied carré des copropriété de JLR.

À propos de ce blogue

Économiste chez JLR Solutions foncières, Joanie Fontaine analyse le marché immobilier et ses différentes composantes. Titulaire d’une maîtrise en économie, elle réalise des études statistiques à partir de la base de données de JLR comptant plus de 6,5 millions de transactions, en plus des rôles d’évaluation municipale, des permis de construction et des recensements de Statistique Canada. JLR est la seule entreprise au Québec à disposer de l’historique de toutes les transactions immobilières réalisées depuis 1986.www.jlr.ca

Joanie Fontaine

Sur le même sujet

Les mauvaises créances toujours en diminution au Québec

03/05/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Le nombre de délaissements au cours des 12 derniers mois a été 8% moins élevé que l'année précédente.

Immobilier: acheter pour revendre rapidement... payant ou non?

24/04/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Avec un temps de possession d'environ 2 ans, le gain médian des copropriétés à la revente était de 3,5% au QC.