6 caractéristiques que partagent les PME en forte croissance

Publié le 23/11/2015 à 20:08

6 caractéristiques que partagent les PME en forte croissance

Publié le 23/11/2015 à 20:08

Certaines PME grandissent plus vite que leur entourage, ccmme Will Ferrell dans "Le Lutin"

Les PME à forte croissance ont-elles des caractéristiques communes? Pour le savoir, EY a interviewé 35 entrepreneurs parmi les récipiendaires de ses prix régionaux d’entrepreneuriat émergent.Ces 35 entreprises existent depuis cinq ans ou moins et elles croissent toutes rapidement. Parmi les caractéristiques communes de ces entreprises, j'en ai retenu six. Les voici.


Les entrepreneurs à la tête d’entreprises à forte croissance…


1-… adorent être entrepreneurs.


Il y a une différence entre se lancer en affaires parce qu’on l’a choisi et le faire parce qu’on veut fuir autre chose. Par exemple, on peut démarrer une entreprise parce qu’on ne veut pas de patron ou plonger parce que la vie d’entrepreneur nous attire. Près des trois quarts (69%) des entrepreneurs à forte croissance ont choisi cette vie par goût pour l’entrepreneuriat.


2-… ont des associés


Plus de la moitié (63%) des fondateurs de ces entreprises à forte ont des associés qui les complètent.


3-… acceptent de laisser aller une partie du contrôle


Presque tous les entrepreneurs à forte croissance ont utilisé le financement en capital pour attirer des fonds, attirer des employés, recruter des cadres et des cofondateurs. Plus précisément, 43% des entrepreneurs interviewés ont cédé une partie de la propriété à des investisseurs et 32% à des employés. Seule une faible proportion de ces entreprises appartiennent à 100% au fondateur.


4… écoutent leurs clients et le marché


Plus de la moitié (57%) des entrepreneurs interviewés ont lancé un nouveau produit ou un nouveau service en s’inspirant des demandes des clients. Et 66% ont modifié leur produit ou leur service en réaction à la rétroaction de la clientèle.


5-… profitent de la sagesse des autres


Plus de 90% des entrepreneurs à la tête d’entreprise à forte croissance ont un mentor. Parmi ceux-ci, 40% les choisissent pour leurs connaissances du secteur alors que 37% recherchent plutôt pour des conseils en leadership et en management.


6… et aident les autres


La moitié (54%) des interviewés aident d’autres entrepreneurs sous forme de mentorat, de consultation ponctuelle pour les pitchs ou toute autre forme de soutien.


Voilà un portrait qui tranche avec l'image de l'entrepreneur solitaire qui se tape toutes les embûches pour un jour récolter tous les honneurs. Et puis, ce profil parle du prix à payer pour réussir, laisser aller un partie de la propriété de son entrepirise. La question: s'agit-il du prix pour réussir en affaires en général ou de celui pour croître rapidement?


 


 

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueuse au journal Les Affaires et a dirigé le magazine Commerce pendant sept ans. Elle est régulièrement invitée à commenter l'actualité économique dans les médias. Auteure de trois livres (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi et J'ai perdu ma montre au fond du lac), elle emploie son énergie débordante à transmettre sa passion du monde des affaires et de l'économie. «Le fil de Diane» vous aidera à trouver votre chemin à travers la masse d'informations économiques disponibles sur Internet.

Diane Bérard

Blogues similaires

Propulser les régions en misant sur les hubs innovants

Édition du 23 Septembre 2017 | René Vézina

CHRONIQUE. Le vendredi 15 septembre, on inaugurait à Magog le Quartier de l'innovation, un lieu consacré aux ...

Le casse-tête du minerai de fer

Édition du 23 Septembre 2017 | François Pouliot

Le Plan Nord est un plan mort, disaient certains. Après quelques années de déprime, voilà que le secteur minier ...

Bref éloge de l'audace

22/09/2017 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Une vertu malheureusement trop rare, et pourtant ô combien précieuse pour voler de succès en succès au travail.