Avis aux marques: à défaut d'être authentiques, soyez drôles

Publié le 24/07/2017 à 10:07

Avis aux marques: à défaut d'être authentiques, soyez drôles

Publié le 24/07/2017 à 10:07

La firme américaine Golin dévoile le premier sondage sur ce qui rend une marque pertinente aux yeux des consommateurs

À défaut d’être authentique, soyez drôle...


C’est ce que nous apprend le premier sondage sur la pertinence des marques à (Global Relevance Review) mené par la firme américaine Golin (en collaboration avec la University of South California Annenberg School for Journalism and Communications) auprès de 13000 citoyens de 13 pays sur 4 continents.


Ce sondage mesure la pertinence des marques. Cette pertinence se compose de deux éléments:


-La capacité à attirer et à retenir l’attention;


-La faculté d'inciter à agir.



Golin Global Relevance Review Teaser from Golin on Vimeo.


Voici les attentes des 13000 répondants


Ils estiment que les marques devraient être authentiques, éthiques et honnêtes.


Voici la réalité


Les consommateurs ne trouvent pas de marques correspondant à ces attentes, alors ils accordent le plus de pertinence - et leurs dollars - aux marques les plus populaires et/ou aux marques qui les divertissent. La popularité devient un critère de pertinence. Et l’humour, un critère de rétention.


Le Global Relevance Review s’est intéressé particulièrement aux attentes des consommateurs par rapport à la façon dont les marques communiquent sur les médias sociaux.


Voici, par ordre d'importance, les attentes des consommateurs face au contenu que diffusent les marques sur les médias sociaux


-Que le contenu soit utile et pratique.


-Que le contenu soit informatif.


-Que le contenu soit drôle.


Voici ce que les consommateurs valorisent peu de la part des marques lorsque celles-ci communiquent sur les médias sociaux


-Que le contenu soit inspirant.


-Que le contenu soit excitant.


-Que le contenu soit choquant.



Ask Seymour Ethnography from Golin on Vimeo.


Ce qu'en pensent les citoyens des petites villes


La particularité du Global Relevance Review est qu’en plus de sonder des milliers de participants de grandes capitales, Golin a procédé à une étude ethnographique de deux petites villes, une aux États-Unis et l’autre en Grande-Bretagne. L’ethnographie est l'étude descriptive et analytique, sur le terrain, des mœurs et des coutumes de populations déterminées. C’est ce que le marketer et auteur Martin Lindstrom nomme le Small data. Il s’agit de données qualitatives recueillies en posant des questions ouvertes et en prenant le temps de cohabiter avec les répondants.


Golin a eu une idée lumineuse en s’attardant aux petites villes de Seymour (Indiana) et Preston (Angleterre). On sait qu’une partie importante de la population se sent laissée-pour-compte par les gouvernements, par les entreprises et même par la société civile. Golin leur passe le micro et le résultat est fascinant parce qu’ultimement les préoccupations de ces citoyens rejoignent les nôtres.


Voici le message de Rick, chauffeur d’autobus et musicien au bar local de Seymour, en Indiana, à toutes les entreprises qui l’attachent pour mieux le conserver.


«Je veux que les entreprises qui désirent mes dollars me traitent comme un être intelligent. Je ne veux pas qu’elles me rendent dépendant d’elles. Il fut un temps où, lorsque mon auto brisait, je pouvais remplacer l’alternateur moi-même. Ce n’est plus possible. Il y a même certains modèles dont vous ne pouvez même pas changer l’huile vous-même! Je ne veux pas être à la merci d’une entreprise. Je ne veux pas qu’elle me force à faire des affaires avec elles.»


Alors, les marques auront beau nous divertir et nous faire rire, il ne faudrait pas qu’elles nous prennent pour des idiots!


 


 

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueuse au journal Les Affaires et a dirigé le magazine Commerce pendant sept ans. Elle est régulièrement invitée à commenter l'actualité économique dans les médias. Auteure de trois livres (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi et J'ai perdu ma montre au fond du lac), elle emploie son énergie débordante à transmettre sa passion du monde des affaires et de l'économie. «Le fil de Diane» vous aidera à trouver votre chemin à travers la masse d'informations économiques disponibles sur Internet.

Diane Bérard

Blogues similaires

Propulser les régions en misant sur les hubs innovants

Édition du 23 Septembre 2017 | René Vézina

CHRONIQUE. Le vendredi 15 septembre, on inaugurait à Magog le Quartier de l'innovation, un lieu consacré aux ...

Le casse-tête du minerai de fer

Édition du 23 Septembre 2017 | François Pouliot

Le Plan Nord est un plan mort, disaient certains. Après quelques années de déprime, voilà que le secteur minier ...

Souffrez-vous du terrible effet Zeigarnik?

Mis à jour à 06:06 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Il s'agit d'un mal insidieux, qui frappe à peu près chacun de nous à notre insu. Voici comment vous en prémunir.