Immobilier: le marché de Québec toujours au ralenti

Publié le 27/11/2017 à 15:25

Immobilier: le marché de Québec toujours au ralenti

Publié le 27/11/2017 à 15:25

La construction excessive a fait mal au marché immobilier de Québec et les contrecoups se font toujours sentir.


Ces dernières années ont été difficiles pour le marché immobilier de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec. Alors que les ventes ont renoué avec la croissance depuis 2 ans dans plusieurs régions de la province, la reprise se fait toujours attendre dans la Québec.


Au cours des 10 premiers mois de 2017, 5 516 unifamiliales ont été achetées sur le territoire de la RMR de Québec selon les données publiées au Registre foncier du Québec et colligées par JLR. Ce nombre s’avère similaire à l’année dernière et 16 % en dessous d’il y a 5 ans. Les transactions ont chuté en 2013 relativement à 2012 et depuis le niveau demeure plutôt stable.


L’agglomération de Québec se distingue de sa banlieue avec une hausse des ventes de 2% cette année.


Source: JLR


En ce qui concerne le prix médian, sa hausse a été limitée par la faiblesse de la demande par rapport à l’offre. Sur 5 ans, dans l’ensemble de la RMR, le prix médian a crû de 8% ce qui est à peine supérieur à l’inflation totale pour la période au Québec, c’est-à-dire 7,1%. La plus grande part de cette croissance est attribuable à l’augmentation du prix médian de 5% entre 2012 et 2013. Depuis, des hausses et des baisses de prix mineures se sont succédé. Finalement, pour les 10 premiers mois de 2017, le prix a monté de 2%.


Copropriété


Le secteur de la copropriété a connu des difficultés ces dernières années causées, entre autres, par la surconstruction. En date du 3e trimestre de 2013, il y avait 810 unités neuves achevées et non écoulées dans la RMR de Québec selon les données publiées par la SCHL. Depuis, le nombre s’est résorbé avec seulement 224 copropriétés dans cette situation au 3e trimestre de 2017, mais les conséquences de la construction excessive se font toujours sentir.


Du côté des transactions de copropriétés, pour les 10 premiers mois de 2017, elles sont 3% moins nombreuses qu’à la même période de 2016. En comparaison avec 2012, elles ont diminué de 33%. Malgré tout, on constate un petit regain récemment puisque les ventes ont été plus élevées que l’année dernière pour les mois de juillet à octobre.


Le nombre important de nouvelles unités sur le marché a créé un marché fortement à l’avantage des acheteurs et donc limité la croissance des prix.


Le prix médian d’une copropriété dans la RMR de Québec s’établissait à 215 000$ au cours des 10 premiers mois de 2017, soit environ 1000 $ de moins que l’année dernière et 6% de plus qu’en 2012.


Finalement, au cours des derniers mois, le marché des ventes a semblé vouloir repartir à la hausse tranquillement. Il est cependant encore trop tôt pour parler de tendance. Pour l’avenir, il faudra surveiller les augmentations de taux d’intérêt potentiel qui pourrait limiter la reprise du marché.


Si vous désirez en savoir davantage sur un secteur de la RMR de Québec, vous pouvez consulter l’étude complète de JLR.


 


Lire mes autres blogues


Me suivre sur Twitter : @JFontaineJLR

À propos de ce blogue

Économiste chez JLR Solutions foncières, Joanie Fontaine analyse le marché immobilier et ses différentes composantes. Titulaire d’une maîtrise en économie, elle réalise des études statistiques à partir de la base de données de JLR comptant plus de 6,5 millions de transactions, en plus des rôles d’évaluation municipale, des permis de construction et des recensements de Statistique Canada. JLR est la seule entreprise au Québec à disposer de l’historique de toutes les transactions immobilières réalisées depuis 1986.www.jlr.ca

Joanie Fontaine

Sur le même sujet

Combien de temps les Québécois demeurent-ils propriétaires?

Mis à jour le 18/09/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Environ la moitié des acheteurs d'unifamiliales auront revendu leur propriété d'ici douze ans.

Immobilier: hausse des prix et des taux d'intérêt

14/09/2018 | Les Affaires - JLR

Bulletin JLR-Les Affaires. L'accès à la propriété a continué de chuter en août au Québec.