Professionnellement, vous prenez quel chemin?

Publié le 13/08/2014 à 09:25

Professionnellement, vous prenez quel chemin?

Publié le 13/08/2014 à 09:25

Est-ce que vous vous êtes déjà senti à la croisée des chemins? Vous savez, le sentiment de devoir prendre une décision et que le statu quo n’est pas une option?


C’est un peu dans cet état d’esprit que j’étais à la fin des années 80. À ce moment, j’occupais un poste de cadre dans une compagnie de téléphonie, Bell pour ne pas la nommer. Je n’ai pas besoin de vous dire que c’était exactement le genre d’emploi qu’on ne quitte pas. À cette époque, lorsque nous passions la porte de l’entreprise pour notre première journée à 20 ans, on y restait, de façon générale, 16 425 jours, soit jusqu’à 65 ans. Néanmoins, il est arrivé un moment où j’ai eu besoin de changements, de défis et surtout de sortir du cadre assez rigide, disons-le, de la grande entreprise. Mon entourage comprenait plus ou moins mes intentions, mais j’étais déterminé à aller voir si mon avenir professionnel pouvait être plus vert ailleurs. C’est dans ce contexte que je suis devenu président-directeur général de l’organisation qui s’appelle aujourd’hui l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.


Je vous avise tout de suite, mon anticonformisme de l’époque sur le plan de la gestion de ma carrière ne s’est pas réellement poursuivi, puisque j’occupe ce poste depuis 22 ans maintenant… Signe que j’ai pris le bon chemin? Probablement, mais il y a certains éléments clés que vous pouvez mettre en place afin que la variable temps ne soit pas le seul facteur déterminant de la réussite du développement de votre carrière.


Comment définir la carrière?


De nos jours, la manière de concevoir la réussite de la carrière professionnelle est en pleine évolution.




  • La notion de carrière n’est plus automatiquement accolée à un poste de gestion ou à des promotions. Au contraire, elle prend aujourd’hui plusieurs formes, par exemple, l’acquisition de nouvelles compétences ou la possibilité de travailler sur des projets innovants.

  • Les jeunes travailleurs amorcent rarement un nouvel emploi en se disant qu’ils passeront leur vie dans cette organisation.

  • Il est de plus en plus commun de voir des gens amorcer des changements de carrière, et ce, à tous âges.



À proprement parler, il est difficile, voire impossible, de définir un parcours de carrière typique. Je sais que c’est un peu cliché, mais il y a probablement autant de parcours de carrière qu’il y a d’individus. Toutefois, un des éléments qui contribue largement à la réussite de la carrière est sans aucun doute de la prendre en main le plus tôt possible. Partant de l’idée qu’il est toujours plus facile de se mettre en route lorsque nous savons où nous désirons aller, je vous invite à établir votre idéal de carrière. Pour ce faire, assurez-vous d’aligner vos objectifs de carrière sur vos objectifs de vie et sur vos valeurs personnelles. Attention, il est important de vous laisser un peu de latitude et de flexibilité. Un objectif trop précis, du genre vice-président ressources humaines de la division 123 de l’entreprise ABC peut devenir contraignant et somme toute plus difficile à atteindre.


Une fois votre cible définie, il sera plus facile d’identifier les chemins à emprunter pour l’atteindre. Ainsi, au fil de votre parcours professionnel, vous pourrez développer des compétences en lien avec votre cible et prendre part à des projets qui contribueront à vous rapprocher de votre idéal. Aussi, n’hésitez pas à faire part de vos aspirations professionnelles à votre employeur. Vous y trouverez sans doute un allié important. Finalement, mon dernier conseil est de réévaluer le développement de votre carrière en continu. En effet, les choses peuvent parfois évoluer rapidement et des occasions nouvelles peuvent s’offrir à vous. En réévaluant votre cible de carrière régulièrement, vous serez à même de prendre des décisions éclairées et d’ouvrir vos horizons à des options que vous n’aviez peut-être pas envisagées au départ. Pour ma part, c’est lors de ce processus de réévaluation que j’ai pris la décision en 2010 de retourner sur les bancs d’école!


 

À propos de ce blogue

Florent Francoeur, CRHA est président-directeur général de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés depuis 1992. Sous sa direction, l’Ordre est passé de 800 à plus de 11 000 membres et a notamment obtenu le Grand Prix québécois de la qualité en 2005 et en 2008. Monsieur Francoeur a donné, au fil des années, des centaines de conférences et d’entrevues mettant en valeur les bonnes pratiques de gestion du personnel et de relations du travail dans les organisations.

Florent Francoeur

Sur le même sujet

Finies les Ă©valuations annuelles et les cotes de performance

BLOGUE. De plus en plus d’organisations abandonnent l’évaluation annuelle classique pour la remplacer par ...

Cinq astuces pour rayonner dans un cocktail de réseautage

BLOGUE INVITÉ. Réseauter est un art. Et l'attitude des «stars» est une source d'inspiration pour obtenir des résultats.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques MĂ©nard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | RenĂ© VĂ©zina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Volte-face: Couche-Tard produira un premier rapport de développement durable

19/09/2018 | Diane BĂ©rard

BLOGUE. À la veille de l'assemblée annuelle, Couche-Tard s'assouplit sur le vote consultatif et la reddition de comptes.

La fin de ce blogue, une occasion de rebondir

Mis à jour le 06/03/2017 | Julien Brault

BLOGUE INVITÉ. Je pourrai découvrir de nouvelles occasions d'affaires. C'est ainsi que prospèrent les start-ups.