Comment recruter des pros de la maintenance industrielle?

Publié le 06/11/2017 à 13:58

Comment recruter des pros de la maintenance industrielle?

Publié le 06/11/2017 à 13:58

Dans Chaudière-Appalaches, où le taux de chômage se situe sous la barre des 3%, pas facile de recruter des champions de la maintenance industrielle. Pourtant, le Groupe Mundial, qui détient quatre divisions sur ce territoire, trouve des solutions pour dénicher les talents dont il a besoin.


Actuellement, Groupe Mundial compte cinq électromécaniciens pour l’ensemble de ses sept divisions, dont une est située à Détroit, au Michigan. Ces professionnels sont entourés de trois aides à temps partiel qui poursuivent actuellement leur formation afin de devenir, eux aussi, de futurs électromécaniciens.


Ce sont les « omnipraticiens » de l’entreprise


« Aujourd’hui, la maintenance industrielle est un domaine très vaste. Nos électromécaniciens sont, en quelque sorte, des médecins omnipraticiens. Ils doivent détenir de multiples connaissances, notamment en photonique, en pneumatique, en mécanique afin de veiller sur nos équipements », signale Louis Veilleux, cofondateur du Groupe Mundial. M. Veilleux sera l’invité de la conférence Maintenance et fiabilité industrielles, présentée par les Événements Les Affaires, le 24 janvier prochain, à Montréal.


Comment cette entreprise, qui se spécialise entre autres en transformation de feuilles de métal ainsi qu’en moulage de pièces de caoutchouc, parvient-elle à trouver ces perles ? « On oublie les petites annonces dans les journaux locaux », répond d’emblée cet expert en sous-traitance industrielle.


Et si les bons candidats se trouvaient sous vos yeux?


« Pour trouver de bons candidats polyvalents, il faut utiliser les sites web d’emplois qui permettent d’élargir notre territoire de recrutement. Nous avons également une équipe d’embauche flexible pour les entrevues et qui maîtrise bien les médias sociaux. Nous avons aussi développé des petits trucs pour dénicher nos électromécaniciens au sein même de nos divisions », indique le conférencier.



Tous les membres d’équipes, du premier au dernier échelon, sont ainsi appelés à participer à des tâches de maintenance industrielle à divers degrés et à différents moments dans la journée. « En impliquant tout le monde, poursuit-il, il est possible de déceler de l’intérêt et des talents insoupçonnés parmi les quelque 300 membres d’équipes qui font partie du groupe. Prenez note, que le mot « employé » n’existe plus au sein du vocabulaire chez Groupe Mundial. On utilise désormais le vocable « membres d’équipes ».


On les préfère sur le plancher que devant leur écran


Et les logiciels de maintenance dans tout ça? Ces outils n’ont pas nécessairement la cote au Groupe Mundial.  L’expérience nous démontre que la maintenance industrielle, ce n’est pas si numérique que ça. C’est un domaine qui demeure encore une réalité très humaine. « Je préfère voir mes électromécaniciens manipuler les machines pour qu’ils en vérifient et testent le bon fonctionnement que de laisser un logiciel faire tout ce travail. En vérité, nous avons constaté que nos experts en maintenance industrielle se révélaient beaucoup plus productifs sur les planchers de nos usines avec l’aide du programme TPM (Total Productive Maintenance) que lorsqu’ils ont  simplement les yeux rivés sur un écran », soutient Louis Veilleux.


Enfin, pour retenir les meilleurs talents, le Groupe Mundial offre, depuis 13 ans, à certains membres d’équipe le privilège de devenir des associés. Le groupe en compte actuellement 23 parmi ses sept divisions. « Nous n’avons pas encore d’électromécaniciens parmi nos associés… mais ça ne saurait tarder. »


 



 

À propos de ce blogue

En coulisses est le blogue des Événements Les Affaires. Nous vous proposons un accès privilégié aux meilleures pratiques de la communauté d’affaires québécoises qui sont partagées lors de nos conférences. Chaque semaine, nous discutons avec certains des gestionnaires qui ont accepté d’être conférenciers à nos événements, afin de vous présenter des idées concrètes pour vous aider dans votre réflexion et répondre à vos préoccupations d'affaires.