Comment gérer sa carrière grâce à Linkedin

Publié le 13/09/2013 à 08:20, mis à jour le 13/09/2013 à 09:51

Comment gérer sa carrière grâce à Linkedin

Publié le 13/09/2013 à 08:20, mis à jour le 13/09/2013 à 09:51

Crédit: Benoit Descary pour Génération inc.

Tirer profit de Linkedin pour propulser sa carrière ? J’ai moi-même longtemps eu des doutes quant à l’efficacité de ce réseau, mais ma rencontre avec Nathalie Carrénard, chasseuse de têtes à la Banque Nationale à ce sujet, commence à me faire changer d’avis. Je vous invite à lire des extraits de notre conversation.


Quels sont les éléments essentiels qui permettent de mieux comprendre le réseau Linkedin ?


La chose primordiale c'est d'énumérer ses besoins et ses attentes: Linkedin est un moyen dynamique de communiquer sur sa carrière et ses objectifs futurs. Je conseille souvent la chose suivante à mes interlocuteurs :


- Pensez à ce que vous voulez obtenir de Linkedin (emploi? stage? partenariat?)


- Trouvez 4 profils/pages d'entreprise qui se rapprochent de ce que vous voulez


- Choisissez celui qui vous semble le plus convaincant


- Analysez-le en vous demandant "qu'est ce qu'il a de si convaincant et comment je peux m'en inspirer afin de convaincre moi aussi?"


Comment se comporter sur Linkedin?


Comme il s'agit d'un réseau social...socialisez! Vous pouvez participer à des groupes traitant de votre domaine professionnel. Cela permet d'échanger des infos, des bonnes pratiques, ou tout simplement de partager son expertise. Vous pouvez aussi partager sur votre profil des articles intéressants : l'étiquette est la même que dans un contexte professionnel. C'est à dire que vous évitez les sujets trop polémiques ou délicats que vous auriez évité à l'heure du lunch entre collègues. Vous évitez aussi de parler de choses très personnelles. Enfin, vous vous adressez aux autres avec courtoisie en évitant la familiarité car même si vous les voyez tous les jours en photos, ce ne sont pas tous vos amis mais des professionnels faisant partie de votre réseau.


Linkedin n'est autre qu'un gigantesque 5 à 7 (dans votre écran) où 94% des recruteurs se promènent 37,5heures par semaine au minimum!


Un profil Linkedin important pour tous les domaines? Comment en tirer profit si on évolue dans le domaine de la mode par exemple?


Récemment, Linkedin a offert la possibilité d'afficher du contenu vidéo, photos ou audio. Cela permet à des designers, des graphistes par exemple de montrer un échantillon de leur travail de façon dynamique et fluide. Disons que par exemple vous souhaitez faire la promotion de vos créations: vous pouvez afficher une vidéo sur votre profil ou des photos de votre dernier shooting. Puis après, mettre un lien vers le site qui permet d'acheter vos produits ! 


Pourquoi est-ce plus important aujourd'hui de tirer profit de Linkedin pour décrocher un emploi?


Selon une étude publiée par Jobvite 94%, des «recruteurs médias sociaux» sont sur Linkedin. Aves ses 225 millions de membres, il faut y être pour ne pas passer a coté d’une occasion. De plus, le CV traditionnel n'est plus «actuel» à la minute même où il est téléchargé alors qu'un profil Linkedin est actualisable en quelques clicks. Ce dernier permet de mieux se présenter en ajoutant son parcours, ou un diaporama montrant vos travaux. C'est beaucoup plus dynamique et séduisant qu'un cv.


Linkedin peut-il ou va-t-il remplacer le CV conventionnel?


Disons que lorsque on prend le temps d'optimiser son profil Linkedin de façon détaillée et créative, cela vaut mille CV traditionnels, ou encore «CV 1.0 ». Le CV 2.0 voir 3.0 est interactif, adaptable et surtout proactif, car le candidat s'adapte ainsi au recruteur. Certaines bases de données de candidatures proposent déjà de cliquer sur le profil Linkedin lorsque l'on consulte le CV dans le système…


Linkedin, intéressant également pour les étudiants? 


Linkedin a récemment décidé de lancer 2 outils destinés aux étudiants: les pages d'université comme le dit Julien Brault dans cet article et Linkedin pour L’éducation.


Le but est de permettre aux étudiants de donner plus d'informations sur leur parcours scolaire. Cela permet aussi à Linkedin de bâtir des relations avec les universités elles-mêmes.


Comme le dit Julien Brault, on peut imaginer qu'à l'avenir une université puisse confirmer par exemple la scolarité d'un de ces anciens élèves, par exemple.


La plus grande difficulté que rencontrent certains étudiants, c'est souvent le manque d'informations très détaillées au sujet des carrières possibles. Avec Linkedin, l'étudiant peut tout de suite identifier les cursus qui sont le plus populaires dans telle entreprise où il rêve de travailler. Il sait alors s'il a choisi la bonne direction. Il peut aussi interagir avec des professionnels en poste afin d'obtenir des informations précises sur tel ou tel rôle et s'imaginer à quoi ressemblerait sa journée. Lorsque l'on est étudiant il arrive parfois que l'on se fasse une idée d'un métier, puis une fois ses études terminées, on commence cet emploi et l'on réalise qu'on s'est trompé. Linkedin permet donc de se faire une idée assez proche de la réalité.


Envie de plus de détails sur comment apprivoiser Linkedin et en apprendre un peu plus sur le recrutement 2.0 ? Retrouvez Nathalie ainsi qu’une liste d’intervents montréalais et internationaux à la conférence KWS Montréal, où technologie rime avec développement social et économique, le 21 septembre prochain, à l’Université Concordia.


 

À propos de ce blogue

Femmes d'affaires est un blogue de Déborah Cherenfant

Déborah Cherenfant

Sur le même sujet

Connaissez-vous la croix de Tuominen?

13/11/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Un truc carrément génial qui va changer votre quotidien au travail, et même - pourquoi pas? - votre vie.

Comment être plus courageux au travail?

12/11/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Il peut être bon de suivre les quatre trucs ultra simples préconisés par la coach et auteure Kate Swoboda.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Combien êtes-vous prêt à payer une tomate qui ne goûte pas l'eau?

16/11/2018 | Diane Bérard

BLOGUE. Voici une 3e tentative québécoise de bâtir un réseau de distribution pour petits agriculteurs locaux: Arrivage.

Connaissez-vous la croix de Tuominen?

13/11/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Un truc carrément génial qui va changer votre quotidien au travail, et même - pourquoi pas? - votre vie.