Résolutions d'athlètes!

Publié le 10/01/2012 à 09:50

Résolutions d'athlètes!

Publié le 10/01/2012 à 09:50

Par Marc Dutil, Katia Renaud, Franck Nicolas et Nathaly Riverin

BLOGUE. Résolutions musclées, volonté de fer et départ canon. 2012 sera une année chargée pour les entrepreneurs de l’EEB.


La première cohorte sent déjà la fin du parcours d’entraînement (graduation en décembre 2012) mais compte bien en profiter au maximum, consolider ses acquis et faire le bilan de sa progression.


La cohorte 2 a franchi le cap d’un premier défi de groupe (ascension du Mont Washington en décembre) et se fixe des objectifs élevés pour relever de multiples défis entrepreneuriaux au cours des 18 prochains mois.


La cohorte 3 s’entraîne à fond pour un défi sportif en avril et se discipline à transposer dans la réalité de ses entreprises le fruit des apprentissages des 4 premiers mois d’entraînement.


Quant à la cohorte 4 en recrutement et qui débute en mars prochain, la principale résolution est certes celle de se donner les moyens pour apprendre chaque jour et devenir un meilleur entrepreneur!


En ce début d’année, les athlètes de l’EEB prendront des résolutions d’ordre personnel et entrepreneurial tout comme les millions d’entrepreneurs de par le monde qui partagent, ces jours-ci, leurs listes sur le net. Très amusant de voir à quel point, peu importe d’où on vient et où on veut aller, on n’est pas si différents!


Voici mon Top 10 des résolutions d’entrepreneurs qui ont retenu le plus mon attention. Elles vous feront sans doute sourire ou pourront, espérons-le, vous inspirer à en prendre à votre tour. Pas d’ordre précis, à vous de décider.


1. Meilleure productivité avec plus de focus.


2. Politique de prix qui respecte la valeur que l’on crée.


3. Plus de discipline quant à l’usage des médias sociaux.


4. Ne pas me laisser contrôler par ma boîte de courriels (inbox).


5. Garder mon authenticité.


6. Consacrer au moins 20 minutes par jour pour apprendre (mode actif).


7. Manger mieux et faire de l’exercice (pour l’énergie…et les poignées d’amour).


8. Connaître son profil de crédit en tout temps.


9. Réseauter plus et mieux.


10. Tenir ses résolutions !!


 


Bonne année à tous!


 


Par Katia Renaud, directrice du développement pédagogique, École d'Entrepreneurship de Beauce


Ce texte fait partie d’une série hebdomadaire que signeront tour à tour les membres de l’équipe de EEB. Ces derniers côtoient les grands entrepreneurs du Québec jour après jour, construisant avec eux des formations sur mesure pour la relève entrepreneuriale du Québec. Le blogue de l'École d’Entrepreneurship de Beauce (EEB), nommé Entrepreneurs de tête, entrepreneurs de cœur vise à partager ses rencontres uniques. Nous vous parlerons d’anecdote, de comportements, de valeurs et d’attitudes. Et surtout pas de statistiques ! Découvrez avec nous l’essence même de l’esprit entrepreneurial du Québec.



Sur le même sujet

E-panneur: un dépanneur en ligne... sur le Red Bull

26/02/2015 | Julien Brault

BLOGUE. Grâce à E-panneur, les Montréalais peuvent se tourner vers le Web pour se faire livrer des produits de Costco.

Tous entrepreneurs

Édition du 28 Février 2015 | Géraldine Martin

Je vous raconte souvent une rencontre dans ce petit billet. Voici celle de François Gilbert, d'Anges Québec.

OPINION CLD: grille de tarifs et recentrage
Édition du 28 Février 2015 | Antoine Letellier
Défi «Atteindre des sommets»: Stéphan Parent
Édition du 28 Février 2015 | Les Affaires
Dans Les Affaires : investir dans une franchise
25/02/2015 | Les Affaires
Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

REER : 4 étapes pour les retardataires

Mis à jour le 28/02/2015 | Dominique Lamy

Impossible de procrastiner davantage : vous n’êtes qu’à quelques heures de la date butoir.

Warren Buffett: sa performance, son successeur, ses placements

28/02/2015

Voici quelques-uns des passages clés de la très populaire lettre annuelle de l'Oracle d'Omaha.

CSeries: Boeing et Airbus ont peur, selon Bombardier

27/02/2015 | Martin Jolicoeur

Qu’elle y croit ou non, la direction de Bombardier a affiché une confiance à la limite de l'insolence.