Vendredi 15 Avril : La consécration !

Publié le 15/04/2011 à 19:19, mis à jour le 21/04/2011 à 09:54

Vendredi 15 Avril : La consécration !

Publié le 15/04/2011 à 19:19, mis à jour le 21/04/2011 à 09:54

Par HEC Montréal Sailing Team

Les Affaires commandite l’équipe de HEC Montréal qui participe à la 43ème Course Croisière EDHEC, dans le nord de la France. Nous leur offrons donc ici l’occasion de raconter leur périple à bord de leur navire, le Tartane. La compétition se termine le 16 avril. Bonne chance!


Dans l’article d’aujourd’hui, nous avons décidé de commencer par vous relater la journée qu’a vécu notre équipe sur le trophée terre. Pour cela, nous avons interviewé notre partenaire Eléa Hernandez.


Eléa Hernandez : « Pour la dernière épreuve du Trophée Terre, Yanick, François et moi avons fait équipe.  Cette épreuve était annoncée comme étant moins longue que celle de la veille mais tout de même très physique. Nous avons commencé par un trail côtier sur environ 5km. En revanche, une petite nouveauté ce jour-là ; tous les participants partaient en même temps.  Cette première étape n’était pas chronométrée car les autorités chargées de la protection du littoral l’avaient interdit dans le but de préserver l’environnement et de permettre aux participants d’admirer la beauté du paysage. Arrivés au point de ravitaillement à la fin de cette première étape, le chronomètre se mettait en route pour commencer une course d’orientation avec carte. Il fallait alors mettre en place une stratégie pour trouver, sans perdre trop de temps, toutes les balises relativement  éloignées les unes des autres.  Nous avons bien avancé dans notre course entre ces 2 premières étapes. La dernière partie de la course consistait en une course d’orientation de mémoire. A chaque balise se trouvait un plan que l’on devait mémoriser pour atteindre la balise suivante. Malheureusement, nous avons perdu du temps entre la 16ème  et la 17ème balise que l’on a eu du mal à trouver. Par conséquent, une fois que nous nous somme remis sur la bonne voie, nous avons couru très vite afin de rattraper le temps perdu. A 500 mètres de l’arrivée, j’étais épuisée et l’arrivée me paraissait loin toutefois il ne fallait pas ralentir le rythme afin de gagner du temps. Alors François m’a pris le bras pour me pousser à courir aussi vite que lui. On peut dire qu’il y a eu tout au long de l’évènement un très bel esprit d’équipe et beaucoup de soutien entre nous tous. Nous sommes finalement arrivés au bout d’une heure et demi de course.  L’arrivée était magnifique, il faisait un temps magnifique et nous étions en haut d’une falaise d’où l’on avait une vue imprenable sur la côte.


Derniers moments choisis pour prendre des photos de l’équipe HEC Montréal et pour échanger les adresses e-mails de nos concurrents qui au fil des jours sont devenus des amis avec qui nous avons partagé de très bons moments. »


Notre équipage du trophée terre a apprécié cette semaine pour son défi physique où les organismes furent mis à rudes épreuves mais aussi pour son côté humain où nous avons rencontré plein de gens extraordinaires qu’ils soient Français ou étrangers. Après cinq années de non-participation, cette édition marque le retour d’HEC Montréal comme participant à ce trophée, partie intégrante de la Course Croisière EDHEC.


Nous laissons place maintenant au trophée Mer dont le dénouement approche après les très bons résultats obtenus la veille. Malgré l’air ressentit sur les côtes, il n’y avait pas de vent à signaler au large. Ainsi pour la première fois cette semaine, le comité organisateur a pris la décision de ne lancer aucune course aujourd’hui. L’ équipage se voit donc récompensé de tous ses efforts puisque nous sommes officieusement vainqueurs du trophée international et cinquième au classement général !


A notre arrivée au port, nous avons pu fêter cela comme il se doit avec la présence de notre commanditaire principal Blue Bridge accompagné d’A-Polo communication. C’est après un savoureux cocktail que le président de Blue Bridge nous a annoncé qu’il veut poursuivre l’aventure avec nous  pour plusieurs années afin de nous amener vers les sommets.


Nous sommes émus pour le travail accompli, honorés de pouvoir travailler avec des gens qui nous font confiance et qui partagent les mêmes passions ainsi que les mêmes valeurs que nous.


Un petit rebondissement de dernière minute arriva, un équipage porte réclamation contre nous en argumentant le fait que l’on aurait omis de franchir une bouée lors de notre étape vers La Trinité-sur-mer. Si cette demande était recevable, nous perdions toutes nos chances de titre en étant rétrogradé à la 6ème place. Cependant lors de la convocation, le comité de course a retenu le fait que nous avons bien été pointé à cet endroit précis.


Ainsi plus de peur que de mal pour l’équipe qui a pu savourer avec joie la raclette préparée par l’ensemble des équipages Suisses en ce dernier jour de compétition.


La journée de demain sera notamment animée par la remise des prix et notre retour à Montréal.


Bon vent !

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Leitao n'écarte pas la possibilité d'éliminer des programmes sociaux

Il y a 52 minutes

Le gouvernement libéral n'écarte pas la possibilité d'éliminer des programmes pour atteindre l'équilibre budgétaire.

Revenu Québec impose une lourde sanction à un restaurateur

Le fisc impose une des plus imporantes amendes de son histoire pour un cas de fraude fiscale.

Sears cherche à améliorer ses ventes en ligne et la gestion de ses stocks

Il y a 54 minutes | La Presse Canadienne

Le chef de la direction de Sears Canada (TSX:SCC), Douglas Campbell, entend consacrer davantage de ressources au ...