Record pour Lowe's, pendant que Rona stagne

Publié le 23/11/2012 à 16:00, mis à jour le 26/11/2012 à 12:26

Record pour Lowe's, pendant que Rona stagne

Publié le 23/11/2012 à 16:00, mis à jour le 26/11/2012 à 12:26

Les titres des deux principaux concurrents de Rona ont touché de nouveaux sommets vendredi. Photo: Benjamin Nantel

BLOGUE. Le contraste ne peut pas être plus frappant, le titre de l’Américaine Lowe’s (NY, LOW, 35,15 $ US) surpasse son sommet historique de février 2007, pendant que le cours de Rona (Tor., RON, 10,90 $) est au même point qu’en 2003.


La comparaison n’est pas tout à fait équitable toutefois, puisque Lowe’s profite de la résurrection d’un marché résidentiel américain déprimé, tandis que Rona est coincée entre un putsch d’un actionnaire qui veut déloger son conseil d’administration et l’espoir que Lowe’s revienne à la charge avec une nouvelle offre pour Rona.


En juillet, le conseil d’administration de Rona a rejeté les avances de Lowe’s parce qu’elles n’étaient « pas dans l’intérêt des actionnaires ».


Le gouvernement libéral s’est rapidement mêlé au dossier en citant l’intérêt stratégique de Rona pour les fournisseurs et les marchands québécois, notamment. Veuillez lire le blogue de mon collègue François Pouliot pour connaître la position du nouveau gouvernement.


Ensuite, une série d’actionnaires institutionnels, dont Richard Fortin, de Bissett Asset Management, ont fait pression sur les dirigeants de Rona et son conseil pour leur rappeler qu’il est de leur devoir de considérer toutes les options pour valoriser la société et représenter l’ensemble des actionnaires.


Deux jours après le dévoilement d’une baisse de 24 % du bénéfice d’exploitation au troisième trimestre, le 9 novembre, le président Robert Dutton a démissionné subitement, après avoir perdu la confiance du conseil d’administration.


« Nous espérons que le départ de M. Dutton signale que le conseil est enfin disposé à considérer toutes les options pour créer de la valeur pour les actionnaires », avait déclaré à lesaffaires.com M. Fortin, le 9 novembre.


« Clairement, les plus récents résultats indiquent que le plan de relance ne fonctionne pas. La société a perdu 600 millions de sa valeur depuis juillet. Les 40 millions d’économies visées dans le plan de relance ne font pas le poids », a-t-il ajouté.


Tentative de putsch du conseil de Rona


À propos de ce blogue

La Sentinelle de la Bourse se veut un blogue pour les investisseurs qui s¹intéressent aux rouages de la Bourse et aux marchés financiers. Son objectif : surveiller et débusquer des repères financiers pertinents pour prendre le pouls des Bourses et ainsi mieux aiguiller les décisions de placement de l¹investisseur.

Dominique Beauchamp
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Les nouveaux champions des actionnaires

22/08/2014 | Yvan Allaire

BLOGUE. Les fonds activistes créent-ils vraiment de la valeur pour la société?

La boîte à outils de l'investisseur activiste

Édition du 16 Août 2014 | Julien Brault

Lorsqu'on pense aux investisseurs activistes, les noms de milliardaires septuagénaires nous viennent à l'esprit...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Le paradoxe de la situation financière des sociétés américaines

Édition du 20 Septembre 2014 | Bernard Mooney

BLOGUES. Les investisseurs qui suivent les marchés depuis quelques années savent que la situation financière des ...

Sans-fil: Wind vient-elle de sortir Québecor?

16/09/2014 | François Pouliot

BLOGUE. L'arrivée de nouveaux actionnaires chez Wind semble sonner le glas de l'expansion sans-fil. Vraiment?

Un gestionnaire qui ne croit plus à l'analyse fondamentale

      http://finance.yahoo.com/news/shocking-admission-shuttered-hedge-fund-manager-133021451.html