Les garde-fous

Offert par Les Affaires


Édition du 29 Novembre 2014

Les garde-fous

Offert par Les Affaires


Édition du 29 Novembre 2014

J'ai bien aimé comment Geneviève Fortier a décrit son rôle d'administrateur. «Nous sommes des garde-fous», m'a expliqué très simplement la vice-présidente principale, ressources humaines, affaires gouvernementales et communications corporatives chez McKesson Canada. Un garde-fou est un parapet, une balustrade que l'on met au bord d'un fossé, d'un pont, d'un quai... pour empêcher les gens de tomber, selon le Petit Robert. Cela résume tellement bien le rôle des membres d'un conseil d'administration, ces personnes qui veillent à ce que la direction de l'entreprise tienne le cap et trace sa route en toute transparence sans basculer dans l'opacité. Ils sont des guides et des protecteurs.


Mme Fortier a toute une expérience en gouvernance. Elle est présidente du CA du CHU Sainte-Justine. Elle siège aussi aux CA de l'Association canadienne des chaînes de pharmacies et de Sanimax. Auparavant, elle a notamment été présidente du CA de l'Ordre des conseillers en ressources humaines et en relations industrielles agréés du Québec. Beau parcours qui pourrait laisser penser que Mme Fortier a fait le tour du jardin. Pourquoi encore s'investir ? «Je trouve important de toujours contribuer à l'élévation des standards», m'a-t-elle répondu.


Ce point rejoint une grande initiative du Groupe Les Affaires. Il y a huit mois, nous sommes allés à la rencontre des trois grands piliers de la gouvernance au Québec. Nous avons sondé leur intérêt pour mettre sur pied un événement unique en gouvernance qui viendrait souligner les gestes remarquables de conseils d'administration québécois. Ils ont tous accepté avec justement l'objectif commun «d'élever les standards». C'est ainsi que la Grande Soirée de la gouvernance a vu le jour, un événement réalisé en collaboration avec l'Institut des administrateurs de sociétés, l'Institut sur la gouvernance d'organisations privées et publiques, et le Collège des administrateurs de sociétés. C'est la première fois que ces trois organismes seront réunis pour célébrer le meilleur de la gouvernance. Ce nouvel événement se tiendra le 1er avril 2015 au Sheraton. Nous vous en reparlerons.


Parlant partenariat, nous en avons noué un autre avec Léger, la plus grande firme de sondage, de recherche et de stratégie marketing à propriété canadienne. Léger a sondé 18 000 Québécois pour connaître leur expérience de magasinage auprès de 148 détaillants. Résultat : vous trouverez cette semaine un palmarès unique et exclusif sur le sujet ainsi qu'une analyse sur ce qui fait courir les foules. Un enjeu de marketing qui devrait constamment être discuté, et ce, à tous les niveaux de l'entreprise : du service à clientèle au développement de produit, en passant par la direction... jusqu'au conseil d'administration.


Géraldine Martin
Éditrice adjointe et rédactrice en chef,
Groupe Les Affaires
geraldine.martin@tc.tc

À propos de ce blogue

Géraldine Martin

Sur le même sujet

Entrevue n°315 : Jos de Block, fondateur de la coop de santé Buurtzorg

Édition du 28 Janvier 2017 | Diane Bérard

PERSONNALITÉ INTERNATIONALE. En 2014, l'entrepreneur hollandais Jos de Block a reçu la médaille Royal Albert, ...

Ces pansements intelligents pourraient révolutionner la façon dont on se soigne

22/09/2016 | AFP

Connecté et intelligent, le pansement du futur fait rêver toute l'industrie de la santé. Faut-il y croire?

Blogues similaires

Regain de vie chez les PME manufacturières québécoises

Édition du 19 Mai 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. La vie n'est pas toujours facile dans le secteur manufacturier, et par le passé, bien des PME québécoises ...

Netflix : 650 $ US ou 125 $ US ?

Édition du 12 Mai 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Combien vaudra Netflix (NFLX, 313,36 $ US) dans 12 à 18 mois : 650 $ US ou 125 $ US ? La question nous est...

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.