Téo Taxi séduit le maire de Winnipeg

Publié le 26/04/2016 à 17:34, mis à jour le 27/04/2016 à 11:34

Téo Taxi séduit le maire de Winnipeg

Publié le 26/04/2016 à 17:34, mis à jour le 27/04/2016 à 11:34

Vendredi dernier, j’ai visité le «siège social» de Teo Taxi en compagnie du maire de Winnipeg, le quarantenaire Brian Bowman. C’est-à-dire que j’ai visité le garage de la rue St-Patrick où on transforme des Tesla noires en Teo vertes et blanches. Bien sûr, il n’y a pas qu’un garage. Il y a aussi quelques bureaux où l’on suit la flotte Téo à l’écran de l’ordinateur. Mais c’est dans le garage que le maire de Winnipeg s’est attardé. C’est là où il a posé le plus de questions. L’une d’elles revenant en boucle:


«Songez-vous à devenir pan-canadien?», a-t-il demandé plusieurs fois à Thierry Cyr et Patrick Gagné, deux des quatre associés de Taxelco, l’entreprise derrière Teo Taxi.


La réponse: nous avons 60 véhicules et nous voulons en avoir 500.


Le maire a laissé sa carte. Il a invité les associés à le visiter à Winnipeg.


Le maire Bowman était en tournée éclair au Québec. En marge des rencontres officielles avec des représentants économiques et politiques, il a glissé un arrêt à la Maison Symphonique et un autre chez Téo Taxi. Une combinaison à l’image de Montréal: la culture et l’innovation.


Pour ces visites, il fut piloté par le mouvement Amplifier Montréal. C’est une initiative de la Fondation McConnell, qui veut rassembler le plus d’acteurs possible pour amplifier les initiatives qui rendront Montréal plus inclusive, plus résiliente et plus innovante.


Le maire Bowman, le premier maire aborigène de Winnipeg et une vedette montante de la scène politique canadienne, a prêté une oreille attentive au mouvement Amplifier Montréal.


Cet avocat nourrit de grandes ambitions pour sa ville. Il veut, entre autres, plus de places publiques, plus d’inclusion des communautés autochtones et… des taxis verts. Téo Taxi amorce justement une ronde de financement de plus de 2M$. Winnipeg contribuera-t-elle à amplifier Téo Taxi? Car c’est l’esprit d’Amplifier Montréal, ne pas réinventer la roue, ne pas ajouter une structure, mais plutôt donner un coup de pouce aux bonnes idées.


Ceux qui comptent assister à C2 Montréal pourront en apprendre davantage sur Amplifier Montréal. Il y aura une présentation le 25 mai à 11h55 sous le chapiteau. Vous connaîtrez la genèse du mouvement, l'initiative britannique dont il s'inspire, ses aspirations. Et vous entendrez parler d’un projet qui sera soutenu concrètement par ce mouvement.


 

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueuse au journal Les Affaires et a dirigé le magazine Commerce pendant sept ans. Elle est régulièrement invitée à commenter l'actualité économique dans les médias. Auteure de trois livres (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi et J'ai perdu ma montre au fond du lac), elle emploie son énergie débordante à transmettre sa passion du monde des affaires et de l'économie. «Le fil de Diane» vous aidera à trouver votre chemin à travers la masse d'informations économiques disponibles sur Internet.

Diane Bérard

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Serait-il temps de jouer Lowe's ?

Édition du 08 Décembre 2018 | François Pouliot

La fermeture de neuf magasins Rona au Québec a fait couler beaucoup d'encre dernièrement. Signal de faible intérêt ...

Voici le Top 10 du blogue «En Tête» en 2018 !

BLOGUE. #MeToo, l'avenir sombre des RH, la soif de bien-être au travail... Un palmarès qui réserve des surprises!