Bérard: enfin, une vraie bonne nouvelle à propos de l'influence des femmes

Publié le 07/02/2013 à 09:00, mis à jour le 07/02/2013 à 09:03

Bérard: enfin, une vraie bonne nouvelle à propos de l'influence des femmes

Publié le 07/02/2013 à 09:00, mis à jour le 07/02/2013 à 09:03

Sheryl Sandberg, ex cfo de Facebook promue chef des opérations

BLOGUE . Enfin, une vraie bonne nouvelle quand à l’influence et la présence des femmes dans le monde des affaires et dans l’économie. Entre 2011 et 2012, le nombre de femmes occupant un poste de chef de la direction financière (cfo) au sein des entreprises du S&P 500 a augmenté de 35% . On compte désormais 54 femmes cfo contre 40 l’année précédente.


On trouve des femmes cfo , entre autres, chez JP Morgan Chase et Time Warner.


Pourquoi est-ce une bonne nouvelle ?


Parce de tous les cadres du bureau de direction, le chef de la direction financière est probablement celui qui bénéficie le plus de l’oreille du pdg. C’est son homme -femme – de confiance. Il –elle- est dans le secret des dieux. C’est lui –elle- qui s’assied à la table pour toutes les transactions importantes. Sans compter que c’est aussi lui –elle- que le conseil d’administration connaît le mieux parce qu’il effectue des apparitions régulières aux réunions. Bref, l’influence, et la visibilité, du cfo est énorme. Bien plus que celle de n’importe quel autre vp.


Il faut dire que le rôle du cfo a bien changé. Il ne fait plus de la comptabilité, il pratique l’ingénierie financière.


Donc, devenir cfo est une voie en or vers l’influence pour les femmes.


Et ce, à court et à moyen terme. À court terme parce qu’elles participent davantage aux décisions. À moyen terme car le poste de cfo constitue souvent l’antichambre du poste de pdg. Et puis, être cfo ouvre aussi davantage les portes des conseils d’administration. Tout comme occuper un poste de pdg, bien sûr.


Mais tout n’est pas gagné. Même 61,3% des comptables et vérificateurs américains sont des femmes, à peine 8,7 % d’entre elles occupent un poste de cfo dans une des sociétés du classement Fortune 500.


Pourquoi n’est-ce pas suffisant ?

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueuse au journal Les Affaires et a dirigé le magazine Commerce pendant sept ans. Elle est régulièrement invitée à commenter l'actualité économique dans les médias. Auteure de trois livres (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi et J'ai perdu ma montre au fond du lac), elle emploie son énergie débordante à transmettre sa passion du monde des affaires et de l'économie. «Le fil de Diane» vous aidera à trouver votre chemin à travers la masse d'informations économiques disponibles sur Internet.

Diane Bérard

Sur le même sujet

Bérard - Une pétition pour légaliser le 8e groupe hôtelier au monde, airbnb

Mis à jour le 14/11/2013

BLOGUE. Connaissez-vous le site de location de maisons/appartements airbnb ? Lancé en 2008 à San ...

Bérard - Les 10 détaillants québécois perçus comme les plus responsables

Mis à jour le 13/11/2013

BLOGUE. Plus de 4 Québécois sur 10 seraient prêts à boycotter un détaillant qui ...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Les ressources naturelles au secours des finances publiques

Édition du 19 Avril 2014 | René Vézina

C'est le genre de nouvelles qui devrait réjouir le prochain ministre des Finances du Québec.En 2014, la valeur des ...

Transat, un titre en route vers de meilleurs jours

Édition du 19 Avril 2014 | François Pouliot

L'histoire s'amorce il y a quelques jours, au moment où notre collègue Martin Jolicoeur revenait d'une rencontre avec ...

Pourquoi vous comportez-vous parfois comme un idiot?

16/04/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Nous commettons tous des erreurs à répétition. Pourquoi? Et surtout, comment y remédier?