Trois étapes pour oser demander

Publié le 04/04/2015 à 09:48

Trois étapes pour oser demander

Publié le 04/04/2015 à 09:48

Demandez et vous recevrez, nous dit Pierre Morency depuis 2006.  Le titre de son livre à succès est devenu une maxime que l’on attend partout. Depuis, vous avez dû, comme moi, avoir droit au moins une fois de la part d’un collègue, patron ou ami aux questions et affirmations dérivées du type : Que perds-tu à demander ? Si tu ne demandes pas, tu ne le sauras pas. Tu perds plus à ne pas demander. La pire chose que tu peux te faire répondre est non.


Avec tous ces bons conseils basés sur des évidences logiques et rationnelles, pourquoi hésitons-nous encore à demander particulièrement lorsqu’il s’agit de quelque chose qui compte vraiment pour nous?


Découvrez mes billets précédents


Suivez-moi sur Facebook et Twitter


Dans les dernières semaines, j’ai fait malgré moi l’expérience d'abord de ne pas oser et puis d'oser demander. 


Depuis un certain temps, j’ai pris le temps de réfléchir afin de prendre conscience des émotions que me procurent une situation professionnelle.


Les émotions en cause sont : la déception, la tristesse et le sentiment de ne pas être reconnue à ma juste valeur.


J’ai passé beaucoup de temps à «gérer» mes émotions rationnellement. J’ai très bien cherché et trouvé la cause et la source de ces émotions. J’ai pris ma juste part de responsabilité dans cette situation et je me suis fait un plan d’action pour prendre acte et passer outre la situation avec le sourire.


C’est un bel exercice de prise de conscience, mais le résultat n’est pas durable puisqu’il s’agit d’un exercice qui m'a permis de « contrôler » mes émotions plutôt que de les dissoudre.


La semaine dernière, sans trop m’en rendre compte, j’ai appliqué un processus en trois étapes :


1.         Ressentir l’émotion


2.         Nommer le besoin qui est en cause


3.         Exprimer la demande


Ainsi, j’ai repris les émotions que j’ai décrites précédemment non pas pour y penser mais pour les ressentir. Je me suis créée un espace de tranquillité. J’ai pris le temps de bien ressentir  physiquement et émotionnellement la déception, la tristesse et l’impact de ce qui se produit en moi lorsque je ne me sens pas reconnue à ma juste valeur.


Quel est le besoin qui est présent à travers ces émotions ? Dans cette situation spécifique, j’ai identifié et nommé qu’il s’agit du besoin de validation. J'ai besoin de sentir que mon interlocuteur me fait confiance et qu'il approuve ma façon de penser et d'agir dans ce cas précis.


Toujours sans savoir ce qui se produirait vraiment, j’ai osé exprimer trois demandes à mon interlocuteur avec une intention de me libérer des émotions qui nuisent à ma productivité et à ma créativité.


Le «pire» s’est produit… Mon interlocuteur a répondu «non» à mes trois demandes. Sur le coup je fus surprise de constater que j’étais particulièrement bien malgré cette conversation authentique et difficile.


J’ai cherché à comprendre pourquoi une semaine plus tard, malgré ce «refus», mon sentiment de bien-être face à cette situation demeure et semble vouloir demeurer de façon durable.


En faisant un bref tour de la littérature sur le sujet, j’ai appris que le fait de réaliser les trois étapes du processus qui mènent à l’expression de notre demande dissout en moyenne 80% des émotions en cause. La réponse de l'autre compte donc seulement pour 20%. C'est la cerise sur le gâteau.


Le principal bénéfice de ce processus est de nous permettre de dissoudre les émotions en cause au moment où on ose demander. Le sentiment de bien-être et de légèreté qui en résulte provient du fait d'être authentique d'abord envers nous-même puis envers l'autre.


J’ai rapidement eu envie de vous partager cette expérience pour que, au bureau et à la maison vous puissiez, par ce processus simple (pas nécessairement facile pour autant), dissoudre les émotions qui polluent vos pensées et par conséquent vos actions au quotidien. 


Je vous invite à profiter du congé pascal pour prendre le temps de faire ce puissant exercice d’autocoaching.


Pour vous accompagner au quotidien dans votre démarche d’autocoaching, voici un cadeau gratuit pour vous, vos amis et vos collègues :


J’ai choisi, depuis deux ans, d’accompagner gratuitement et en mode virtuel tous ceux qui veulent enfin passer du discours à l’action. C’est ce que j’appelle prendre ou reprendre le leadership authentique de sa vie.


En m’inspirant des exercices d’autocoaching de mon livre : « Oser le Monde en Soi : Choisir d’être et agir en leader authentique », je vous offre à chaque jour, une piste de réflexion, un truc, un article de référence ou un exercice pour vous maintenir en action pour réaliser ce que vous voulez vraiment en fonction de qui vous êtes réellement.


C’est ma façon de partager ma conviction voulant que plus il y aura de personnes ayant choisi d’être et agir en leaders authentiques dans le monde, moins nous serons témoins de conflits et de souffrances inutiles. Par conséquent, il y aura plus de respect relativement à la différence de l’autre et de collaboration en vue d’une performance individuelle et organisationnelle accrue.


Pour vous joindre aux 3872 personnes qui ont déjà dit « oui » à cette invitation, cliquez sur le bouton « J’aime » de la page Facebook d’UniVers Un Monde en Soi et visitez la page quotidiennement pour y trouver des sources d’inspiration, des références ainsi qu’un groupe de personnes engagées à atteindre leurs objectifs personnels et professionnels.


Faites circuler la bonne nouvelle si le cœur vous en dit!


Bonne semaine et Joyeuses Pâques!

À propos de ce blogue

Vous faites face à des défis complexes ? Geneviève Desautels dévoile ici des cas réels auxquels des dirigeants ont été exposés. Et puisqu’il y a toujours une solution, la saine distance et l’expertise de la consultante, coach certifiée, présidente de Amplio Stratégies et Univers interactif, éclaireront votre prise de décision.

Geneviève Desautels

Sur le même sujet

Juste pour le fun

Édition du 10 Novembre 2018 | Julie Cailliau

Ceux d'entre vous qui ont déjà fait appel à un coach d'affaires savent que pour tirer profit de la démarche, il ...

Adjointes administratives : partagez vos astuces

BLOGUE. Aimeriez-vous savoir comment certaines adjointes parviennent à orchestrer leur agenda sans perdre leur souffle ?

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Le Pacte, un pari bêtement raté!

04/12/2018 | Stéphanie Kennan

BLOGUE INVITÉ. Il aurait pu atteindre le million de signatures, mais une erreur stupide a été commise...

Attention... cette nouvelle dragonne est un cheval de Troie

12/12/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. La cofondatrice de Prana se soucie autant de l'utilité sociale des entreprises que de leur rentabilité.