La saison du déménagement est à nos portes

Publié le 14/04/2016 à 10:30

La saison du déménagement est à nos portes

Publié le 14/04/2016 à 10:30

(Photo: 123rf.com)

Ahhhh le printemps et ses matelas abandonnés aux coins des rues, ses réseaux sociaux encombrés par les petites annonces et ses installateurs d’Internet qui ne savent plus où donner de la tête, c’est bel et bien la saison du déménagement qui s’amorce!


En tant que grande déménageuse d’expérience (les chiffres sont effroyables, alors disons simplement que mes amis me demandent « À la même adresse que la dernière fois? » à chaque fois que je les invite à la maison), je vous offre quelques conseils qui pourraient vous permettre de sauver plusieurs centaines de dollars, ou au moins vous permettre de prévoir ces sommes dans votre budget.


1 - Première chose: ne déménagez pas le 1er juillet! Pour les déménageurs amateurs et professionnels, le 1er juillet est LA journée où la location de camions coûte le plus cher. Les compagnies qui louent leurs camions n’ont pas le choix d’augmenter leurs tarifs, en plus de vouloir évidemment profiter de la demande pour faire un plus grand profit. Dans les grandes villes, le 1er juin peut aussi s’avérer être une date assez coûteuse au niveau frais de déménageurs. Tentez de négocier avec la personne qui occupe actuellement l’endroit où vous irez vivre pour essayer de prendre possession au moins quelques jours avant le premier du mois. N’hésitez pas non plus à faire faire plusieurs soumissions par différentes compagnies de déménagement, les différences de prix entre chacun sont souvent hallucinantes! On parle de montants qui peuvent aller de 500$ à 1500$ pour le même déménagement.  


De plus, en cas de déménagement l’été, surtout près du 1er juin ou du 1er juillet, il est important de réserver l’équipe de déménagement au moins quelques semaines d’avance pour s’assurer d’être entre bonnes mains. J’ai connu des années où même les déménageurs les moins « officiels » (pour ne pas dire louches) n’étaient pas disponibles au moment où j’en avais besoin. 


2 - Pendant la saison des déménagements, les déménageurs ne sont pas les seuls à être très occupés. En effet, vous feriez mieux de prévoir au moins un mois d’avance vos transferts de services de type Internet, télévision et téléphone au plus vite, et d’en profiter aussi pour magasiner et négocier, car les compagnies chargent toujours des frais de transfert qui frôlent la centaine de dollars. En faisant faire quelques soumissions pour comparer vous pourriez arriver à ne pas payer ces frais en plus d’économiser mensuellement. Je vous invite à pratiquer la fameuse technique « Oui mais telle compagnie me le fait 20$ moins cher, qu’est-ce que vous m’offrez? » En plus, la plupart des gros joueurs des télécommunications offrent maintenant des services par clavardage, alors vous n’aurez même pas besoin de perdre 3 heures au téléphone. 


3 - Une catégorie que j’aime appeler les « frais IKEA », c’est en fait toutes les petites choses qu’on installe une seule fois mais qui doivent être achetées quand on emménage. Pour ne nommer que quelques exemples : stores, pôles de rideaux, rideaux, tapis, rangements, meubles plus petits/plus gros, crochets, paniers de rangement si vos anciens ne rentrent plus dans le nouvel espace, poubelles, etc! Ça peut facilement coûter plusieurs centaines de dollars. Si vous êtes capables d’avoir les mesures des fenêtres et des pièces avant le grand jour, vous pourrez peut-être dénicher une partie de ces articles dans les petites annonces ou en courant les soldes. Personnellement, je ne prends pas le temps de compter quand j’ai le choix entre la seule pôle de rideau qui a le bon format pour ma fenêtre ou y clouer un drap!


4 - Le dernier « frais caché » plus amusant qu’autre chose : le coût de la malbouffe. La traditionnelle combinaison pizza-bière que vous avez promis à vos amis, les premiers repas commandés du restaurant quand la cuisine est encore un champ de bataille, les mayonnaises passées date que vous avez jeté à l’ancienne maison, etc. Ça ne devrait pas vous mettre à la rue, mais c’est à considérer. 


Finalement, voici quelques outils gratuits qui pourraient vous êtes utiles :
- Une liste très complète des gens à aviser de votre changement d’adresse et des étapes à suivre pour un déménagement réussi
- Des trucs pour emballer vos effets personnels
- D’autres conseils plus étoffés pour, entre autres, bien évaluer le coût des déménageurs 

À propos de ce blogue

Faire un budget lorsqu'on a des enfants qui dépendent de nous, c'est une obligation. S'assurer de prévoir l'imprévisible est parfois un défi colossal lorsqu'on doit concilier le paiement de nos dettes accumulées avec la rentrée scolaire. Est-ce possible de couper dans notre budget déjà serré lorsque la prunelle de nos yeux rêve de s'inscrire au même cours de danse que ses amis? Sans prétention, Anne B-Godbout tente de démystifier la gestion financière d'une famille et de donner quelques trucs pratiques pour améliorer la gestion du portefeuille de chacun.

Sur le même sujet

S'exiler pour faire son MBA

Édition du 27 Janvier 2018 | Nathalie Vallerand

Il faut être déterminé pour se lancer dans un MBA. Certains audacieux poussent encore plus loin en quittant leur ...

Pour être bon au travail, priorisez votre famille

24/11/2017 | Simon De Baene

BLOGUE INVITÉ. La rigidité de l’entreprise traditionnelle est-elle vraiment dans son intérêt et celui de ses employés?

OPINION Pas ce soir, chéri(e), j'ai mal à la tête
Édition du 30 Septembre 2017 | Matthieu Charest
Quand les cabinets-conseils font dans la gestion de patrimoine
Édition du 06 Mai 2017 | Anne Gaignaire
Aide à domicile: familles inc
Édition de Novembre 2016 | Martine Roux