Comment faciliter la tâche de votre liquidateur au moment de votre décès

Publié le 28/04/2017 à 09:00

Comment faciliter la tâche de votre liquidateur au moment de votre décès

Publié le 28/04/2017 à 09:00

Vendredi dernier, j’ai fait une sortie crème glacée avec mes enfants, chez Mc Donald’s!


Pendant que nous attendions notre commande dans la file, je regardais autour et tout me paraissait normal dans le restaurant. À un moment, dans le coin du restaurant, j’ai aperçu une scène qui m’a touchée.


Il y avait deux dames, que j’ai présumées être des sœurs, qui se faisaient toutes discrètes. Elles étaient assises au travers de 3 grosses boîtes remplies de documents. Il y avait également deux cafés sur la table, et leurs visages affichaient une expression désemparée.


Cette scène m’a semblé familière. Des membres d’une famille triant des montages de documents suite à la mort d’un être cher, et éprouvant une panoplie d’émotions reliées. Les femmes du Mc Do regardaient minutieusement la paperasse et se faisaient des signes de tête avant de glisser certains documents dans un dossier en plastique. Il n’y avait pas de doutes, elles étaient en train de décider, ensemble, de ce qui était pertinent de garder. Les documents pertinents faisaient leur chemin vers le dossier de plastique. Le reste serait certainement jeté.


Outre la paperasse, les documents et les déclarations de revenus qu’il faut trier lorsque quelqu’un décède, il faut aussi penser aux effets personnels. Je suis presque convaincue que ce fut tout une épreuve pour ces dames de faire le tri des effets personnels, tout comme cela semblait l’être pour les documents que contenaient ces trois boîtes.


Nous passons notre vie à ramasser toutes sortes de choses. Ces choses, c’est une montagne de livres, des babioles de toutes sortes, des magazines, des photos, un chandail tricoté adoré venant de notre grand-mère, des bijoux, des voitures, des crayons, et ainsi de suite. La liste pourrait presque être infinie.


Les décisions à prendre sur la façon de gérer et de disposer de ces objets sont souvent lourdes pour les liquidateurs. On se pose des questions telles que : « Est-ce que je trahis ma mère ou père si je vends cet objet? »; « Devrais-je le donner à une œuvre de charité ou le vendre dans une vente de garage? » Les options sont nombreuses et les décisions parfois difficiles à prendre. « Combien de temps dois-je attendre avant de m’en débarrasser? »; « Y a-t-il une durée de deuil appropriée avant que je passe à l’action? ».


Ce sont toutes des questions légitimes, et il est normal pour un liquidateur de se sentir déchiré lorsque vient de le temps de décider du sort des biens du défunt.


Quand je pense aux deux sœurs du Mc Do, à travers leur pile de paperasse, certains conseils me viennent en tête. Ce sont des trucs que vous pouvez faire pour aider vos liquidateurs à mieux gérer tous les documents auxquels ils devront faire face.



  • Dressez un bilan faisant état de tous les détails pertinents concernant vos actifs et passifs.


Ce document peut facilement être produit sur un logiciel chiffrier comme Excel. Le but est d’éviter que le(s) liquidateur(s) ai(en)t à faire des recherches exhaustives pour démystifier vos avoirs. Ce bilan peut comprendre des informations telles que : les noms et adresses des institutions financières avec lesquelles vous faites affaire, les numéros de compte et la valeur de ces derniers ainsi que les numéros de comptes des cartes de crédit et des cartes de points que vous possédez. De plus, votre bilan devrait contenir les informations suivantes : l'emplacement des clefs de votre coffret de sûreté, des passeports, des mots de passe pour les medias sociaux ainsi que des carnets de vaccination pour les enfants.



  • Préparez la liste des coordonnées des bénéficiaires.


Vous devriez noter les adresses, noms complets, numéros de téléphones, courriels et dates de naissances de tous vos bénéficiaires.



  • Préparez la liste des coordonnées des personnes-clés.


Dressez une liste du nom et des coordonnées de votre comptable, notaire, avocat, planificateur financier, conseiller en sécurité financière et du directeur des ressources humaines de votre employeur.



  • Gardez un dossier contenant les documents pertinents


Préparez un cartable contenant les documents suivants : polices d’assurance vie, actes notariés de vos propriétés immobilières, contrat et certificat de mariage, acte de naissance et contrats de vos préarrangements funéraires.


Il serait bien, une fois par année, de faire une mise à jour de ce dossier de renseignements en y apportant toute modification nécessaire. De plus, envisager de parler ouvertement de vos intentions à votre liquidateur (ou vos liquidateurs) peut être une bonne idée. Leur tâche sera nécessairement moins ardue s’ils connaissent à l’avance l’ampleur de la succession et comment vous vouliez qu’elle soit gérée.


 


 

À propos de ce blogue

Des études ont démontré qu’environ la moitié des Canadiens adultes ont un testament valide, ce qui est peu. Alors que certains aimeraient qu’à leur décès, leur conjoint ou leurs enfants héritent de tous leurs biens, d'autres préfèrent ne pas penser à ce genre de détail pour le moment. Peu importe votre situation, la rédaction d'un testament et l'établissement d'un plan visant la distribution de vos biens sont des étapes très importantes. En effet, clarifier le genre d’héritage que vous souhaitez léguer, ainsi que planifier les soins qui devront être prodigués si vous avez des personnes à votre charge, par exemple, représentent des gestes que vous pouvez poser et qui peuvent grandement bénéficier aux gens qui vous sont chers. Carmela vous amènera à réfléchir et analyser votre situation dans le but de vous aider à bien planifier vos affaires. Ce faisant, elle vous offrira un aperçu pratique des éléments dont vous devriez tenir compte ainsi que des questions personnelles que vous devriez aborder dans le cadre de la préparation de votre testament et de la planification de votre succession. L'objectif étant l’atteinte d’une tranquillité d'esprit une fois vos affaires financières en ordre.

Carmela Guerriero

Sur le même sujet

L'importance de protéger une maison vacante lors d'une succession

16/11/2018 | Carmela Guerriero

BLOGUE INVITÉ. Voici l'histoire d'une succession qui perd beaucoup d'argent à cause d'une négligence.

Il faut choisir son liquidateur avec sa tête, non son coeur

05/10/2018 | Carmela Guerriero

BLOGUE INVITÉ. Pour assurer le bon déroulement du règlement d’une succession, il faut avoir choisi le bon liquidateur