Déconfiture de Home Capital et d'Aimia: comment éviter des pertes importantes?

Publié le 12/05/2017 à 15:56

Déconfiture de Home Capital et d'Aimia: comment éviter des pertes importantes?

Publié le 12/05/2017 à 15:56

Une des meilleures façons de maximiser le rendement d’un portefeuille à long terme est d’éviter des pertes importantes. La déconfiture de Home Capital Group (HCG) et d’Aimia (AIM), gestionnaire du programme Aéroplan, deux titres dont la capitalisation boursière s’est effondrée de plus de 50% très rapidement, a affectée plusieurs investisseurs.


Ces deux évènements nous rappellent que malgré les meilleures analyses, malgré l’impression que l’on connait bien une compagnie donnée, il est très risqué d’investir une proportion importante de son portefeuille dans seulement quelques titres. Plusieurs investisseurs pensent qu’en détenant quelques titres dans leur portefeuille, il sera plus facile de battre le marché. Qu’en choisissant quelques bonnes sociétés, souvent qui versent de généreux dividendes, le portefeuille sera immunisé contre une correction. Rien n’est moins certain. Si c’était si facile d’investir en bourse, la majorité des gestionnaires de portefeuilles auraient de meilleurs rendements que les indices, ce qui n’est pas le cas.


Il n’y a pas beaucoup de certitude en bourse, mais parmi les éléments que l’on peut contrôler, les frais et la diversification viennent en tête de liste. Il est préférable de détenir plusieurs centaines de titres dans un portefeuille pour éviter qu’un seul d’entre eux ne puisse affecter négativement le rendement de façon prépondérante.


L’utilisation de fonds négociés en bourse (FNB) à faible coût qui reproduisent l’exposition d’indices de marchés bien diversifiés permet d’exposer un portefeuille à plusieurs centaines de titres tout en minimisant les frais de transactions. C’est une solution tout indiquée pour les investisseurs qui recherchent une exposition permettant d’éviter les pertes importantes découlant d’une chute impromptue du cours d’un seul titre.


Ce concept de diversification s’applique autant au niveau des titres individuels, que des différentes classes d’actifs. Ainsi, détenir un FNB d’actions canadiennes ne permettra pas de se prémunir contre une correction de marchés généralisée, mais l’utilisation de plusieurs FNB investissant dans différentes classes d’actifs ou s’exposant à différents risques de marché permettra de profiter de l’effet de diversification au niveau du portefeuille global et permettre de réduire substantiellement le risque du portefeuille. C’est à mon avis, la meilleure façon d’éviter les pertes importantes dans un portefeuille tout en demeurant investi dans les marchés.


N’hésitez pas à m’écrire si vous aimeriez que j’aborde un sujet particulier dans ce blogue.


À propos de ce blogue


Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), un gestionnaire de portefeuille qui propose des solutions de placements personnalisées, à faible coût. « Les FNB démystifiés » est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada. Suivez-nous aussi sur Twitter et facebook.

À propos de ce blogue

Ian Gascon est président de Placements Idema (www.idema.ca), un gestionnaire de portefeuille qui propose des solutions de placements personnalisées, à faible coût et utilisant des fonds négociés en bourse (FNB). «Les FNB démystifiés» est le premier blogue francophone dédié aux fonds négociés en bourse au Canada et Placements Idema est la première société au Canada à avoir lancé un service en ligne de gestion de portefeuille, maintenant mieux connu sous le terme «robot-conseiller».

Ian Gascon

Sur le même sujet

Des FNB sans frais de gestion. On y est presque!

17/08/2018 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. De nouveaux fonds à très faible coût ont été lancés récemment.

Voici pourquoi la fermeture de FNB au Canada va s'accélérer

15/06/2018 | Ian Gascon

BLOGUE INVITÉ. Proportionnellement, le Canada compte 3 fois plus de FNB qu'aux États-Unis. Exagérez-vous dites?

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Hockey : ces titres peuvent-ils la mettre dedans ?

Édition du 22 Septembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Les matchs hors concours sont lancés et la saison approche à grands pas. Alors que les pools ...

Des obstacles à court terme pour les actions?

BLOGUE. Octobre a déjà mauvaise réputation. La Fed et la saison des résultats pourraient offrir des surprises.