Drummond Brodeur, gestionnaire de portefeuilles, chez Placements CI, mise sur les dépenses des entreprises

Publié le 01/04/2011 à 14:27, mis à jour le 01/04/2011 à 15:23

Drummond Brodeur, gestionnaire de portefeuilles, chez Placements CI, mise sur les dépenses des entreprises

Publié le 01/04/2011 à 14:27, mis à jour le 01/04/2011 à 15:23

Pendant la montée boursière d’août 2010 à février, plusieurs portefeuilles que M. Brodeur supervise avaient accumulé des liquidités de 8 à 10 % de leur actif, en prévision d’un mouvement de repli.


Depuis un mois, ce capital a été réinvesti, car M. Brodeur fait le pari que les événements du Japon, du Moyen-Orient et en Europe ne menaçent pas la croissance économique mondiale qui soutient les Bourses.


« Nous sommes à mi-chemin dans une reprise mondiale des dépenses des entreprises qui bénéficient de bons bilans et dégagent de bons profits », dit-il.


Le gestionnaire garde toutefois un œil sur le prix du pétrole, car ce serait par cette courroie de transmission que les affrontements au Moyen-Orient étoufferait l’économie.


La hausse du pétrole fait moins mal que prévu aux Etats-Unis parce que le prix du gaz naturel, lui, reste déprimé, au lieu de grimper comme en 2007. « Ce carburant bon marché a changé la donne aux États-Unis », explique M. Brodeur.


Pour bénéficier de la course pour des sources d’énergie plus stables, M. Brodeur mise sur les entreprises qui offrent leurs services de forage aux pétrolières et gazières telles que Halliburton (NY, HAL) et Schlumberger (NY, SLB).


Le spécialiste mondial de la gestion de l’énergie, la Française Schneider Electric (Pariss, SCHN) profitera des investissements croissants dans les réseaux intelligents qui font appels à des capteurs et à des logiciels afin d’optimiser la distribution d’électricité.


Enfin, des titres tels que le géant des spiritueux Diageo (NY, DEO), la multinationale de produits de consommation Proctor & Gamble (NY, PG) et Tiffany & Co. (TIF) sont trois choix intéressants pour profiter de l’augmentation graduelle du niveau de vie des consommateurs des pays émergents.


Si M. Brodeur fait peu de cas du séisme japonais et des affrontements au Moyen-Orient, il se dit plus préoccupé par la menace d’un retour en force de l’inflation, qui ferait remonter les taux d’intérêt, au cours de la prochaine décennie.


« Ce n’est pas une menace à court terme puisque la hausse du coût du carburant est plutôt un frein économique, puisqu’elle gruge la capacité de dépenser des consommateurs ».


A plus longue haleine toutefois, la hausse de salaires en Chine pourrait faire en sorte que ce pays exporte de l’inflation ailleurs dans le monde.

À propos de ce blogue

La Sentinelle de la Bourse se veut un blogue pour les investisseurs qui s¹intéressent aux rouages de la Bourse et aux marchés financiers. Son objectif : surveiller et débusquer des repères financiers pertinents pour prendre le pouls des Bourses et ainsi mieux aiguiller les décisions de placement de l¹investisseur.

Dominique Beauchamp
Sujets liés

Bourse

Sur le même sujet

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.

L'AMF confirme qu'elle enquête sur Bombardier, le titre plonge

Mis à jour le 16/11/2018 | La Presse Canadienne

Le titre de Bombardier a plongé de 20% vendredi après l'annonce de l'AMF.

Blogues similaires

Le secret de la réussite en Bourse

Édition du 20 Juin 2015 | Bernard Mooney

BLOGUE. Il y a deux semaines, j'ai annoncé aux dirigeants de Les Affaires que cette chronique serait ma dernière. Il ...

Sortir du bois ou entrer dedans ?

Édition du 13 Octobre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Il y a de l'action en forêt. Depuis la mi-septembre, plusieurs titres forestiers sont sous pression.

Est-ce un mauvais moment pour investir en Bourse?

BLOGUE INVITÉ. Devriez-vous vendre vos titres lorsque les experts prédisent une correction boursière?