Codère - La recherche Facebook : très (très) prometteur

Publié le 15/01/2013 à 15:24, mis à jour le 15/01/2013 à 16:34

Codère - La recherche Facebook : très (très) prometteur

Publié le 15/01/2013 à 15:24, mis à jour le 15/01/2013 à 16:34

Un exemple de recherche sur le Graph Search de Facebook

BLOGUE. « C'est quoi ça, le Graph Search? », vous demandez-vous probablement. Réponse : une nouveauté de Facebook qui, je le crois sincèrement, a le potentiel de bouleverser cet outil déjà puissant et d'en faire une machine à imprimer de l'argent.


Le plus grand actif de Facebook, c'est sa base de données. D'une complexité inouïe, celle-ci renferme une quantité incroyable d'informations inaccessible ailleurs, informations auxquelles il est par ailleurs possible d'accorder une importance relative pour chaque utilisateur en se basant sur un paquet d'autres informations contenues dans la même base de données. Le tout est interrellié. C'est presque magique.


Mais qui dit base de données dit normalement outil de recherche. Or, celui de Facebook était jusqu’ici plutôt rudimentaire. Il ne vous permettait de rechercher que des personnes ou des pages. Pas le contenu publié par lesdites personnes ou pages. C'est ici qu'intervient Graph Search.


Précisons d'emblée que nous n'avons pu essayer Graph Search, qui n'est accessible aujourd'hui qu'en version bêta, en anglais, pour « un petit pourcentage d'utilisateurs », selon Facebook. Le reste du billet présumera que l'outil fonctionne efficacement. Si ce n'est pas le cas, on peut évidemment tout jeter à la poubelle.


Durant leur conférence de presse, Mark Zuckerberg et ses acolytes ont présenté divers scénarios d'utilisation de cette nouvelle fonction de recherches, pas tous pertinents. Personnellement, je me fous un peu d'être en mesure de savoir lesquels de mes amis aiment à la fois Star Wars et Harry Potter.


Sur le même sujet

Le patron de Facebook plus riche que les fondateurs de Google

25/07/2014 | Daniel Germain

La capitalisation de Facebook est en voie de dépasser celle d'IBM et surclasse déjà Coca-Cola.

À surveiller: Amazon, Facebook et Rogers

25/07/2014 | François Pouliot

Que faire avec les titres d’Amazon, Facebook et Rogers? Voici quelques recommandations d’analystes ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Amaya a le feu vert pour acheter Rational Group

L'entreprise montréalaise pourra s'emparer des marques PokerStars et Full Tilt Poker dans une transaction de 4,9 G $US.

Ottawa précise les règles de l'enchère du spectre prévue en mars

Ottawa a indiqué lundi quelles seraient les règles de son enchère du spectre qui réservera ...

La Banque du Canada corrige une erreur sur les billets de 10$

La Banque du Canada est en train de faire un rien d'une montagne. Jusqu'à tout récemment, la banque ...