Les Italiens embrasseront-ils le populisme? ANALYSE - Les investisseurs ne semblent pas nerveux à la veille des élections en Italie. Pourtant, il y a des risques.
La Chine commence à «manquer de bras» ANALYSE. La population active en Chine diminue depuis 2012. Et les prévisions donnent le vertige.
Préparez-vous à la Russie de l’après-Poutine ANALYSE. Il faut déjà penser à la période d’incertitude qui suivra la fin du «poutinisme».
Pétrole : la surproduction américaine fera-t-elle chuter les prix? ANALYSE - La production y augmente si vite que les États-Unis pourraient bien surpasser la Russie et l’Arabie saoudite.
Êtes-vous (vraiment) prêts à la fin du cycle boursier? ANALYSE - Toute bonne chose à une fin. Reste à voir quand prendra fin l'expansion de la Bourse amorcée depuis 2009.
ALÉNA: heureusement que le Canada a diversifié ses marchés ANALYSE - Le Canada a deux alternatives qui pourraient compenser en grande partie la fin de l'ALÉNA.
Cette élection pourrait affaiblir Donald Trump ANALYSE - «Trump a la cote d'approbation la plus basse de tout président moderne à ce stade de son mandat.»
Le monde incertain et anxiogène expliqué aux jeunes ANALYSE. Beaucoup de jeunes ont l'impression que le monde est au bord du gouffre. Ils ont tort. Voici pourquoi.
Pourquoi il faut demeurer optimiste malgré la conjoncture ANALYSE. L'actualité a de quoi décourager les plus résilients. Mais il y a des raisons d'espérer. Voici pourquoi.
Corée du Nord: on respire tous par le nez ANALYSE. La possibilité que la Corée du Nord attaque les États-Unis -et vice-versa- est très improbable. Voici pourquoi.

À propos de ce blogue

Dans son analyse hebdomadaire Zoom sur le monde, François Normand traite des enjeux géopolitiques qui sont trop souvent sous-estimés par les investisseurs et les exportateurs. Journaliste au journal Les Affaires depuis 2000 (il était au Devoir auparavant), François est spécialisé en commerce international, en entrepreneuriat, en énergie & ressources naturelles, de même qu'en analyse géopolitique. François est historien de formation, en plus de détenir un certificat en journalisme de l’Université Laval. Il a réussi le Cours sur le commerce des valeurs mobilières au Canada (CCVM) de l’Institut canadien des valeurs mobilières et il a fait des études de 2e cycle en gestion des risques financiers à l’Université de Sherbrooke durant 15 mois. Actuellement, il est inscrit au MBA à temps partiel à l'Université de Sherbrooke. Depuis une vingtaine d’années, François a réalisé plusieurs stages de formation à l’étranger: stage à l’École supérieure de journalisme de Lille, en France (1996); stage auprès des institutions de l'Union européenne, à Bruxelles (2002); stage auprès des institutions de Hong Kong (2008); participation à l'International Visitor Leadership Program du State Department, aux États-Unis (2009). En 2007, il a remporté le 2e prix d'excellence Caisse de dépôt et placement du Québec - Merrill Lynch en journalisme économique et financier pour sa série « Exporter aux États-Unis ».

François Normand