Et si on utilisait le centre aquatique pour chauffer l'aréna?

Publié le 28/11/2017 à 15:54

Et si on utilisait le centre aquatique pour chauffer l'aréna?

Publié le 28/11/2017 à 15:54

hauffer des établissements publics au nord du 45e parallèle, tels un complexe aquatique ou un aréna, représente des frais importants pour une municipalité. Or, North Bay Hydro croit avoir trouvé une solution pour sa localité: la mise en place d’un microréseau communautaire. Une première au Canada.


D’ici les prochains jours, cette société ontarienne procèdera aux travaux d’aménagement du microréseau Energy Park. Il reliera le Memorial Gardens Arena, le YMCA, le centre aquatique et le réseau d’éclairage du Thomson Park. «Ce microréseau devrait permettre à la ville de North Bay d’économiser près de 140 000$ en frais de chauffage par année», soulève fièrement Todd Wilcox, président de North Bay Hydro.


M. Wilcox sera de passage lors du 6e Sommet de l’Énergie, présenté par les Événements Les Affaires, le 23 janvier prochain, à Montréal. Il viendra parler de ce projet innovateur qui permettra aux infrastructures interconnectées d’atteindre une quasi-autosuffisance énergétique. En effet, le procédé génèrera plus de 85% de l’énergie qui est nécessaire à leur fonctionnement, souligne-t-il.


Des panneaux solaires pour chauffer tout le monde


Ce microréseau modulaire prévoit notamment l’installation de panneaux solaires sur le toit du centre aquatique. Une petite centrale de cogénération aménagée entre le centre aquatique et l’aréna alimentera le réseau. « Ainsi, la chaleur non utilisée pour chauffer les aires du centre aquatique servira à chauffer l’eau de la piscine et l’aréna » explique M. Wilcox. Une énorme batterie permettra de stocker l’énergie non utilisée. Ce projet de développement durable, qui comprendra également quatre stations de recharge pour véhicules électriques, devrait être en opération dès septembre 2018.



Évalué à 4,5 M$, le projet Energy Park est financé en partie par le gouvernement ontarien (1 M$) et la ville de North Bay (300 000$). Le reste de la facture provient de North Bay Hydro qui demeure propriétaire du réseau. L’entreprise aura comme partenaire S&C Electric Canada, une division de S&C Electric Company, dont le siège social est à Chicago. « Cette entreprise, dit-il, a, au cours de la dernière décennie, réalisé plus de 17 microréseaux et plus d’une vingtaine de systèmes de stockage d’énergie à grande échelle. »


Un vaste refuge en cas de panne majeure


Ce projet, poursuit-il, va profiter à la communauté de 60 000 personnes, que ce soit sur le plan éducatif, économique et bien sûr, en termes d'employabilité. « Nous allons embaucher quatre personnes de la région de North Bay pour assurer le bon fonctionnement du système. Nous allons aussi présenter des programmes de sensibilisation dans les écoles», indique Todd Wilcox.


Enfin, ce projet permettra également de fournir une source électrique indépendante des grands réseaux à la communauté de North Bay, qui est située à quatre heures de route de Toronto. « Ainsi, en cas de panne électrique majeure, l’aréna et le centre aquatique pourront servir de refuge. Ils seront, souligne M. Wilcox, les deux seuls rares complexes dans un rayon de 100 km à disposer d’éclairage et de chaleur. »


 



 

À propos de ce blogue

En coulisses est le blogue des Événements Les Affaires. Nous vous proposons un accès privilégié aux meilleures pratiques de la communauté d’affaires québécoises qui sont partagées lors de nos conférences. Notre mission : vous présenter des idées concrètes afin de vous aider dans votre réflexion et répondre à certaines de vos préoccupations d'affaires.