Vous héritez de 150 millions $ en bitcoin, qu'en faites-vous?

Publié le 04/11/2017 à 16:30

Vous héritez de 150 millions $ en bitcoin, qu'en faites-vous?

Publié le 04/11/2017 à 16:30

Quel agréable imprévu. La probabilité de tomber sur un tel trésor vous paraîtra extrêmement faible. Et pourtant. Voilà le dilemme que doit résoudre Masayoshi Son.


On a déjà tous entendu au moins une fois l’histoire d’un couple achetant une maison vétuste et dénichant, dans une armoire abandonnée au sous-sol, des liasses de billets empoussiérés. Eh bien, avec les «nouvelles» technologies de type blockchain, ce genre d’heureuses anecdotes va également évoluer.


Imaginez hériter non pas d’un imposant bas de laine mais d’un portefeuille électronique truffé de bitcoin. Que feriez-vous? Vous le conservez dans l’espoir de profiter encore un peu de l’incroyable envolée ou vendez sans tarder pour être sûr d’empocher votre fortune?


C’est précisément ce que doit trancher Masayoshi Son. Il faut avouer qu’on quitte ici le petit peuple pour suivre les aventures managériales du fondateur de SoftBank, le géant tokyoïte des télécoms.


Deuxième fortune du Japon, se rêvant en Buffett asiatique, il a mis la main cette année sur le fonds alternatif américain Fortress Investment pour 3,3 milliards $US.


Et les coffres de cette forteresse financière renfermaient une surprise: près de 6 millions de dollars sous forme de bitcoin. 


L’histoire raconte ici qu’au moment de l’acquisition en février dernier, les argentiers de SoftBank n’ont accordé aucune valeur à ce butin digital.


Étant une cryptomonnaie sans tiers officiel de confiance, le bitcoin a été évalué à zéro, selon une personne familière des négociations citée par le Wall Street Journal.


Il se fait que les comptables de Fortress ne tenaient pas rigoureusement leurs livres à jour. L’estimation de leur position en bitcoin datait de leur investissement initial, opéré peu avant les krachs de la devise il y a trois ans.


Or, depuis l’entente survenue le 14 février, le cours du bitcoin a flambé de 642%, à 7489 $US. Ce qui porte le montant des avoirs électroniques à plus de 145 millions $. Ce à quoi nous pouvons encore ajouter la valeur des récents et principaux forks (séparations des chaînes de blocs) que sont Bitcoin Cash ou Bitcoin Gold.


Bref, SoftBank a reçu un cadeau de plus de 150 millions $. Reste à voir ce que va en faire son grand patron. Il serait intéressant de lui poser la question lors de la présentation des résultats trimestriels du conglomérat ce lundi 6 novembre.


 

À propos de ce blogue

Une nouvelle ruée vers l’or, numérique cette fois? Une arnaque, un piège sans fonds? Le débat s'est intensifié fin 2017 alors que la valeur des «monnaies virtuelles» a rapidement passé le cap des 200 milliards de dollars. De la blockchain aux kitties, en passant par le bitcoin, qui ne voudrait pas exploiter ces filons technologiques? Mine de rien est un blogue qui cherche les pépites de l’info dans le monde de la crypto.

François Remy

Sur le même sujet

Le marché du Bitcoin s'essouffle

30/10/2018 | AFP

Les échanges de bitcoins ont représenté 27,2 milliards de dollars ce mois-ci contre 34 milliards pour octobre 2017.

Un géant de la finance avance ses pions dans les cryptomonnaies

15/10/2018 | AFP

Fidelity Investment est l’une des premières grandes sociétés américaines à s’être penchée sur le bitcoin, il y a 5 ans.