Climategate : le scandale écolo dont on parle si peu

Publié le 04/12/2009 à 11:44

Climategate : le scandale écolo dont on parle si peu

Publié le 04/12/2009 à 11:44

Blogue. Climategate. C'est le nom donné au scandale écolo qui devient un raz-de-marée internet.


En un mot : des courriels incriminants se sont retrouvés sur Internet. Ces courriels démontrent que des scientifiques ont comploté pour empêcher d'autres scientifiques de publier les résultats de leurs résultats, uniquement parce qu'ils n'allaient pas dans le sens du réchauffement de la planète.


Déjà, le scientifique Phil Jones, de l'Unité de recherche climatique (CRU) de l’Université d’East Anglia, a choisi de démissionner.


La question : pourquoi en parle-t-on si peu?


Pour en savoir davantage, consultez les liens ci-contre :


http://www.institutmolinari.org/spip.php?article661


http://blogs.telegraph.co.uk/news/jamesdelingpole/100018847/climategate-goes-uber-viral-gore-flees-leaving-evil-henchmen-to-defend-crumbling-citadel/


http://www.telegraph.co.uk/comment/columnists/christopherbooker/6679082/Climate-change-this-is-the-worst-scientific-scandal-of-our-generation.html


http://www.cyberpresse.ca/opinions/chroniqueurs/francois-cardinal/200911/27/01-925730-le-climategate-un-reel-scandale.php


 


 



À propos de ce blogue

Chroniqueur au Journal Les Affaires, Bernard Mooney traite de la Bourse sous toutes ses facettes en s’adressant particulièrement aux investisseurs à long terme. Il est connu pour une vision misant sur le gros bon sens.

Bernard Mooney

Blogues similaires

Sortir du bois ou entrer dedans ?

Édition du 13 Octobre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Il y a de l'action en forêt. Depuis la mi-septembre, plusieurs titres forestiers sont sous pression.

Est-ce un mauvais moment pour investir en Bourse?

BLOGUE INVITÉ. Devriez-vous vendre vos titres lorsque les experts prédisent une correction boursière?

Miser sur le pétrole canadien est-il un bon pari?

BLOGUE. La chute dramatique du cours du pétrole canadien réveille le réflexe à contre-courant des financiers.