La communication post-mortem sous forme numérique, est-ce la nouvelle réalité

Publié le 27/01/2017 à 08:00

La communication post-mortem sous forme numérique, est-ce la nouvelle réalité

Publié le 27/01/2017 à 08:00


Récemment, j’ai lu un article sur l’histoire d’une start-up ayant créé une application permettant à une personne de prévoir des messages post-mortem destinés à ses proches, par l’entremise de texto, de fichiers audio ou vidéo.


L’idée originale du concepteur de cette application vient du fait qu’il a lui-même perdu son père lorsqu’il était jeune. Les conseils et les mots sages de son père, qui était un grand orateur, lui ont particulièrement manqué à plusieurs moments importants de sa vie, tels que son mariage ou la naissance de son fils. Son idée a été propulsée lorsque sa conjointe a appris qu’elle était atteinte d’un cancer (heureusement, à ce jour, elle va bien). En effet, il n’a pu s’empêcher de penser à son fils de deux ans qui courait le risque d’être séparé de sa mère pour toujours à un si jeune âge.


Mais comment fonctionne cette curieuse application? En fait, c’est simple, elle permet aux utilisateurs d’enregistrer des messages texte, audio ou vidéo tout au long de leur vie et de les stocker dans un « coffre numérique » crypté.


Après la mort de l’utilisateur, les destinataires reçoivent un courriel les avisant qu’ils devront télécharger l’application s’ils veulent avoir accès aux messages qui leur ont été laissés. L’utilisateur choisit un forfait : il choisit le nombre d’années pendant lesquelles il souhaite que ses messages soient envoyés, et il choisit également les moments des envois. Beaucoup d’utilisateurs choisissent d’envoyer leurs messages à des moments stratégiques, comme aux anniversaires ou à leur anniversaire de décès, mais moyennant des frais supplémentaires, des messages peuvent être envoyés à divers moments qui ne pouvaient pas être prévus par le défunt, par exemple un mariage ou une naissance. 


L’article nous fait réaliser que nous sommes habitués de penser à la mort dans des moments et des lieux spécifiques et plutôt confinés, et c’est ce que veulent changer les concepteurs derrière ces sites Web et ces applications. Ils voudraient rendre la mort moins tabou, en faire quelque chose qui peut être abordé au quotidien. Ils voudraient que recevoir un message d’un défunt devienne aussi commun que de répondre à un courriel, commenter sur Facebook ou télécharger un selfie sur Instagram.


Je pense bien demander à mes enfants s’ils voudraient recevoir des messages de moi après ma mort. Peut-être que oui, peut-être que non! Il s’agit certainement d’un outil qui pourra faire du bien à plusieurs, mais il existe aussi le risque que la communication numérique post-mortem soit utilisée pour révéler des secrets ou envoyer des messages blessants. Comme il s’agit d’une technologie numérique, il peut aussi y avoir des problèmes de piratage des comptes!


Une chose est certaine, le monde numérique change notre vie, souvent pour le mieux. Mais les messages post-mortem, est-ce sinistre ou génial? Qu'en pensez-vous? 


 

À propos de ce blogue

Des études ont démontré qu’environ la moitié des Canadiens adultes ont un testament valide, ce qui est peu. Alors que certains aimeraient qu’à leur décès, leur conjoint ou leurs enfants héritent de tous leurs biens, d'autres préfèrent ne pas penser à ce genre de détail pour le moment. Peu importe votre situation, la rédaction d'un testament et l'établissement d'un plan visant la distribution de vos biens sont des étapes très importantes. En effet, clarifier le genre d’héritage que vous souhaitez léguer, ainsi que planifier les soins qui devront être prodigués si vous avez des personnes à votre charge, par exemple, représentent des gestes que vous pouvez poser et qui peuvent grandement bénéficier aux gens qui vous sont chers. Carmela vous amènera à réfléchir et analyser votre situation dans le but de vous aider à bien planifier vos affaires. Ce faisant, elle vous offrira un aperçu pratique des éléments dont vous devriez tenir compte ainsi que des questions personnelles que vous devriez aborder dans le cadre de la préparation de votre testament et de la planification de votre succession. L'objectif étant l’atteinte d’une tranquillité d'esprit une fois vos affaires financières en ordre.

Carmela Guerriero

Sur le même sujet

Les conflits familiaux durant les successions: fréquents mais évitables

10/08/2018 | Carmela Guerriero

BLOGUE. L’argent est un sujet qui tend à faire resurgir de vieux conflits. Il existe des astuces pour les éviter

La chasse aux comptes bancaires, une tâche primordiale

15/06/2018 | Carmela Guerriero

BLOGUE. Parmi les lourdes tâches du liquidateur figure la chasse aux comptes bancaires, peut-être oubliés...