Fonds de solidarité de la FTQ ou portefeuille de FNB?

Publié le 28/02/2014 à 17:23

Fonds de solidarité de la FTQ ou portefeuille de FNB?

Publié le 28/02/2014 à 17:23

BLOGUE. Dans un récent article, Daniel Laverdière, planificateur financier chez Banque Nationale Gestion privée 1859, a calculé la période maximale de détention du Fonds de solidarité de la FTQ pour assurer une valeur ajoutée au client. Pourquoi une période maximale? Parce qu’historiquement le fonds FTQ a obtenu un rendement d’environ 2,5 % inférieur à un fonds commun de placement équilibré (après frais). Plus les années passent, plus l’avantage fiscal est contrebalancé par un rendement plus faible qui finit par rattraper l’avantage fiscal initialement consenti à l’investisseur. Selon différents scénarios, cette période de détention maximale était de 16 à 24 ans et passera à entre 8 et 10 ans en 2017 avec la baisse des crédits annoncée dans le dernier budget fédéral.


Qu’elle serait les conclusions d’une analyse similaire en utilisant un portefeuille de FNB dont les frais de gestion seraient moins élevés? J’ai refait l’analyse en supposant un portefeuille de FNB ayant des frais 1 % inférieur à ceux d’un fonds commun de placement équilibré. En tenant compte de la taille de l’investissement (5 000 $ maximum), des frais de courtage et des frais des FNB, ça m’apparait une hypothèse raisonnable. Dans un tel scénario et selon nos hypothèses, la période de détention maximale est réduite à 12 à 20 ans et à 6 à 8 ans à partir de 2017.


Il est important de noter que cette analyse est fortement dépendante de l’écart de rendement entre le fonds de travailleurs et le portefeuille de comparaison, du type de placement (REER ou non), ainsi que du taux d’imposition marginal. Les résultats peuvent donc varier significativement d’un investisseur à l’autre. Il n’en demeure pas moins qu’à moins de 5 ans de la retraite (même 10 ans avec les crédits actuels), il semble pertinent de considérer le fonds FTQ et ce même si les crédits sont réduits dans les années à venir. En fait une des meilleures stratégies est probablement de considérer le fonds FTQ à 63 ou 64 ans, et de détenir ces actions pour la période minimale de 2 ans. Vous profitez alors du crédit, mais n’êtes pas affecté trop longtemps par le rendement inférieur.


Pour les plus jeunes, ceux qui sont déjà à la retraite, ou pour les montants excédants le maximum permis par la loi (5 000 $), un portefeuille de FNB demeure une des meilleures solutions à considérer à long terme.


Invitation


Pour obtenir votre portefeuille personnalisé de FNB, je vous invite à compléter votre Analyse gratuite. Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter et facebook


À propos de ce blogue


Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), une entreprise dynamique et innovatrice qui offre la première solution de conseils en placements en ligne indépendante, personnalisée et à faible coût. Une approche systématique à long terme combinée à l’utilisation de fonds négociés en bourse (FNB) permet d’offrir des portefeuilles adaptés tant pour les besoins des investisseurs autonomes que pour les investisseurs recherchant une gestion de portefeuille clés en main. « Les FNB démystifiés » est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada. 

À propos de ce blogue

Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), un gestionnaire de portefeuille qui propose des solutions de placements personnalisées, à faible coût et utilisant des fonds négociés en bourse (FNB). «Les FNB démystifiés» est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada et Placements Idema est la première société au Canada à avoir lancé un service en ligne de gestion de portefeuille, maintenant mieux connu sous le terme «robot-conseiller».

Ian Gascon

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Cineplex : le Big Picture d'une dégelée

Édition du 11 Novembre 2017 | François Pouliot

CHRONIQUE. Avez-vous entendu parler du dernier thriller ? Non ? Pourtant, le scénario fait parler de lui sur Wall

Vers un gain d'encore 10% en 2018?

BLOGUE. Un autre indicateur historique est de bon présage pour l'an prochain.