#cryptoveille

Publié le 19/12/2017 à 17:22

#cryptoveille

Publié le 19/12/2017 à 17:22

On ne va pas se mentir, on frôle l'indigestion. La blockchain est servie à toutes les sauces. On bouffe du bitcoin du matin au soir. Un cas flagrant d'infobésité.


Et on ne voudrait surtout pas alourdir votre régime quotidien.


Pourtant, certains internautes (qui se reconnaîtront ici) nous ont demandé une nouvelle recette: des morceaux choisis d'actu, une sorte de 10 choses à savoir... pour la crypto.


On ne manque pas d'ingrédients, c'est évident. L’économiste (et psychiatre) Richard Peterson, à la tête de MarketPsych, une firme d’analyse du sentiment du marché, notait récemment que le bitcoin était mentionné 45000 fois par jour dans les médias.


Dans cette nébuleuse d'infos, essayons alors de repérer quelques points marquants:


Le bitcoin perd des parts de marché



Sa capitalisation repasse sous le seuil des 50% de l'ensemble des cryptomonnaies. «En cas de capitalisation inférieure à 38% du marché total, ce sera un premier signal menaçant pour LA cryptomonnaie», note Valentin Aufrand, analyste de marché chez DailyFX.


Sur invitation seulement



La plateforme de trading Bitfinex semble bloquer les nouveaux utilisateurs «à cause d'une demande extraordinaire». Le site demande un «code d'invitation» que personne ne sait apparemment comment obtenir...


Intervention du gendarme



1700% de hausse, ça attire l’attention. La SEC (Securities and Exchange Commission) a suspendu jusqu’au 3 janvier minuit la négociation du titre The Crypto Company sur le marché de gré à gré (OTC, CRCW). Et pour cause, le gendarme boursier américain s’interroge sur «l’exactitude» des informations transmises par l’entreprise dont le cours est passé de moins de 4$US à 575 ce mardi. Le cabinet d’avocat Bernstein Liebhard étudie d’ailleurs si la direction de Crypto Company n’a pas commis de fausses déclarations ou d’omissions concernant ses activités de conseil et d’investissement.


Heureux hasard?


 


Le jour où la très populaire (car très facile à utiliser) place de marché Coinbase -pour ne pas la citer- annonce la possibilité d’échanger du Bitcoin Cash (la cryptodevise née du dernier fork de Bitcoin), le cours flambe et prend quasiment 1000$US dans des volumes de transactions plus denses.


Un pur hasard manifestement puisqu’un petit bémol technique est venu amoindrir la grande nouvelle: si l’envoi et la réception étaient disponibles immédiatement, les achats et les ventes devaient attendre «suffisamment de liquidité sur GDAX» (la plateforme du groupe pour utilisateurs plus aguerris). Le robinet fonctionnera-t-il avant demain?


Top 3 des raisons de ne pas posséder de bitcoin


1. «Je n'en ai pas l'utilité» (38%)


2. «Je ne comprends pas assez la technologie» (28%)


3. «Je n'ai pas confiance» (12%)


L’étude menée par la firme de sondage Ipsos pour le compte de la Banque du Canada livre un éclairage intéressant sur les raisons qui pousseraient la plupart d'entre nous à éviter la plus médiatisée des cryptomonnaies. Mais ces observations sont-elles toujours d'actualité? Détails à lire dans le dernier Bulettin Privilège.


La beauté des bulles


«Il y a quelque chose de pédagogique dans une bulle. Avec elle grandit la croyance dans un ordre économique nouveau, régi par des règles nouvelles, comme en 2000», écrit Daniel Germain. «Et puis tout ça finit par éclater, dans un rappel douloureux des lois économiques immuables. Qu’il s’agisse de bitcoin ou de binerie.com, rien ne peut monter indéfiniment sur du vent.»


La première loterie du bitcoin


Une mise de 5$ pourrait vous rapporter 1000 BTC, a épinglé Alain McKenna, soit 24 millions de dollars… à condition de l'échanger pour de l'argent canadien.



 


Vous avez déniché une pépite sur la crypto? Partagez-la ici!


Par courriel ou sur les réseaux via Twitter, Facebook ou Linkedin.


Une remarque, une critique, une suggestion? Vous savez où me joindre!



 

À propos de ce blogue

Une nouvelle ruée vers l’or, numérique cette fois? Une arnaque, un piège sans fonds? Le débat s'est intensifié fin 2017 alors que la valeur des «monnaies virtuelles» a rapidement passé le cap des 200 milliards de dollars. De la blockchain aux kitties, en passant par le bitcoin, qui ne voudrait pas exploiter ces filons technologiques? Mine de rien est un blogue qui cherche les pépites de l’info dans le monde de la crypto.

François Remy

Sur le même sujet

10 choses à savoir cette fin de semaine

17/11/2018 | Alain McKenna

Les écoliers montréalais pourront continuer à coder, des sacs de croustilles compostables...

10 choses à savoir vendredi

16/11/2018 | Alain McKenna

Désertées, ces prisons deviennent des hôtels, bannir le plastique, ça tue, 23 000$ pour marier un hologramme!