La mal-aimée

Offert par Les affaires plus

Publié le 01/05/2014 à 00:00

La mal-aimée

Offert par Les affaires plus

Publié le 01/05/2014 à 00:00

Si on avait à placer les grands thèmes de la finance personnelle et leurs sujets connexes sur une échelle, en les classant des plus populaires à ceux qui le sont moins, on inscrirait sans doute l'immobilier au début de la liste. C'est concret, l'immobilier. Et facile à comprendre. Plus encore, c'est le reflet de nos goûts, de notre style de vie et de nos aspirations. Ça fait rêver. À tel point que les gens sont prêts à payer pour visiter des salons sur le sujet : ExpoHabitation, Salon Habitat Ville et Banlieue, Salon Chalets et Maisons de campagne, Salon de l'habitation... Un vrai business !


Tentez maintenant d'organiser un salon sur l'assurance. Bonne chance ! Les seuls rassemblements de ce genre qui touchent à l'assurance sont axés sur l'emploi et sur le recrutement. Ce sont des événements de relations publiques qui cherchent à rendre séduisant un domaine à l'opposé du glamour et confronté à une pénurie de main-d'oeuvre chronique.


Bref, si l'immobilier est perché au sommet des priorités, l'assurance n'est pas loin du bas de l'échelle. C'est que la terminologie du secteur n'a rien de vibrant : capital- décès, risque, invalidité, accident, maladies graves... À part celle d'obscures compagnies qui tentent de séduire les personnes âgées avec des produits douteux durant les heures creuses de RDI, on voit rarement de la publicité sur l'assurance de personnes. Il ne faut donc pas s'étonner que les grandes compagnies d'assurance tentent depuis des années de s'en éloigner et de se positionner comme des pourvoyeurs de services financiers, comme les banques qui peuvent interpeller la clientèle en mettant en avant un discours plus engageant sur la retraite.


Pourtant, quand on y pense, c'est ce que le domaine de l'assurance protège : la maison, les études des enfants, la retraite, les vacances... Du coup, l'assurance prend toute son importance.


Même si d'emblée le sujet n'a rien de très sexy, les gens savent d'instinct que c'est important. Les Québécois ont souscrit pour des milliards de dollars d'assurance vie. Toutefois, bien peu sont en mesure de comprendre la mécanique des produits qu'ils achètent et de définir précisément leurs besoins. Ce qui fait que beaucoup se croient à tort à l'abri d'un mauvais coup du sort et mettent en péril les projets d'une vie. C'est pourquoi nous vous avons préparé ce dossier sur l'assurance qui vous permettra d'en saisir les rouages.

À propos de ce blogue

Les finances personnelles, ça consiste à gérer son argent au jour le jour en fonction d’objectifs plus ou moins éloignés. En regardant du bon angle, on constate qu’il s’agit d’un instrument pour réaliser ses ambitions et ses rêves. C’est avec humanité et une pointe d’humour que Daniel Germain compte aborder les finances personnelles dans ce blogue, dont l’objectif est de vous informer et de vous faire réagir. Daniel Germain assume la direction du magazine de finances personnelles Les Affaires Plus depuis 2002 et a développé de vastes connaissances sur le sujet.

Daniel Germain