Gouvernance: les leçons à tirer du fiasco Nortel

Publié le 17/01/2012 à 13:19, mis à jour le 17/01/2012 à 14:04

Gouvernance: les leçons à tirer du fiasco Nortel

Publié le 17/01/2012 à 13:19, mis à jour le 17/01/2012 à 14:04

[Photo : Bloomberg]

BLOGUE Le procès de Frank Dunn, Douglas Beatty et Michael Gollogly, les trois ex membres de la direction de Nortel accusés de manipuler les états financiers pour décorcher leurs bonis a débuté hier.


Laissons pour un instant de côté les accusés. Concentrons-nous sur un autre groupe: le conseil. Après tout, le patron de la direction, c’est le conseil!


ME SUIVRE SUR TWITTER: diane_berard


Ma question: dix ans plus tard, peut-on encore “passer des sapins” aux administrateurs?


J’ai interviewé deux experts, la Britannique Lucy Marcus, (entrepreneure, administratrice, chroniqueuse pour le Harvard Business Review et Reuters ainsi que membre des 50 penseurs les plus influents en management ) et la Canadien Richard LeBlanc (professeur de droit, gouvernance et éthique à l'université York et gestionnaire du groupe "Boards and Advisors" sur LinkedIn).  Leurs propos ne m’ont pas tellement rassurée…


Les choses ont-elles changé en 10 ans?


Lucy Marcus: Oui et votre chronique en est la preuve. Il y a dix ans, personne n’écrivait sur la gouvernance ni sur les conseils. Le conseil était une boîte noire. Un lieu de mystère et de secrets. On imaginait les conseils peuplés de gens sages. Il était hors de question de mettre leur jugement et leurs décisions en doute.


Richard LeBlanc: Non. L’environnement qui a permis à la direction de Nortel de frauder demeure le même. Pour effectuer son travail correctement un administrateur doit posséder deux compétences: un niveau de litttératie financière très élevé et une parfaite connaissance du secteur d’activités. Les conseils sont encore peuplés de PDG, d’avocats, de comptables qui ne connaissent, ni ne comprennent, rien à l’industrie à laquelle appartient l’entreprise dont ils sont administrateurs. Les conseils sont peuplés “d’enthousiastes amateurs”... C’est parfait pour les fraudeurs, mais ce n’est pas ce dont nous avons besoin.


Comment peut-on empêcher qu’un autre Nortel se reproduise?

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueuse au journal Les Affaires et a dirigé le magazine Commerce pendant sept ans. Elle est régulièrement invitée à commenter l'actualité économique dans les médias. Auteure de trois livres (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi et J'ai perdu ma montre au fond du lac), elle emploie son énergie débordante à transmettre sa passion du monde des affaires et de l'économie. «Le fil de Diane» vous aidera à trouver votre chemin à travers la masse d'informations économiques disponibles sur Internet.

Diane Bérard

Sur le même sujet

Bérard - Une pétition pour légaliser le 8e groupe hôtelier au monde, airbnb

Mis à jour le 14/11/2013

BLOGUE. Connaissez-vous le site de location de maisons/appartements airbnb ? Lancé en 2008 à San ...

Bérard - Les 10 détaillants québécois perçus comme les plus responsables

Mis à jour le 13/11/2013

BLOGUE. Plus de 4 Québécois sur 10 seraient prêts à boycotter un détaillant qui ...

Blogues similaires

Les pénuries de travailleurs sont réelles et vont s'aggraver

Édition du 09 Décembre 2017 | René Vézina

CHRONIQUE. Il ne se passe plus une seule journée sans qu'on fasse état de pénuries de travailleurs partout au Québec ...

Dollarama, Dollar General ou Dollar Tree ?

Édition du 09 Décembre 2017 | François Pouliot

CHRONIQUE. Qui peut résister à Amazon ? C'est la question que pose notre collègue Stéphane Rolland dans le dossier...

Le truc génial de Warren Buffett pour gérer son temps

Mis à jour le 29/11/2017 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Une astuce d'une redoutable efficacité, en trois étapes ultrasimples...