Les FNB progressent rapidement, à une exception près

Publié le 04/11/2017 à 11:50

Les FNB progressent rapidement, à une exception près

Publié le 04/11/2017 à 11:50

L’offre de FNB au Canada poursuit son évolution rapide. Un nombre record de 9 nouveaux fournisseurs ont lancé des FNB cette année et l’actif sous gestion des FNB offert au Canada a franchi le cap des 140 G$ au mois d’octobre.


Cette progression touche la majorité des FNB, mais il y une exception notable. Le cas du XIU, un FNB d’actions canadiennes qui reproduit l’indice S&P/TSX 60. Le nombre de parts en circulation de ce FNB a touché un nouveau creux de plusieurs années la semaine passée avec moins de 450 M part en circulation, soit 10% de moins qu’il y a 3 ans.


J’ai d’ailleurs écrit un billet sur le XIU il y a 3 ans et visiblement peu de choses ont changé. Le XIU est encore le FNB avec le plus d’actifs au Canada avec plus de 10 G$, mais son lent déclin se poursuit pendant que d’autres FNB continuent d’accumuler des actifs a un rythme soutenu.


Outre le XIU, il y a maintenant 3 FNB de plus de 3 G$ (XSP, XIC et ZAG) au Canada et un de plus de 4 G$ (ZSP). Il y a 3 ans, aucun autre FNB à part le XIU ne dépassait 2.5 G$ d’actifs. Pourquoi le XIU ne réussit-il pas à suivre le rythme de l’industrie?


La réponse est fort simple. Les frais de gestion du XIU sont trop élevés par rapport à ses concurrents. Bien que le XIU soit un FNB très liquide qui permet de faire des transactions importantes avec un minimum d’impact sur les marchés, c’est aussi de plus en plus le cas pour d’autres FNB similaires comme le XIC ou le ZCN ou le HXT, tous des FNB passifs d’actions canadiennes.


Si ces autres FNB sont plus intéressants pour la majorité des investisseurs, alors pourquoi le XIU a-t-il encore plus de 10 G$ d’actifs? Il y a plusieurs raisons possibles. En voici quelques-unes.


 



  1. Certains investisseurs peuvent avoir accumulé des gains importants avec le XIU et ne veulent pas concrétiser ces gains en capital.

  2. Certains investisseurs tiennent à la liquidité plus importante du XIU.

  3. Le gestionnaire du XIU peut, selon le prospectus, accorder des réductions de frais à des investisseurs qui investissent des montants importants dans un FNB.


 


À moins d’une réduction de frais importante ou d’un regain soudain pour une allocation tactique aux actions canadiennes par des investisseurs internationaux, tout indique que le lent déclin du XIU se poursuivra.


N’hésitez pas à m’écrire si vous souhaitez que j’aborde un sujet particulier dans ce blogue.

À propos de ce blogue

Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), un gestionnaire de portefeuille qui propose des solutions de placements personnalisées, à faible coût et utilisant des fonds négociés en bourse (FNB). «Les FNB démystifiés» est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada et Placements Idema est la première société au Canada à avoir lancé un service en ligne de gestion de portefeuille, maintenant mieux connu sous le terme «robot-conseiller».

Ian Gascon

Sur le même sujet

Des FNB sans frais de gestion. On y est presque!

17/08/2018 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. De nouveaux fonds à très faible coût ont été lancés récemment.

Voici pourquoi la fermeture de FNB au Canada va s'accélérer

15/06/2018 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. Proportionnellement, le Canada compte 3 fois plus de FNB qu'aux États-Unis. Exagérez-vous dites?

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Hockey : ces titres peuvent-ils la mettre dedans ?

Édition du 22 Septembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Les matchs hors concours sont lancés et la saison approche à grands pas. Alors que les pools ...

Des obstacles à court terme pour les actions?

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.