Incubons

Offert par Les Affaires


Édition du 27 Février 2016

Incubons

Offert par Les Affaires


Édition du 27 Février 2016

[Photo : Shutterstock]

Depuis cinq ans environ, le nombre d'incubateurs et d'accélérateurs d'entreprises s'est multiplié, si bien que le Québec en compte maintenant une quarantaine, selon une compilation exclusive réalisée par Les Affaires. Portées par un engouement pour l'entrepreneuriat, ces structures offrent des services d'accompagnement pour aider les jeunes pousses à se déployer.


Pour parler franchement, il y a une certaine mode à lancer des incubateurs. Je sens même une petite concurrence entre les villes. C'est à qui inaugurera le «plus-beau-meilleur» incubateur du monde. Prenez Paris, par exemple. La capitale française se targue d'ériger le plus grand incubateur numérique du monde. Celui-ci, qui devrait ouvrir d'ici la fin de l'année, sera établi dans une vieille gare de trains, la halle Freyssinet. Il pourra accueillir pas moins de 1 000 start-up.


Remarquez, tant mieux si toute cette offre répond à un besoin grandissant d'être son propre patron. Ce qui est une autre manière de stimuler l'économie.


Certaines entreprises ont même décidé de développer leur propre incubateur. C'est le cas de Cossette qui a mis sur pied le Lab il y a cinq ans. «Notre objectif est d'alimenter la culture d'innovation chez nous», m'a résumé Louis Duchesne, vice-président exécutif et directeur général de Cossette au Québec. Une douzaine d'entreprises en démarrage sont passées par l'agence, comme PasswordBox revendue à Intel en décembre 2014.


La présence de ces jeunes entreprises, sélectionnées selon les besoins de Cossette, permet de créer un maillage hors pair. D'un côté, Cossette donne un coup de pouce à la mise en marché des produits et services de ces jeunes entreprises en leur fournissant l'accès à ses clients. De l'autre, Cossette dispose de nouvelles compétences pour être plus créative auprès de ses clients. M. Duchesne recommande cette démarche à toutes les entreprises. «Non seulement il y a un rendement de l'investissement, mais les entreprises ont la responsabilité de contribuer à l'économie en s'impliquant auprès de la relève», dit-il. D'ailleurs, un autre Lab a vu le jour dans les bureaux de l'agence à Toronto, et un autre est projeté à Chicago.


Combien de ces jeunes pousses deviendront des géants ? L'avenir nous le dira. Aux États-Unis, le nombre de celles qu'on appelle les licornes, de jeunes sociétés technologiques qui pèsent pour plus d'un milliard de dollars en Bourse, augmente sans cesse. Soutenues par la soif des sociétés de capital de risque, elles sont aujourd'hui 173, selon le magazine Fortune, comparativement à 80 il y a un an. Spéculation ou valorisation juste et méritée ? C'est un autre débat.


Géraldine Martin
Éditrice adjointe et rédactrice en chef,
Groupe Les Affaires
geraldine.martin@tc.tc


Suivez Géraldine Martin sur Twitter @martingeraldine

À propos de ce blogue

Géraldine Martin

Sur le même sujet

BDC: refonte en profondeur de l'image de marque

07/06/2016 | Matthieu Charest

La Banque de développement du Canada mise sur une nouvelle identité pour augmenter sa notoriété auprès des PME.

Mauricio Restrepo, chef de la direction, finances, Molson Coors

Édition du 16 Avril 2016 | Les Affaires

À compter du 2 mai, Mauricio Restrepo sera le nouveau chef de la direction, finances, de Molson Coors. David Heede ...

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Sortir du bois ou entrer dedans ?

Édition du 13 Octobre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Il y a de l'action en forêt. Depuis la mi-septembre, plusieurs titres forestiers sont sous pression.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.