L'attachement

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Août 2015

L'attachement

Offert par Les Affaires


Édition du 22 Août 2015

J'étais en Mauricie le week-end dernier. Pour tout vous dire, à l'Hôtel Sacacomie. Un détail important. Ce magnifique hôtel situé entre lac et montagne est né du rêve d'un homme de la région : Yvon Plante, natif de Saint-Alexis-des-Monts.


Yvon Plante a tout d'abord quitté la Mauricie pour aller ouvrir un salon de coiffure à Montréal. Puis, il est revenu avec la volonté de développer un projet créateur de richesse pour sa région, où la nature serait à l'honneur.


Le projet, qui a débuté en 1992, était ambitieux. Imaginez, il fallait acheter un terrain et débuter par la construction... d'une route. Eh bien, le terrain a été acquis, et la route, construite. L'hôtel a finalement ouvert en 1996... pour brûler quelques mois plus tard. Eh bien, l'hôtel a été rebâti pour rouvrir en 1998. M. Plante n'était pas du genre à se décourager.


Aujourd'hui, l'établissement offre 109 chambres dans un cadre idyllique. Le week-end dernier, ça bouillonnait d'activité grâce à la présence de nombreux touristes étrangers qui constituent 75 % de la clientèle l'été et l'automne. Excellent pour la région.


Cette histoire rejoint le thème de notre manchette de cette semaine. Plusieurs personnalités d'affaires nous parlent du coin qui les a vu grandir. Même s'ils ne sont pas tous retournés chez eux, ils ont tous un profond attachement à la région qui les a façonnés.


Chacune des régions a son identité, ses caractéristiques. Le dynamisme économique est inégal. Il évolue au gré des cycles économiques. Aujourd'hui, la Côte-Nord et le Nord-du-Québec sont frappés de plein fouet par la baisse des prix dans le secteur minier. Par contre, le secteur du bois se porte mieux et permet à l'Abitibi-Témiscamingue, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, à la Gaspésie ou encore au Bas-Saint-Laurent de faire bonne figure, m'a résumé Joëlle Noreau, économiste principale au Mouvement Desjardins.


Quant à Yvon Plante, il aurait très bien pu se retrouver à la Une de notre journal. Malheureusement, il est décédé dans un accident d'hélicoptère en 2005. Son rêve ne s'est toutefois pas évanoui, bien au contraire. Grâce à la détermination de sa conjointe, Joyce Plante, et de ses enfants, l'hôtel a continué de se développer avec l'ouverture en 2008 d'un spa haut de gamme. Malgré des défis, dont un long conflit de travail en 2010, l'établissement est un objet de fierté et un moteur économique pour la région. Tout cela, grâce au rêve d'un seul homme qui est retourné chez lui.


Géraldine Martin
Éditrice adjointe et rédactrice en chef,
Groupe Les Affaires
geraldine.martin@tc.tc

À propos de ce blogue

Géraldine Martin

Sur le même sujet

La quatrième cohorte de Mentoro s'allie avec Desjardins Lab

Édition du 15 Septembre 2018 | Marie-Pier Frappier

Depuis sa création en 2016, Mentoro forme des cohortes thématiques (mode, relations de presse et communications) pour ...

La marge bénéficiaire des entreprises canadiennes reste élevée

24/08/2018 | Denis Lalonde

Une donnée qui prône en faveur de la poursuite du resserrement monétaire graduel au pays.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Hockey : ces titres peuvent-ils la mettre dedans ?

Édition du 22 Septembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Les matchs hors concours sont lancés et la saison approche à grands pas. Alors que les pools ...

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.