Record pour Lowe's, pendant que Rona stagne

Publié le 23/11/2012 à 16:00, mis à jour le 26/11/2012 à 12:26

Record pour Lowe's, pendant que Rona stagne

Publié le 23/11/2012 à 16:00, mis à jour le 26/11/2012 à 12:26

Les titres des deux principaux concurrents de Rona ont touché de nouveaux sommets vendredi. Photo: Benjamin Nantel

BLOGUE. Le contraste ne peut pas être plus frappant, le titre de l’Américaine Lowe’s (NY, LOW, 35,15 $ US) surpasse son sommet historique de février 2007, pendant que le cours de Rona (Tor., RON, 10,90 $) est au même point qu’en 2003.


La comparaison n’est pas tout à fait équitable toutefois, puisque Lowe’s profite de la résurrection d’un marché résidentiel américain déprimé, tandis que Rona est coincée entre un putsch d’un actionnaire qui veut déloger son conseil d’administration et l’espoir que Lowe’s revienne à la charge avec une nouvelle offre pour Rona.


En juillet, le conseil d’administration de Rona a rejeté les avances de Lowe’s parce qu’elles n’étaient « pas dans l’intérêt des actionnaires ».


Le gouvernement libéral s’est rapidement mêlé au dossier en citant l’intérêt stratégique de Rona pour les fournisseurs et les marchands québécois, notamment. Veuillez lire le blogue de mon collègue François Pouliot pour connaître la position du nouveau gouvernement.


Ensuite, une série d’actionnaires institutionnels, dont Richard Fortin, de Bissett Asset Management, ont fait pression sur les dirigeants de Rona et son conseil pour leur rappeler qu’il est de leur devoir de considérer toutes les options pour valoriser la société et représenter l’ensemble des actionnaires.


Deux jours après le dévoilement d’une baisse de 24 % du bénéfice d’exploitation au troisième trimestre, le 9 novembre, le président Robert Dutton a démissionné subitement, après avoir perdu la confiance du conseil d’administration.


« Nous espérons que le départ de M. Dutton signale que le conseil est enfin disposé à considérer toutes les options pour créer de la valeur pour les actionnaires », avait déclaré à lesaffaires.com M. Fortin, le 9 novembre.


« Clairement, les plus récents résultats indiquent que le plan de relance ne fonctionne pas. La société a perdu 600 millions de sa valeur depuis juillet. Les 40 millions d’économies visées dans le plan de relance ne font pas le poids », a-t-il ajouté.


Tentative de putsch du conseil de Rona


À propos de ce blogue

La Sentinelle de la Bourse se veut un blogue pour les investisseurs qui s¹intéressent aux rouages de la Bourse et aux marchés financiers. Son objectif : surveiller et débusquer des repères financiers pertinents pour prendre le pouls des Bourses et ainsi mieux aiguiller les décisions de placement de l¹investisseur.

Dominique Beauchamp
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

Gildan franchit le cap des 10 milliards de valeur boursière

23/06/2015 | Yannick Clérouin

La valeur de l'action du manufacturier montréalais a été multipliée par 40 depuis 1999. Le point sur ses perspectives.

Sur LesAffaires cette semaine: Saputo, la Laurentienne et Canadian Western Bank

Mis à jour le 01/06/2015 | Yannick Clérouin

Le fromage devrait avoir grugé la croissance de Saputo; hausse du dividende en vue pour les deux banques régionales

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Pétrole : le chroniqueur poursuit sa prière

Édition du 20 Juin 2015 | François Pouliot

BLOGUE. À la mi-janvier, on vous racontait s'être mis en prière, après avoir commis une importante erreur ...

Tenter d'évaluer une banque, en termes simples

BLOGUE. Fixer une valeur à un titre boursier peut sembler facile en l'absence de justification des données utilisées.