La dame de béton brise le plafond de verre

Publié le 07/09/2012 à 18:53, mis à jour le 10/09/2012 à 14:26

La dame de béton brise le plafond de verre

Publié le 07/09/2012 à 18:53, mis à jour le 10/09/2012 à 14:26

« Je ne connais aucun autre parlementaire qui a occupé à la fois les fonctions de ministre des Finances, vice-première ministre, ministre de l'Éducation, ministre de la Santé, présidente du Conseil du trésor. Un jour, sait-on jamais, peut-être qu'un homme fera la même chose. Permettez-moi d'en douter ». Jean Charest, 2006


Vous avez tous été témoin comme moi de la victoire de Pauline Marois, mardi dernier, dont le parti est arrivé en tête des élections provinciales. Elle est ainsi devenue la première femme à être élue au poste de premier ministre. "Une autre page s'ouvre dans l'histoire de notre peuple. Pour la première fois, le gouvernement du Québec sera dirigé par une femme. Je suis très émue d'être celle-ci", a-t-elle déclaré dans son discours, pour souligner sa victoire.


La carrière de Pauline Marois saura inspirer plus d'une, surtout dans le milieu des affaires. Je vous propose cinq traits de personnalité de Mme Marois, qui peuvent s'avérer essentiels à une carrière dans le monde des affaires.


1- Ambition. En lisant son parcours, on constate que Pauline a souvent été la « première femme à » : en effet, elle est la première femme à être chef du Parti québécois en 2007, la première Québécoise vice-première ministre, la première femme politique à faire campagne enceinte et donné naissance alors qu'elle était en poste...Il est clair que l'ambition a joué un rôle dans ses réalisations et su guider ses décisions. 


2- Résilience. On reconnaît qu'il lui en a fallu beaucoup pour traverser les vents et marées de la dernière année, période qu'elle jugea des plus difficiles de sa carrière politique. Malgré le fait de s'être sentie trahie par des proches et des doutes qu'elle ressent sur son avenir, elle reste à la barre du Parti québécois. Attaquée sur sa condition sociale, ses choix vestimentaires, son ton et plus, c'est sa détermination face à l'adversité qui lui a valu cette étiquette de «dame de béton».


3- Travail. Elle dirigera pas moins de 14 ministères, dont les plus importants, la Santé, l'Éducation, les Finances entre autres. Ancienne travailleuse sociale, aujourd'hui millionnaire, souverainiste et sociale-démocrate déterminée, Pauline Marois a mené certaines des plus importantes réformes qui ont transformé notre société.


4- Persévérance. Elle dit d'ailleurs que la ténacité est l'une de ses grandes forces. L'ambitieuse politicienne prend les rênes du Parti Québécois en 2007, après deux tentatives infructueuses en 1985 puis en 2005. Une détermination qui lui permettra d'y croire jusqu'au bout, et réaliser son rêve, celui de devenir la première femme à la tête du Québec.


5- Passion. Elle a passé les trois dernières décennies en politique, à vivre de sa passion. Élue pour la première fois en 1981, Pauline Marois ne tarde pas à dévoiler au grand jour son ambition de mener un jour les destinées du Québec. Militante dès les premiers jours du Parti québécois, c'est sa passion qui la mène à ce point culminant d'une intense carrière politique.


(...) "Il y a peu de femmes au Québec qui en auront fait autant que vous pour ouvrir la porte aux autres femmes afin qu'elles puissant contribuer à leur juste valeur et à la hauteur de leurs talents". Jean Charest, 2006.


Le message est clair dans la victoire de Mme Marois: les jeunes filles et femmes du Québec peuvent repousser leurs limites et réaliser leurs rêves.


Avec sa victoire également, vient une liste longue d'attentes de toutes parts, particulièrement des femmes. La nouvelle première ministre sera probablement surveillée encore plus étroitement qu'elle ne l'était déjà.


En attendant, je prendrai le temps de remercier cette femme qui nous permet de croire en la possibilité de briser le plafond de verre.


 ------


Suivez-moi sur Twitter! @MotsdElles


Le blogue « Femmes d'affaires » parle de réussite, réalités ainsi que d'actualités des femmes d'influence. Vous trouverez ici une source d'informations dédiées toutes celles et ceux qui s'intéressent su leadership et à l'entrepreneuriat féminins, mais également au parcours professionnel des femmes.


Déborah Cherenfant est chargée de projets en entrepreneuriat et économie sociale. Très impliquée dans le milieu des affaires, elle lance en 2011 le réseau Mots d'Elles qui aborde les mots d'inspiration des modèles de réussite en affaires. Chroniqueuse web et animatrice radio, elle est une passionnée de l'entrepreneuriat et suit de près les nouvelles initiatives dans le domaine. C'est en 2012 qu'elle développe Coloré, une ligne d'accessoires de mode & décoration. Elle est membre du conseil d'administration de la Jeune Chambre de commerce haïtienne.


 

À propos de ce blogue

Femmes d'affaires est un blogue de DĂ©borah Cherenfant

DĂ©borah Cherenfant

Sur le même sujet

Le Founder Institute Montréal cherche à débusquer jusqu'à 50 nouveaux entrepreneurs

24/11/2014 | Julien Brault

Le chapitre montréalais du Founder Institute a commencé ce lundi à accepter les candidatures de ...

L'entreprise, socle de prospérité

Édition du 22 Novembre 2014 | Robert Dutton

CHRONIQUE. Un sondage CROP mené il y a environ un an dégage un portrait troublant du rapport des Québécois avec ...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Et si on s'employait plutĂ´t Ă  chercher plus de revenus?

23/11/2014 | René Vézina

L’ouverture des sociétés d’État québécoises au capital citoyen pourrait être une solution à envisager sérieusement.

Voici les réponses aux 6 questions qui hantent les startups

Mis à jour le 26/11/2014 | Diane BĂ©rard

"Terminez d'abord vos études" suggère Dharmesh Shan, chef de la techno de HubSpot et animateur du blogue onstartups.com.

À quoi bon rester fidèle à votre employeur?

25/11/2014 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Saviez-vous qu'en étant fidèle à son employeur un salarié s'appauvrit par rapport à celui qui lui est infidèle?