Communiquer au féminin?

Publié le 30/01/2013 à 01:30, mis à jour le 31/01/2013 à 14:55

Communiquer au féminin?

Publié le 30/01/2013 à 01:30, mis à jour le 31/01/2013 à 14:55

www.strategies.ca

En mars prochain, je suis invitée à donner une conférence sur la communication au féminin, un thème qui m’intrigue depuis quelques temps maintenant. Je suis comme plusieurs persuadée que des techniques de communication particulières permettent de mieux s’adresser et atteindre le public féminin. L’augmentation de notre pouvoir d’achat et l’extension de nos « territoires » et rôles, nous ont menées à être aujourd’hui les principaux décideurs sur la majeure partie des achats, tous secteurs confondus. Pour vous donner une idée, selon plusieurs études, l’influence de la femme sur les dépenses du ménage serait à l’origine de près de 85% des décisions d’achat lorsqu’il s’agit de choisir une marque.


Mais pourquoi existerait-il une différence dans la façon de communiquer ? Une première réponse évidente est bien sûr l’identité des genres. Cette nécessité de communiquer différemment serait justifiée par la différence qui existe entre les deux genres: biologiques psychologiques, sociales… L’appellation "Gender marketing" (ou marketing de genre) est surtout populaire aux États-Unis, mais très présente en Europe, en France surtout. Au Québec, je dirais que nous sommes encore un peu timides sur la question.


Maintenant, regardons un peu comment communiquer aux femmes, l’objectif de ma conférence. Pour l’instant, mes recherches et réflexions me poussent à croire que les l’aspect social (au sens large) des stratégies de communications est à prioriser. Face à une consommatrice aujourd’hui plus exigeante (elle veut être au courant de toutes les étapes de production, et recherche plus qu’une satisfaction personnelle) et aussi plus influente (elle est très présente sur les médias sociaux et veut une relation étroite avec les entreprises). Pourtant, nombreuses sont les entreprises qui sont aveugles ou indifférentes à cette clientèle qui représente le plus grand marché de la planète. En quelque sorte, le marketing de genre c’est un respect fondamental de la femme et de l’homme, et de l’unicité de leurs choix, ainsi que leurs différentes priorités parmi les facteurs qui influencent leurs achats et décisions.


C’est en le comprenant et en le maîtrisant que je suis persuadée que les marques pourront mettre en œuvre des stratégies gagnantes destinées à mieux toucher les femmes.


Et vous ? Pensez-vous qu’il doive exister un marketing de genre ? Si oui, comment s’adresser spécifiquement aux femmes ?


--------


Twitter: @MotsdElles


Le blogue « Femmes d'affaires » parle de réussite, réalités ainsi que d'actualités des femmes d'influence. Vous trouverez ici une source d'informations dédiées toutes celles et ceux qui s'intéressent au leadership et à l'entrepreneuriat féminins, mais également à l’avancement professionnel des femmes.


Déborah Cherenfant est éditrice du blogue Mots d'Elles qui aborde le leadership et la réussite des femmes dans le milieu des affaires. Chroniqueuse web et animatrice radio, elle est une passionnée de l'entrepreneuriat et suit de près les nouvelles initiatives dans le domaine. C'est en 2012 qu'elle développe Coloré Design, une ligne d'accessoires de mode & décoration. Elle est administratrice de la Jeune Chambre de commerce haïtienne.


 


 

À propos de ce blogue

Femmes d'affaires est un blogue de Déborah Cherenfant

Déborah Cherenfant

Sur le même sujet

Consulter la communauté en s'inspirant de Socrate

Édition du 28 Octobre 2017 | Simon Lord

Vous lancez un projet et vous voulez consulter les parties prenantes. Mais comment vous y prendre ? Un peu partout dans ...

Les patrons ont leur mot à dire mais certainement pas sur tout

04/08/2017 | François Remy

INFOGRAPHIE. Un PDG doit prendre position en public sur des enjeux de société brûlants, selon cette étude, avec minutie.

Blogues similaires

La relance de la mine du Lac Bloom confirme la vitalité du Plan Nord

Édition du 25 Novembre 2017 | René Vézina

CHRONIQUE. Au départ, on avait peine à y croire, mais les sceptiques ont été confondus. Le mercredi 15 novembre ...

Le marketing responsable? Désolée, c'est raté.

Mis à jour le 22/11/2017 | Diane Bérard

BLOGUE. La consommation responsable stagne au Québec. Il faut blâmer un marketing déficient et le manque d'innovations.

3 trucs ultrasimples pour rééquilibrer votre vie au bureau

22/11/2017 | Olivier Schmouker

BLOGUE. L'idée, c'est de trouver des moyens subtils pour décrocher du travail de temps à autres...