Les régions intelligentes : nouveaux modèles de croissance

Publié le 06/04/2015 à 13:14

Les régions intelligentes : nouveaux modèles de croissance

Publié le 06/04/2015 à 13:14

Les décideurs et stratèges des grandes et moins grandes villes du monde s'animent désormais autour du nouveau Graal de la modernité urbaine. Ainsi, le concept extensible de la ville intelligente, c'est-à-dire branchée et davantage efficace dans la gestion de données nécessaires aux métiers de l'intendance urbaine et à sa trésorerie, fait-il désormais partie du langage technocratique. Osons croire que les politiques d'affectation de ressources humaines compétentes soient incluses dans les délibérations des décideurs.


Les régions intelligentes : repenser le territoire


Toutes les communautés humaines ne vivent pas forcément dans les pôles urbains. Distantes ou périphériques, leur personnalité diffère, leur dynamisme et leurs leviers de développement aussi.


Leur intelligence se structure aussi différemment. Le concept de territorialité prend alors ici toute son importance.


Cette pensée stratégique trouve, depuis quelques années, un écho dans plusieurs régions du monde. L'Europe communautaire a sans doute été la plus porteuse de réflexions et d'initiatives. Crise de l'emploi oblige! Ainsi, le Projet EUROPE 2020 se distingue-t-il par une trilogie de préoccupations qui vont de l'innovation sous toutes ses formes, à l'inclusion sociale et à la croissance verte. La déclinaison économique :


• une économie intelligente centrée sur la connaissance et l'innovation;


• une économie durable, soucieuse d'une optimisation dans l'exploitation et l'utilisation des ressources et la protection de l'environnement;


• une économie inclusive porteuse d'une croissance et d'un maintien de l'emploi.


La territorialité devient le champ opérationnel pour l'élaboration et l'implantation de ce nouveau modèle de croissance. La table est ainsi mise pour la promotion des régions intelligentes. L'attribution des pouvoirs et des rôles se régionalise, fils conducteurs de la mobilisation et de la cohésion des parties prenantes.


Les groupes stratégiques de spécialisation, assimilables partiellement aux grappes industrielles, assurent la formulation des diagnostics et le bilan des forces et des faiblesses. S'ajoutent à l'effort concerté les propositions relatives aux périmètres d'activités et de potentiel de développement.


Les axes de support :


• les réseaux d'acteurs de l'innovation;


• le coffre d'outils pour la mise en œuvre des activités :


• la promotion de la culture d'innovation au sein des organisations;


• les collaborations entre partenaires industriels, scientifiques et académiques;


• la formation du capital humain à la gestion de l'innovation et à la créativité;


• la diffusion de l'information et la sensibilisation publique.


Ainsi, une région à fort potentiel agro-alimentaire pourrait bénéficier d'un effet de proximité accrue ou d'une mise en réseau davantage efficace et concurrentielle avec des centres de recherche, de transformation et d'exportation hors-région. En suivraient des allocations de ressources appropriées pour l'aménagement de réseaux routiers, l'accès à l'information stratégique et la préparation des compétences technologiques, managériales et opérationnelles requises.


Au Québec, à parier que la prime de la Région intelligente qui sera décernée pour la première fois ira... à Chaudière-Appalaches pour son audace, sa rigueur et l'esprit de concertation qui la distingue si avantageusement à plusieurs niveaux. De plus, cette région si dynamique regroupe tous les ingrédients de la réussite. Quelle sera la deuxième? Les paris sont ouverts!!


L'écosystème stratégique régional


Les porteurs de développement des régions intelligentes auront le souci de faciliter l'incubation de projets innovants dans des domaines d'activités stratégiques (DAS) innovants.


Les dispositifs appropriés privilégieront ainsi les projets innovants, l'accompagnement des PME innovantes, l'encadrement des transferts technologiques et la cohésion sociale interne et communautaire.


Le bon fonctionnement de l'horloge sera tributaire d'une saine gouvernance (règles du jeu claires) et d'un leadership capable de piloter et d'animer les choix, de renforcer les partenariats et de veiller intelligemment...


En un mot, le pouvoir aux régions, lieux de proximité, d'action concertée et d'intelligence stratégique.


 

À propos de ce blogue

Gilles Cloutier cumule des activités d'administrateur de sociétés et de conseiller stratégique. À titre d'expert-conseil, il intervient auprès d'entreprises exportatrices dans des dossiers de partenariat d’affaires, de fusion-acquisition et d'ingénierie financière. Il intervient à titre de conférencier international au Canada et à l'étranger.

Gilles Cloutier