Mardi 12 Avril: Le hold-up d’HEC MONTREAL!

Publié le 14/04/2011 à 02:16, mis à jour le 14/04/2011 à 09:14

Mardi 12 Avril: Le hold-up d’HEC MONTREAL!

Publié le 14/04/2011 à 02:16, mis à jour le 14/04/2011 à 09:14

Par HEC Montréal Sailing Team

Les Affaires commandite l’équipe de HEC Montréal qui participe à la 43ème Course Croisière EDHEC, dans le nord de la France. Nous leur offrons donc ici l’occasion de raconter leur périple à bord de leur navire, le Tartane. La compétition se termine le 16 avril. Bonne chance!


Préalablement nous devons vous informer que nous ne pourrons relater les épreuves du Trophée Terre. Notre équipe Mer faisant étape au port de la Trinité-sur-mer a dû se séparer de ses équipiers terrestres qui bivouaquent à Belle-île. Nous nous attarderons donc plus longuement sur ces derniers dans le prochain article.


Sans plus attendre, voici un résumé de la journée. Journée riche en rebondissements.


La régate d’aujourd’hui s’annonçait être des plus sportives et techniques. En effet, nous avons participé à la première étape de longue distance. Au programme: 6h de régate afin de relier le port de Lorient à celui de la Trinité-sur-Mer.


Nous allons interviewer, Martin CANTON-LAUGA dont le visage révèle les efforts fournis durant cette journée. Il va nous relater ses sensations de course ainsi que les évènements marquants du jour.


Martin CANTON-LAUGA, embraque: « La journée a commencé aux alentours de 10h avec un spi fraichement réparé, fin prêt à reprendre la compétition. Nous avons enfilé nos gilets de sauvetage en sachant que la météo du jour serait plutôt favorable avec un vent assez faible de Nord-Est et un soleil éclatant. Notre départ fut relativement bon où nous nous sommes placés dans le peloton de tête accompagnés de nombreux favoris. Le parcours assez technique a demandé de tirer de très longs bords sous spi qui furent très éprouvant pour l’équipe. Nous avons perdu un certain nombre de places à mi-parcourt nous rétrogradant aux alentours de la 15ème place. À ce moment précis, le vent perdit en intensité ce qui relança complètement la manche et les positions pré-établies. Par conséquent, notre skipper a choisi de prendre une option plutôt osée qu’il a nommé coup de poker. Nous avons opté pour le large tandis que les autres équipages ont continué à suivre la côte.


Au fur et à mesure que la course avancée, nous rattrapions notre retard. Nous étions donc à la recherche de «risées» permettant de faire la différence et de creuser l’écart avec nos concurrents. En approchant le port de la Trinité-sur-Mer, nous nous sommes rendus compte que nous n’étions plus 15ème mais dans la bataille pour la 1ère position aux cotés des équipages les plus prestigieux (HEC LAUSANNE, HEC PARIS, ESSEC,...).


Au final, après une dernière heure douloureuse, nous avons finalement obtenue une seconde place inespérée 3h auparavant. Après quelques frayeurs faites aux suisses, ces derniers nous ont devancé d’une vingtaine de mètres sur la ligne d’arrivée en étant impressionner de nous voir revenir de si loin. Ce fut donc une très grande joie pour l’ensemble de l’équipe. Nous avons scander le talent de notre skipper et son aversion pour le risque qui fut payante. Petite anecdote: à force de régler le spi, le soleil m’a tapé sur la tête de manière assez intense à tel point que j’en suis venu a être nauséeux.»


Nous sommes donc ce soir à la Trinité-sur-Mer où nous comptons profiter des charmes que nous offre ce nouveau port. Demain, nous embarquons pour le retour vers Lorient, étape Ô combien décisive afin de confirmer ce véritable hold-up! Oh les mains, l’étape de demain sera à nous!


image

eCommerce B2B

Mardi 29 mai


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

À la une

Où se trouvent les plus grands employeurs du Québec?

Édition du 19 Mai 2018 | Julien Abadie

LES 500 | Nous avons créé cette carte interactive des sièges des plus grandes entreprises québécoises.

Le classement des 500 plus grandes entreprises du Québec

Édition du 19 Mai 2018 | Les Affaires

Le classement des plus importantes entreprises québécoises en 2018.

Les 500 en quelques chiffres

Édition du 19 Mai 2018 | Les Affaires

Nous avons trituré les données pour dresser le portrait des 500 plus grandes entreprises du Québec. Voici leur visage.