La nouvelle arme de Sarkozy pour la reprise, explosif!

Publié le 10/01/2012 à 11:05, mis à jour le 10/01/2012 à 11:40

La nouvelle arme de Sarkozy pour la reprise, explosif!

Publié le 10/01/2012 à 11:05, mis à jour le 10/01/2012 à 11:40

BLOGUE   Qu’est-ce qui rapporte le plus à l’État et à l'économie: réduire les charges des entreprises ou augmenter la taxe à la consommation?


Ce débat pourrait coûter son poste à Sarkozy. Celui-ci veut imposer une “TVA sociale” ( ainsi nommée car les revenus serviraient à financer les charges sociales de l’État français) au beau milieu du processsus électoral. Une mesure qui est loin de faire l’unanimité comme vous pouvez le lire ici et ici.


ME SUIVRE SUR TWITTER: diane_berard


Certains, lire les consommateurs et la gauche, la trouvent injuste.


D’autres l’estiment inutile, jugeant ses effets aléatoires.


D’autres enfin estiment qu’elle fait diversion ne s’attaquant pas au véritable problème. Le véritable défi n’étant pas de financer les charges sociales françaises mais bien de les réduire.


Voyons les effets de part et d’autres.


Si vous réduisez les charges des entreprises cela équivaut à réduire le coût du travail. On suppose que celles-ci pourront recruter davantage, peut-être réduire leurs prix ce qui les rendra plus compétitives face à leurs concurrents étrangers, peut-être même augmenter les salaires et, qui sait, investir davantage.


Si vous augmentez la taxe à la consommation, vous et moi engraisseront davantage les coffres de l’État à chacun de nos achats. Ceci bien sûr, dans la mesure où nous consommons. Car, une augmentation de la TVA peut nous inciter à reporter ou ne pas procéder à certains achats. À moins que nous substituions certains biens par d’autres.


En janvier 2007, l’Allemagne a augmenté sa TVA de 16% à 19%. Le produit de cette augmentation a été affecté auc 2/3 à la réduction de la dette et à 1/3 à la réduction des charges sociales. Un an plus tard le déficit est passé de 2,15 du PIB à 1% du PIB. Soulignons que l’Allemagne avait un des niveaux de TVA les plus bas de l’Europe.


Le débat autour de la TVA sociale n’est qu’une manifestation de plus de la quête désespérée de la reprise.


Qui va redémarrer la machine: le consommateur? Les entreprises?


Même si nous trouvions la réponse, cela ne réglera pas grand'chose. Rédémarrer la machine économique est une chose, la faire tourner en est une autre. Ni les entreprises ni les consommateurs n’ont les reins suffisamment solides pour faire tourner la machine de manière continue à la cadence qu’elle a désormais atteinte.


C’est donc la cadence qu’il faut d’abord modifier, pas le niveau de taxation.


Lire ici ma chronique précédente


 

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueuse au journal Les Affaires et a dirigé le magazine Commerce pendant sept ans. Elle est régulièrement invitée à commenter l'actualité économique dans les médias. Auteure de trois livres (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi et J'ai perdu ma montre au fond du lac), elle emploie son énergie débordante à transmettre sa passion du monde des affaires et de l'économie. «Le fil de Diane» vous aidera à trouver votre chemin à travers la masse d'informations économiques disponibles sur Internet.

Diane BĂ©rard

Sur le même sujet

Bérard - Une pétition pour légaliser le 8e groupe hôtelier au monde, airbnb

Mis à jour le 14/11/2013

BLOGUE. Connaissez-vous le site de location de maisons/appartements airbnb ? Lancé en 2008 à San ...

Bérard - Les 10 détaillants québécois perçus comme les plus responsables

Mis à jour le 13/11/2013

BLOGUE. Plus de 4 Québécois sur 10 seraient prêts à boycotter un détaillant qui ...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Feu Vincent Lemieux, pilier de la science politique au Québec

25/07/2014 | René Vézina

Sa mort est passée presqu'incognito dans les médias québécois. Seuls Le Devoir et Le Soleil ...

Sans-fil: le 30 janvier semble charnière pour Québecor

Ira ou n'ira pas au Canada anglais dans le sans-fil, Québecor? On pourrait bien le savoir plus tôt que ...

Voir dans le futur? C'est tout à fait à votre portée!

BLOGUE. Qu'est-ce qui vous attend demain? Une belle surprise? Une mauvaise nouvelle? Il y a moyen de le savoir.