Plus loin en équipe

Offert par Les Affaires


Édition du 25 Avril 2015

Plus loin en équipe

Offert par Les Affaires


Édition du 25 Avril 2015

Rappelez-vous. Tout a débuté par une simple rencontre en décembre dernier avec Gilles Barbot, président et fondateur de la firme Esprit de corps. Son entreprise offre des programmes de leadership originaux fondés sur des défis sportifs. De cette rencontre est né un projet un peu fou : offrir à sept dirigeants québécois la possibilité de vivre une expérience de management hors norme qui les mènerait - après 10 semaines d'entraînement - à réaliser l'ascension du mont Washington.


Eh bien, on peut aujourd'hui dire «défi accompli» ! Après des heures d'exercices et la formidable implication de l'équipe de Gilles, nos sept vaillants leaders ont tous gravi, les 12 et 13 avril derniers, la plus haute montagne du nord-est des États-Unis. J'insiste sur le «tous», car la notion d'équipe est à la base de ce programme.


J'en sais quelque chose. J'avais promis à la gang que j'irais m'entraîner une fois avec eux. C'était le 25 mars dernier. J'appréhendais l'expérience. Pour être honnête, je me disais que je risquais d'être le boulet du groupe. Ça faisait déjà huit semaines qu'ils grimpaient, se musclaient, s'encourageaient... en vue du défi. De mon côté, mon entraînement des derniers mois se limitait à... courir après mes enfants.


C'est donc un peu inquiète que j'ai débuté le premier exercice un mercredi soir après une grosse journée de boulot : un petit jogging vers les pentes enneigées du mont Royal. Je suis arrivée tant bien que mal à me rendre jusqu'au bout. Mais je ne voulais surtout pas montrer que j'en arrachais. Question d'orgueil.


C'est lors du dernier exercice que j'ai vraiment compris tout le sens du défi. L'objectif était de monter la côte McTavish au pied de l'Université McGill en moins de 1 min 30 s. Donc, en courant. Avant de s'élancer, le coach Gilles a expliqué les règles : «On réussit si et seulement si nous arrivons en haut tous ensemble. Le chrono s'arrêtera après que le dernier aura dépassé la ligne d'arrivée». Il a ajouté : «Qui pense avoir besoin d'aide ?» Question intéressante. C'est certain que j'allais avoir besoin d'aide. Je n'avais jamais monté cette @#$%? côte, de surcroît en courant, et j'étais déjà épuisée. J'ai toutefois hésité, encore une fois question d'ego... Finalement, je me suis décidée : «Moi, je vais avoir besoin d'aide». Deux autres personnes ont levé la main. Rapidement, des binômes se sont organisés. Les plus forts allaient courir aux côtés des plus faibles pour les aider.


Le départ donné, tout le monde est parti en feu. Moi aussi, évidemment. À mi-parcours, je n'en pouvais plus. Mon coéquipier l'a perçu et m'a poussée dans le dos. J'ai repris espoir. Je continuais à courir tout en réfléchissant à toute vitesse. «Je ne peux pas abandonner, sinon toute l'équipe échoue...» Il restait peut-être 10 mètres. J'avais envie de vomir, mais je ne voulais pas m'arrêter. Une chance, mon binôme avait encore de l'énergie pour me pousser. Cinq mètres. J'ai fermé les yeux et j'ai donné tout ce qui me restait. Ouf ! j'avais réussi. Non, nous avions réussi. Je n'aurais jamais réussi sans aide. Même chose pour les autres. Essoufflés mais heureux, nous avons constaté que nous avions battu le record.


Si je vous raconte cette petite anecdote, c'est qu'elle résume très bien l'esprit du défi qui s'appuie sur la notion d'entraide. Impossible de réussir sans stratégies pour que l'équipe - et non pas juste un individu - se dépasse et gagne. Autant de principes applicables en entreprise.


Malgré des hauts et des bas, nos sept participants sont tous sortis grandis de cette expérience, tant personnellement que professionnellement. Découvrez cette semaine toute leur aventure, en mots et en images, en espérant que celle-ci vous poussera à gravir des montagnes avec vos équipes.


Merci à Gilles et à son équipe. Merci à Josée, Nathalie, Stéphane, Pierre Marc, Christian, Laurent et Martin d'être allés jusqu'au bout de ce périple. Enfin, merci à Julie Cailliau, notre chef de publication, qui a accompagné toute l'équipe pendant ces dix semaines remplies de douleurs, de rires et d'émotions. Et qui vous permet aujourd'hui de lire un reportage sur le leadership pas comme les autres. Prêts pour l'entraînement ?


Géraldine Martin
Éditrice adjointe et rédactrice en chef,
Groupe Les Affaires
geraldine.martin@tc.tc

À propos de ce blogue

Géraldine Martin

Sur le même sujet

Le maillon fort

Édition du 25 Avril 2015 | Julie Cailliau

Qu'est-ce qui fait qu'une équipe est performante? C'est avec cette question en tête que sept dirigeants d'entreprise ...

Défi «Atteindre des sommets»: Christian Bélair

Édition du 11 Avril 2015 | Les Affaires

Découvrez en vidéo les participants de notre défi Atteindre des sommets. Cette semaine, faites connaissance avec ...

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Sortir du bois ou entrer dedans ?

Édition du 13 Octobre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Il y a de l'action en forêt. Depuis la mi-septembre, plusieurs titres forestiers sont sous pression.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.