Démystifier les fonds négociés en bourse

Publié le 23/01/2013 à 11:02, mis à jour le 23/01/2013 à 11:38

Démystifier les fonds négociés en bourse

Publié le 23/01/2013 à 11:02, mis à jour le 23/01/2013 à 11:38

BLOGUE : Bienvenue sur ce nouveau blogue dédié aux fonds négociés en Bourse (FNB). À travers des commentaires sur l’actualité en lien avec les FNB, des analyses de FNB spécifique et des comparaisons avec d’autres produits financiers, mon objectif est de démystifier les FNB, un produit qui fait désormais partie intégrante du portefeuille de plusieurs investisseurs, et que vous gagnerez à connaître davantage.


Brève intro sur les FNB


Comme son nom l’indique, un FNB est un fonds qui est négocié en bourse, au même titre qu’une action. Il comprend généralement un panier de titres (actions, obligations, commodités,…) qui vise à reproduire le rendement d’un indice. En une seule transaction, un investisseur achète une exposition diversifiée à une portion d’un marché comme le marché canadien, le marché européen, le secteur bancaire ou les obligations américaines. Le succès des FNB provient principalement de leur structure à faible coût, de leur transparence et de leur efficacité fiscale. Je reviendrai sur ces caractéristiques dans les prochains blogues.


Les FNB au Canada


Avec sept fournisseurs et plus de 260 FNB au Canada, on peut s’attendre à ce qu’il y ait toutes sortes de FNB, des plus complexes (HAF), d’autres plutôt classiques (XIU) ou d’autres que les investisseurs à long terme devraient éviter (les fonds à levier comme HOU). Le spectre est large.


Dans un contexte où le rendement espéré à long terme (avant frais) d’un portefeuille diversifié n’est plus de 8 % ou 10 % et plus par année, mais plutôt de 5 % à 6 %, les frais de gestion prennent toute leur importance. Les FNB étant les champions des produits de placements à faible coût, ils sont une solution toute indiquée pour diversifier son portefeuille tout en minimisant ses frais.


Toutefois, devant la multiplication des FNB au Canada et dans le monde, un choix éclairé est de plus en plus difficile à faire. Les différences entre deux FNB sont parfois minimes, mais si l’on choisit un FNB, aussi bien choisir le meilleur (ou le mieux adapté à sa situation, à son profil d’investisseur). Je tenterai donc de vous expliquer les avantages et inconvénients des FNB, quitte à parler de détails un peu techniques, mais qui sont très pertinents.


Pour mettre en contexte mes points de vue, voici un aperçu de ma philosophie de placement que vous découvrirez au fil des prochains blogues : Ne spéculez pas, investissez à long terme selon une approche systématique, réduisez vos frais, diversifiez votre portefeuille et soyez critique des nouveaux produits/ des tendances de l’heure. Avec ces quelques conseils, vous pourrez plus facilement profiter des avantages des FNB.


Dans mes prochains blogues, je discuterai entre autre des différents types de FNB (passif ou à gestion active), de la pression à la baisse sur les frais des FNB ainsi que de l’une des principales raisons qui font que les FNB coutent moins cher que les fonds communs de placement, soit le fait qu’ils soient vendus sans conseils.


À propos de ce blogue


Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca) qui offre la première solution de conseils en placements en ligne indépendante, personnalisée et à faible coût. Une approche systématique à long terme combinée à l’utilisation de fonds négociés en bourse (FNB) permet d’offrir des portefeuilles adaptés tant pour les besoins des investisseurs autonomes que pour les investisseurs recherchant une gestion de portefeuille clés en main. Les FNB démystifiés est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada.


 

À propos de ce blogue

Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), un gestionnaire de portefeuille qui propose des solutions de placements personnalisées, à faible coût et utilisant des fonds négociés en bourse (FNB). «Les FNB démystifiés» est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada et Placements Idema est la première société au Canada à avoir lancé un service en ligne de gestion de portefeuille, maintenant mieux connu sous le terme «robot-conseiller».

Ian Gascon

Sur le même sujet

FNB : Bilan de mi-année des fonds négociés en bourse au Canada

04/07/2015 | Ian Gascon

Croissance des actifs, stabilité des frais de gestion, nouveaux fournisseurs et 25e anniversaire. Un bilan bien chargé!

FNB : L'offre ne cesse d'augmenter. Comment faire les bons choix?

17/06/2015 | Ian Gascon

Les fournisseurs de Fonds négociés en Bourse (FNB) multiplient les lancements de produits.

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Pétrole : le chroniqueur poursuit sa prière

Édition du 20 Juin 2015 | François Pouliot

BLOGUE. À la mi-janvier, on vous racontait s'être mis en prière, après avoir commis une importante erreur ...

Grèce: coup de théâtre encore possible?

BLOGUE. À 48 heures du vote le gouvernement grec fait miroiter une mystérieuse entente négociée en privé.