Sortez votre entreprise de sa zone confort, osez le leadership féminin

Publié le 23/02/2018 à 11:41

Sortez votre entreprise de sa zone confort, osez le leadership féminin

Publié le 23/02/2018 à 11:41

Instaurer un leadership au féminin dans l’environnement traditionnel qui règne au sein des entreprises demeure encore un exploit. Qu’à cela ne tienne. Il existe des solutions pour introduire ce style de leadership en douce. Et avec efficacité.


« Commencez d’abord par savoir qui vous êtes », recommande Julie Bourbonnais, psychologue organisationnelle, spécialiste de l’accompagnement en gestion du changement au sein de la firme de services-conseils Hors-Piste.


Quelles sont vos forces, vos faiblesses ? Quels sont vos objectifs ? Quels sont les enjeux de l’entreprise et ceux des employés? Comment êtes-vous en mesure de mitiger les risques liés à votre style de leadership ? « Lorsque vous connaissez l’ensemble de ces réponses, vous pouvez commencer par tracer votre voie de femme leader », poursuit la psychologue qui compte plus de 20 ans d’expérience comme conseillère et coach en la matière.


Mme Bourbonnais partagera plusieurs conseils pour vous aider à instaurer votre leadership lors de la formation Femmes Leaders : Sortir de sa zone de confort : osez prendre des risques stratégiques pour résoudre des enjeux organisationnels. Une formation d’un jour présentée par les Événements les Affaires, les 18 avril et 13 novembre prochain, à Montréal.


Identifiez vos alliés


Un de ses meilleurs trucs pour devenir une bonne leader : s’entourer d’alliés à l’interne ainsi qu’à l’externe de l’entreprise. « Lorsqu’il faut s’attaquer à une tâche, à une corvée, il est beaucoup plus facile de la compléter rapidement si on travaille en équipe plutôt qu’en solo. C’est le même principe avec le leadership », poursuit Mme Bourbonnais.


Comment reconnaître ces bons alliés ? Il faut choisir des gens compétents et bienveillants, répond Julie Bourbonnais. « La compétence, dit-elle, donne de la crédibilité et de la solidité à vos actions de leader. Quant à la bienveillance, elle permet d’évoluer dans une zone de confiance. »


Formation Femmes Leaders


Soyez gentilles!


Julie Bourbonnais cite à cet effet les résultats du projet Aristote de Google mené auprès de 180 équipes de travail en 2016. Cette étude qui a analysé 250 variables a démontré que la meilleure clé de la productivité au sein des entreprises est la gentillesse.


« Mais attention, gentillesse ne veut pas dire mollesse.  On parle ici de bien-être et d’entraide entre les employés. Lorsqu’ils évoluent dans un tel contexte, gestionnaires et employés se sentent dans un espace psychologique beaucoup plus sécuritaire où ils peuvent laisser aller leurs idées les plus farfelues. L’environnement devient ainsi plus propice à la créativité et à l’innovation », soutient la psychologue organisationnelle.


 « Je vois des femmes aujourd’hui qui deviennent surintendantes dans des entreprises du secteur industriel où la main-d’œuvre est majoritairement masculine. Ces entreprises qui osent ces changements voient, pour la plupart, leurs résultats de qualité et de productivité atteindre des seuils record. Le leadership féminin permet de revoir les modèles d’affaires. Mais encore faut-il oser l’instaurer.»


À propos de ce blogue

En coulisses est le blogue des Événements Les Affaires. Nous vous proposons un accès privilégié aux meilleures pratiques de la communauté d’affaires québécoises qui sont partagées lors de nos conférences. Chaque semaine, nous discutons avec certains des gestionnaires qui ont accepté d’être conférenciers à nos événements, afin de vous présenter des idées concrètes pour vous aider dans votre réflexion et répondre à vos préoccupations d'affaires.

Sur le même sujet

L'IA fait peur aux femmes!

22/11/2018 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. Dans certains métiers, la majorité des Canadiennes pensent perdre leur emploi d'ici 10 ans à cause de l'IA.

C'est la 18e édition du gala du Réseau des femmes d’affaires du Québec

Édition du 10 Novembre 2018 | Les Affaires

À l’occasion du gala du Réseau des femmes d’affaires du Québec, découvrez des Québécoises qui incarnent l’excellence.

OPINION Danielle Danault: une réussite à toute allure
Édition du 10 Novembre 2018 | Fanny Bourel
Caroline Desautels: se renouveler sans cesse
Édition du 10 Novembre 2018 | Fanny Bourel
Sylvie Senay: la reine du bio
Édition du 10 Novembre 2018 | Fanny Bourel