Comptez sur vous

Offert par Les Affaires


Édition du 27 Août 2015

Comptez sur vous

Offert par Les Affaires


Édition du 27 Août 2015

Êtes-vous de ceux qui surveillent régulièrement l'état de santé de leurs placements ? Si vous lisez religieusement le cahier Investir de Les Affaires, vous l'êtes très certainement. Particulièrement ces dernières semaines, alors que les marchés boursiers jouent avec nos nerfs. Entre la Grèce qui n'en finit plus de déstabiliser l'Europe et finalement le monde entier, la Chine qui ralentit et dévalue sa monnaie, et le prix du pétrole qui s'effondre, disons que vos placements ont peut-être connu des jours meilleurs. C'est le moment de se souvenir que les marchés se replient régulièrement. Les adeptes de l'école de Warren Buffett vous diront de ne pas paniquer et même de profiter des aubaines.


De plus, si vous avez bien fait vos devoirs, vous avez normalement établi un plan avec votre conseiller (dûment inscrit ; l'anniversaire des 10 ans du scandale de Norbourg devrait nous rappeler tous à l'ordre à ce chapitre). Ce plan est plus ou moins audacieux selon votre tolérance au risque. En tout cas, il ne faut normalement pas y déroger dès qu'un soubresaut survient.


Si, au contraire, vous êtes de ceux qui reportent sans cesse le rendez-vous avec le conseiller, pour lesquels mettre de l'ordre dans leurs placements n'est pas vraiment une priorité, petit conseil : ne misez pas trop sur le gouvernement ou encore le régime privé de votre employeur. On sait bien que les entreprises sont de moins en moins nombreuses à offrir des prestations déterminées. «Ne comptez que sur vous-même», résume Hélène Gagné, gestionnaire de portefeuille chez Gestion privée PEAK et chroniqueuse dans Les Affaires, au début de son livre Votre retraite crie au secours, publié l'an passé.


Quel que soit votre profil d'investisseur, le tumulte des marchés attisera votre intérêt pour notre manchette cette semaine. Lisez les conseils de quatre gestionnaires de portefeuille qui vous recommandent 12 titres boursiers. Des titres de qualité à conserver plusieurs années. Et même si vous n'êtes pas un boursicoteur, il est toujours intéressant de comprendre pourquoi les experts ont fait ces choix. Une autre manière de démystifier l'univers des placements.


Restons «en Bourse». Les Affaires s'est penché sur le lieu de résidence des pdg des 50 plus grandes capitalisations boursières québécoises. Selon des documents publics, les circulaires de direction, huit d'entre eux ne sont pas domiciliés au Québec. Problématique ? Au Canada anglais, le pdg de Telus, Joe Natale, s'est fait montrer la porte par son CA parce qu'il refusait de quitter Toronto pour déménager à Vancouver, où se trouve le siège social de l'entreprise.


Les conseils d'administration devraient-ils exiger que leur pdg soit domicilié à proximité du siège social de l'entreprise ? Le débat est lancé. Bonnes lectures boursières.


Géraldine Martin
Éditrice adjointe et rédactrice en chef,
Groupe Les Affaires
geraldine.martin@tc.tc

À propos de ce blogue

Géraldine Martin

Sur le même sujet

Raymond Leduc, président, Nova Bus et Prévost

Édition du 05 Mars 2016 | Les Affaires

Raymond Leduc devient président de Nova Bus et de Prévost. À ce titre, il sera responsable des marques Nova Bus, ...

Succomber, ou pas, à l'offensive FNB?

Édition du 23 Août 2014 | Dominique Lamy

Appuyée par un marketing bien ficelé et des frais de gestion en chute libre, la vague des fonds négociés en Bourse ...

OPINION Les FNB: plus que des iShares
Édition du 23 Août 2014 | Hélène Gagné
Hélène Gagné quitte PWL pour Peak
Mis à jour le 02/07/2013

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Hockey : ces titres peuvent-ils la mettre dedans ?

Édition du 22 Septembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Les matchs hors concours sont lancés et la saison approche à grands pas. Alors que les pools ...

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.