Espaces de travail : un escalier au cœur de la croissance

Publié le 14/08/2018 à 16:37

Espaces de travail : un escalier au cœur de la croissance

Publié le 14/08/2018 à 16:37

En forte croissance, le bureau de Québec d’Ubisoft s’apprête à agrandir ses espaces pour la troisième fois depuis 2016. Les détails du futur aménagement sont encore ultra-secrets, mais il n’y a aucun doute sur la qualité de la future réalisation : l’environnement de travail est un élément clé de la stratégie de rétention et d’attraction du personnel de l’entreprise.


De grands espaces de 20 000 ou 25 000 pieds carrés. C’était l’un des critères d’Ubisoft lors de son déménagement dans son immeuble actuel du quartier Saint-Roch il y a deux ans. « Notre projet était axé sur la circulation et l’ouverture, dit Catherine Grenier, gestionnaire aux environnements de travail. Nous voulions que les gens se parlent, se croisent, se voient. »


Finalement, l’entreprise a loué 55 000 pieds carrés sur trois étages, lui permettant de faire passer son équipe de 300 à 400 personnes. Au cœur du nouvel aménagement, un escalier situé au centre des étages. « Il reliait originalement les deuxième et troisième étages, mais nous avons ouvert le premier pour le faire continuer jusque-là, indique Mme Grenier. L’idée, c’était vraiment d’inciter les gens à se déplacer pour se parler, se rencontrer. Notre escalier, c’est notre colonne vertébrale. Il symbolise notre sentiment d’appartenance et notre synergie. »


Catherine Grenier parlera de l’expérience d’Ubisoft en matière d’aménagement de bureaux et partagera quelques bonnes pratiques lors d’un webinaire gratuit présenté le 29 août. Il s’agit d’une introduction à la conférence des Événements Les Affaires sur la Gestion des espaces de travail qui aura lieu à Québec le 13 novembre prochain. 


Ubisoft n’était pas sitôt installée dans ses nouveaux locaux en 2016 qu’elle cherchait déjà des solutions pour accueillir 100 ou 125 personnes de plus. Par chance, les quatrième et cinquième étages de l’immeuble étaient vacants. Mais le fameux escalier ne s’y rendait pas. « Il n’était pas question que les gens de ces étages se sentent à part, insiste Mme Grenier. Alors, nous avons poursuivi l’escalier jusqu’au cinquième. »


Un effet wow


Chaque fois qu’elle aménage des locaux, l’entreprise ajoute un élément distinctif. Lors de la dernière phase, c’était une salle de cinéma de 30 fauteuils au cinquième. « Les équipes l’utilisent pour évaluer les animations des jeux sur grand écran, explique Catherine Grenier. Mais il y a aussi un club de cinéma qui s’est créé pour regarder des films d’animation le midi. »


Après chaque réaménagement, Ubisoft réalise des sondages et des groupes de discussion auprès de ses employés pour rectifier le tir au besoin et faire mieux la prochaine fois. « Par exemple, lors de la première phase, des zones pour les rencontres informelles de quelques minutes étaient adjacentes aux espaces de production, raconte Mme Grenier. Mais les gens s’en servaient peu, car ils avaient peur de déranger leurs collègues. Nous les avons remplacées par de petites salles de réunion vitrées. »


espace de travail


Vers une 3e phase


Un an et demi après l’inauguration de la deuxième phase en février 2017, le studio de Québec d’Ubisoft est déjà à l’étroit. Composé actuellement de 520 personnes, l’effectif devrait grimper à 750 au cours des prochaines années. Pour l’instant, impossible toutefois d’en savoir plus sur le futur réaménagement. « Nous avons évalué plusieurs options et nous rendrons notre choix public en octobre », dit Catherine Grenier.


Avec son vaste atrium, son café-brûlerie, ses zones de collaboration et de relaxation, ses salles de conférences toutes différentes les unes des autres, ses espaces ouverts et son escalier rassembleur, Ubisoft projette l’image d’une entreprise conviviale où il fait bon travailler.


Ce type d’aménagement est très tendance depuis quelques années et de plus en plus d’entreprises font le saut. Si le domaine du jeu vidéo est propice à cette formule, Catherine Grenier estime toutefois qu’elle ne convient pas à toutes. « Ne faites pas de trucs à l’encontre de ce que vous êtes. Prenez le temps de bien analyser vos espaces actuels, vos besoins et vos objectifs. Et n’allez pas croire que vous savez ce vos employés veulent. Consultez-les. »


 


À propos de ce blogue

En coulisses est le blogue des Événements Les Affaires. Nous vous proposons un accès privilégié aux meilleures pratiques de la communauté d’affaires québécoises qui sont partagées lors de nos conférences. Notre mission : vous présenter des idées concrètes afin de vous aider dans votre réflexion et répondre à certaines de vos préoccupations d'affaires.

Sur le même sujet

Les bienfaits de travailler debout mis à l'essai

Édition du 21 Juin 2014 | Julien Brault

La chaise est devenue l'ennemi public numéro un des employés de bureau soucieux de leur santé. Selon les études ...

OPINION