L'Ebola et l'excès de réglementation


Édition du 27 Septembre 2014

La propagation du virus Ebola fait la manchette depuis quelques semaines. Et avec raison, car il s'agit d'une terrible maladie.
Derrière cette épidémie, toutefois, se profile un risque encore plus grand, plus catastrophique, magnifié par le climat réglementaire actuel ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Creux annuel pour ProMetic, l'incertitude persiste

La biopharmaceutique de Laval a été éjectée du S&P/TSX et teste la patience de ses actionnaires.

ProMetic soulève les passions

Les cibles varient de 0,60 à 7$ selon la confiance en la capacité de ProMetic d'éviter une autre émission d'actions.

À la une

Vidéotron vend sa filiale 4Degrés Colocation

18/12/2018 | Denis Lalonde

Vidéotron vend 4Degrés Colocation à la société américaine Vantage Data Centers pour un montant de 259M$.

Trump fait pression sur la Fed, qui devrait faire la sourde oreille

18/12/2018 | AFP

La Réserve fédérale devrait faire la sourde oreille à une mise en garde de Donald Trump et relever ses taux d'intérêt.

Le pétrole chute de 6,6% à New York, à son plus bas en 15 mois

18/12/2018 | AFP

La production d'or noir atteint des niveaux records en Russie et aux États-Unis alors que la demande s'essouffle.