Le pdg de Cisco menace Obama de ne plus investir aux États-Unis

Publié le 15/02/2013 à 15:54, mis à jour le 15/02/2013 à 16:20

Le pdg de Cisco menace Obama de ne plus investir aux États-Unis

Publié le 15/02/2013 à 15:54, mis à jour le 15/02/2013 à 16:20

BLOGUE Le président de Cisco, John Chambers, n’embauchera aucun nouvel employé américain et il n’achètera aucune société américaine tant que le gouvernement Obama ne réduira pas le niveau de taxation des entreprises.


80% des revenus de Cisco entreposés à l'étranger


Cisco est assise sur 46G$ US. Plus de 80% de cet argent se trouve à l’étranger. Et ce, pour deux raisons. Les revenus ont été réalisés à l’extérieur des États-Unis, mondialisation oblige. Ou ces revenus ont pris le chemin de paradis fiscaux. Si elle rapatrie cet argent aux Etats-Unis –pour réaliser des acquisitions ou pour recruter - Cisco devrait payer au mieux 30% à 35% en impôts.


La déclaration cinglante de John Chambers se produit juste après le discours annuel d’Obama sur l’État de l’union. Discours au cours duquel le président américain a fait de la création d’emplois la priorité de son gouvernement. La menace du pdg de Cisco ne pouvait mieux tomber.


Microsoft, Oracle, Apple et Google accumulent aussi leurs revenus à l'étranger


Cisco n’est pas la seule entreprise à empiler l’argent à l’étranger comme vous pouvez le lire dans ce reportage de CNBC. Microsoft conserve 87% de son argent à l’extérieur des États-Unis. Cisco, en conserve 83%. Pour Oracle cette proportion atteint 80%, pour Apple 68% et pour Google 64%.


Cisco vient tout juste de dévoiler ses résultats trimestriels et ils sont excellents. L’entreprise prévoyait une croissance de 3,5% à 5%. Elle a atteint 5%.


Que fera Cisco de cet argent accumulé ?

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueuse au journal Les Affaires et a dirigé le magazine Commerce pendant sept ans. Elle est régulièrement invitée à commenter l'actualité économique dans les médias. Auteure de trois livres (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi et J'ai perdu ma montre au fond du lac), elle emploie son énergie débordante à transmettre sa passion du monde des affaires et de l'économie. «Le fil de Diane» vous aidera à trouver votre chemin à travers la masse d'informations économiques disponibles sur Internet.

Diane BĂ©rard

Sur le même sujet

Bérard - Une pétition pour légaliser le 8e groupe hôtelier au monde, airbnb

Mis à jour le 14/11/2013

BLOGUE. Connaissez-vous le site de location de maisons/appartements airbnb ? Lancé en 2008 à San ...

Bérard - Les 10 détaillants québécois perçus comme les plus responsables

Mis à jour le 13/11/2013

BLOGUE. Plus de 4 Québécois sur 10 seraient prêts à boycotter un détaillant qui ...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Les ressources naturelles au secours des finances publiques

Édition du 19 Avril 2014 | RenĂ© VĂ©zina

C'est le genre de nouvelles qui devrait réjouir le prochain ministre des Finances du Québec.En 2014, la valeur des ...

Transat, un titre en route vers de meilleurs jours

Édition du 19 Avril 2014 | François Pouliot

L'histoire s'amorce il y a quelques jours, au moment où notre collègue Martin Jolicoeur revenait d'une rencontre avec ...

Avez-vous vraiment confiance en vous?

BLOGUE. Pour s'en faire une idée, un petit quiz qui vous prendra trois minutes de votre temps.