L'argent est sur l'iPad

Publié le 27/11/2012 à 09:22, mis à jour le 27/11/2012 à 09:22

L'argent est sur l'iPad

Publié le 27/11/2012 à 09:22, mis à jour le 27/11/2012 à 09:22

BLOGUE. Les téléphones intelligents et tablettes utilisant le système Android, de Google, ont beau se multiplier, si vous souhaitez faire de l'argent, c'est encore aux utilisateurs des produits d'Apple qu'il faut vous adresser.


C'est la conclusion que l'on peut tirer de la publication par IBM de statistiques sur le commerce électronique lors de la célèbre journée du Black Friday, vendredi dernier.


Selon IBM, donc, « l'iPad a généré plus de trafic que toute autre tablette ou téléphone intelligent, représentant près de 10% du commerce électronique ». Suivent l'iPhone à 8,7% et Android à 5,5%.


La domination de l'iPad est évidemment beaucoup plus grande lorsqu'on se limite aux tablettes : 88,3% du trafic sur des sites de commerce électronique provenant d'une tablette était attribuable à l'iPad.


Mais ce qu'il y a de plus drôle, c'est que les Américains n'ont manifestement pas que magasiné SUR des iPad. Ils ont aussi magasiné POUR des iPad. L'iPad 2 a été l'un des meilleurs vendeurs d'après les données publiées par eBay (et sa filiale PayPal).


Vous avez bien lu, soit dit en passant : l'iPad 2. Pas le 4, lancé il y a quelques semaines, ou même le 3, sorti quelques mois plus tôt, ou même l'iPad Mini. On parle bien de l'iPad 2, avec son écran de 10 pouces et son prix de 400$, soit 100$ de moins que la version la moins dispendieuse de l'édition la plus récente.


Comme l'écrit le blogue AllThingsD, du Wall Street Journal, si on se fie aux données, on utilise des iPad pour acheter des iPad qui vont servir, l'an prochain, à acheter des iPad…

Sur le même sujet

«Nous sommes le morceau manquant de la pomme d'Apple»

Édition du 20 Décembre 2014 | Daphnée Hacker-B.

La vitrine du détail — iPhone et iPad brisés dans les mains, étudiants et hommes d’affaires s’agglutinent...

Canada: la justice ordonne à Apple de lui remettre 3 ans d'archives

17/12/2014 | AFP

Un tribunal a ordonné à Apple Canada de remettre trois ans de communications au Bureau de la concurrence.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Poutine joue à la roulette russe

ANALYSE. La politique étrangère de Vladimir Poutine risque de plonger la Russie dans une longue crise économique.

Hausse des tarifs des CPE: pas de solutions fiscales miracles, mais ...

Voici quelques solutions fiscales pour atténuer l’impact de la hausse des frais de garde décrétée par Québec.

Combien ça coûte un bar chez soi?

Édition de Novembre 2014 | Steeve Proulx

S'équiper pour veiller tard, ça revient à combien ?