Le stress est votre meilleur ami (et ce n'est pas de la science-fiction)!

Publié le 07/09/2018 à 13:07

Le stress est votre meilleur ami (et ce n'est pas de la science-fiction)!

Publié le 07/09/2018 à 13:07

(Photo: 123rf.com)

Ce blogue est une invitation à questionner notre rapport avec la performance à l’ère 4.0. Le monde a changé, mais est-ce que notre façon d’envisager le succès au travail a suffisamment évolué? Consultant en développement organisationnel, spécialiste du monde du travail, enseignant à HEC Montréal, et conférencier, Jean-François Bertholet met tout son cœur à explorer de grands principes, parfois contre-intuitifs, afin d’optimiser votre propre performance et celle de vos collaborateurs.


BLOGUE INVITÉ. C’est inévitable: la rentrée automnale amène son lot de stress pour chacun d’entre nous. C’est le temps de repartir la machine!


Comment combattre cet inévitable stress? Arrêtons ça net: si au contraire, cette question que nous nous posons tous ne contenait pas en elle-même la source de nos maux? Mais il faut bien le combattre, ce stress, c’est mauvais pour la santé, non? C’est bien ce qu’on se fait répéter depuis des années, au point où on devient stressé... d’être stressé.


Jouons donc à un petit jeu: quel énoncé correspond mieux à votre vision du stress?


A) Le stress est mauvais pour la santé et doit être évité, réduit et géré.


B) Le stress est utile et doit être accepté, mis à profit et célébré.


Si vous avez répondu A, vous pensez comme la majorité des gens. Mais surprise: les effets négatifs du stress s’appliquent seulement... à ceux qui ont répondu A à cette question! En effet, c’est la combinaison 1) du stress et 2) de la croyance que le stress est mauvais qui amène son lot de problèmes de santé et de performance! Comment est-ce possible? Ce n’est pourtant pas de la magie.


Le stress est ce qui survient lorsque quelque chose auquel nous tenons est en jeu. La plus récente science sur le stress nous démontre qu’il peut nous rendre plus allumé, plus concentré et nous conduire au succès. Sous le stress, nous pouvons devenir plus généreux, nous apprenons davantage et nous traitons plus efficacement l’information. Si l’on tente d’éviter le stress, on se place précisément dans des situations où l’on pourra le fuir… alors que ce sont ces mêmes situations qui nous font progresser et évoluer comme travailleur. Alors, cessons de tenter de réduire le stress et devenons meilleur avec cet allié.


On pense, d’ailleurs souvent à tort, que les grands athlètes performent mieux sous pression, car ils sont moins stressés que les autres. C’est plutôt le contraire : ils sont conscients du stress, dansent avec lui et en tirent le plein potentiel.


En résumé: la croyance que vous entretenez par rapport au stress joue un rôle majeur sur votre santé et votre performance.


Comment passer à l’action et bénéficier du stress: 


1) Reconnaître le stress lorsqu’il surgit. Remarquez ses effets. Saluez-le!


2) Faire le lien entre ce stress et la motivation positive derrière ce stress: pourquoi est-ce important pour moi?


3) Utiliser l’énergie que le stress me donne, au lieu de gaspiller l’énergie à tenter de réduire ce stress. Que puis-je faire dès maintenant qui serait en lien avec mes buts et mes valeurs?


Je vous encourage à partager cette réflexion avec vos employés, collègues ou collaborateur. N’est-ce pas un beau cadeau à leur offrir en cette rentrée stressante?


Note : Pour en savoir plus sur le sujet, je vous conseille le magnifique livre « The Upside of Stress » de Kelly McGonigal.


 

À propos de ce blogue

Ce blogue est une invitation à questionner notre rapport avec la performance à l’ère 4.0. Le monde a changé, mais est-ce que notre façon d’envisager le succès au travail a suffisamment évolué? Consultant en développement organisationnel, spécialiste du monde du travail, enseignant à HEC Montréal, et conférencier, Jean-François Bertholet met tout son cœur à explorer de grands principes, parfois contre-intuitifs, afin d’optimiser votre propre performance et celle de vos collaborateurs.

Jean-François Bertholet