Essai du iPhone X: un gambit réussi pour Apple

Publié le 31/10/2017 à 06:00

Essai du iPhone X: un gambit réussi pour Apple

Publié le 31/10/2017 à 06:00

Quelle est la chose la plus étrange? L'écran du iPhone X ou la 2e saison de Stranger Things?

En sacrifiant son iPhone 8 (ou 9…) au profit du iPhone X, Apple pourrait remporter un pari plus qu'audacieux.


La semaine dernière, Rogers affirmait que les ventes d'iPhone 8 étaient «anémiques». Puis, ce weekend, le fournisseur canadien a révisé sa position. Les préventes du iPhone X, lancées tard dans la nuit de vendredi, sont non seulement à la hauteur des attentes, mais elles aident à stimuler les ventes du iPhone 8. Ajoutez ça aux ventes d'un iPhone 7 apparemment encore très en demande et vous comprendrez qu'Apple est dans une situation unique depuis le lancement de son premier iPhone, il y a dix ans.


Cet iPhone X, un appareil coûteux, vendu un peu tardivement et en nombre limité, parviendra-t-il en plus à insuffler la même énergie pour l'ensemble de la marque Apple pour les dix années à venir? Car c'est un peu comme ça que Tim Cook et Phil Schiller, PDG et vice-président de l'entreprise, l'ont présenté il y a deux mois.


En un mot : oui. Probablement pas à lui seul, cela dit. Et sans doute pas avec la même envergure que les deux premiers iPhone (n'oublions pas que c'est l'iPhone 3G, et l'App Store, tous deux lancés en 2008, qui ont réellement lancé la révolution). Mais dans la façon dont le logiciel et le matériel y sont combinés, on peut aisément deviner l'évolution des autres produits de la gamme Apple pour les années à venir.


Face ID et la fin du mot de passe


La plus importante nouveauté est sans conteste Face ID. La reconnaissance faciale est lourdement intégrée à tous les niveaux, ici. Il déverrouille le téléphone, il permet de payer avec Apple Pay et il fait le pont entre les applications et les services web et le gestionnaire de mots de passe du iPhone X. Il le fait si bien, et si totalement, que ça élimine tout plein de tracas à ce niveau. Ça tombe bien, mémoriser les mots de passe est de loin le maillon faible de la sécurité informatique grand public depuis MS-DOS au moins.


Ce n'est qu'une question de temps avant que l'iPad n'adopte cette technologie, puis que les Mac fassent de même. Microsoft a Windows Hello et Google a le Face Unlock de son système Android, mais nulle part cette technologie n'est-elle aussi bien intégrée que sur l'iPhone X. Elle est sécurisée par le simple fait qu'elle agit comme un verrou système universel, indépendant des applications tierces. Ses données résident par ailleurs exclusivement en local sur le téléphone, donc aucune collecte de vos infos biométriques possible du côté d'Apple ou d'autres développeurs.


La même reconnaissance qui anime Face ID a aussi son côté ludique, illustré par les Animoji de la messagerie du iPhone X. Douze personnages peuvent être animés pour dix secondes en reproduisant les traits de notre visage. Les enfants en raffolent (et on peut envoyer ces petits messages animés à n'importe quel téléphone Android ou iPhone), mais n'allez pas acheter un iPhone X pour douze simples emojis animés…


D'autres applications, dont Snapchat et ses filtres, tirent déjà profit de cette nouveauté, également. Ça ouvre de nouvelles pistes en matière d'interface, et on sent que des jeux et autres applications vont rapidement adopter la technologie d'Apple.





L'écran mur-à-mur


Si Face ID est la nouveauté majeure, l'écran OLED est la plus évidente. Les quelques passe-passe d'iOS 11 qui remplacent le bouton d'accueil permettent d'étirer cet écran de bout en bout de la surface frontale du iPhone X, pour une diagonale de 5,8 pouces. L'écran est lumineux et engageant. Il est un poil plus long et plus étroit que l'écran des iPhone 6-7-8 Plus, mais l'appareil tient mieux en main.


Pour aller chercher les commandes au haut de l'affichage, on glisse le pouce au bas de l'écran pour abaisser l'image, la même chose que le double-tapotement sur l'écran d'accueil des iPhone précédents.


D'autres glissements du pouce (ou du doigt) mènent à une navigation intuitive assez réussie. Sans doute que l'iPad héritera bientôt d'une interface similaire. Certains gestes ne mènent pas toujours où on le souhaiterait du premier coup (passer de l'accueil au mode multitâche exige un glissement vers le haut, puis la gauche, pas toujours évident), mais rien qui ne fasse regretter un bouton d'accueil traditionnel.


Attendez-vous à entendre parler en long et en large de l'encoche noire au haut de l'appareil. Elle rappelle un trait de design identique sur l'Essential Phone, sous Android. Celle-ci semble embêter plus d'un critique, mais au quotidien, on s'y habitue plutôt rapidement. Ce qui agace, c'est plutôt la superposition de la barre d'état aux commandes de certaines applications, comme Instagram ou Twitter. Apple et les développeurs promettent que ce sera corrigé bientôt. Souhaitons-le.


Cela dit, cet écran OLED contribue sans doute aux deux heures d'autonomie additionnelles offertes par l'iPhone X, par rapport au iPhone 8. De l'avis d'un voyageur fréquent, ce détail à lui seul suffit à justifier la migration vers la technologie OLED. Apple dit qu'elle est «finalement» conforme à ses standards. On répond : il était temps.


Si on avait une seule chose à ajouter à ce sujet, c'est celle-ci : Apple aurait aussi bien pu permettre l'utilisation de son Apple Pencil sur cet écran. Ça aurait rendu la comparaison avec le Samsung Galaxy Note 8 pas mal plus intéressante…


Photo, vidéo, réalité augmentée


Côté photo, la différence entre l'iPhone 8 et le X est minime : en gros, le téléobjectif capte davantage de lumière à exposition égale. Les photos dans la pénombre s'en trouvent un peu plus nettes. Le gros atout, ici, est la stabilisation optique qui permet de faire des vidéos en 4K extrêmement fluides. Par rapport à des téléphones plus âgés, la différence est majeure : les images sont d'une très belle qualité.


Sur l'écran OLED du iPhone X, le résultat est beaucoup plus séduisant que ce que propose le Pixel 2 de Google, même si celui-ci a reçu les plus hauts égards de la firme DxO. On a hâte de voir le résultat qu'obtiendra cet iPhone.


Au fil des prochains mois, il sera abondamment question de réalité augmentée. Là-dessus, Apple a pris une longueur d'avance sur les autres joueurs dans le mobile, grâce à une trousse logicielle facilitant la création de nouvelles applications. Les joueurs avides de nouveautés ne seront pas déçus.


Enfin, la caméra frontale du iPhone X a aussi droit au mode portrait à fond flou qui semble si populaire ces jours-ci. Ce n'est pas toujours parfait, mais ça plaira sans conteste aux indécrottables égoportraitistes incapables de vivre le moment sans s'immortaliser eux-mêmes dans le feu de l'action.


Tout ça mis ensemble on souhaiterait vraiment qu'Apple rehausse son service iCloud afin d'offrir plus de stockage gratuit que 5 maigres gigaoctets, pour sauvegarder tout ce contenu plus facilement…


Est-ce que ça vaut 1319$?


La question qui tue, n'est-ce pas? Tout le monde le sait, cet iPhone n'est pas donné. Ça n'empêche pas les analystes d'estimer qu'il s'est déjà commandé 10 à 12 millions d'exemplaires, en trois jours à peine. Évidemment, si vous avez mis des sous de côté et souffert avec un vieux Galaxy S5 (ou un iPhone 5c…) dans vos poches tout ce temps-là, on voit mal comment vous regretterez votre achat.


Si votre vieil iPhone s'essouffle rapidement, et que vous hésitez entre un iPhone 8 et un iPhone X, sachez que le premier est disponible dès maintenant. L'autre, il faudra l'attendre quelques semaines… Peut-être jusqu'en décembre.


Plusieurs opteront pour un iPhone 8 Plus et en seront parfaitement satisfaits. Pour notre part, on préfère le plus récent iPhone X. Peut-être par snobisme? Un tout petit peu, mais on soupçonne que ça fait partie de la stratégie d'Apple, ça aussi. On a déjà dit que le Nokia 8800, qui se vendait pour 1250$ en 2005, était probablement le téléphone le plus cool en ville...


Évidemment, on ne sait pas à quoi ressemblera l'éventuelle édition 20e anniversaire du iPhone. Dans dix ans, on ne se souviendra plus du iPhone 8, mais on se rappellera encore du iPhone X. Le gambit d'Apple aura donc fonctioné.


Apple iPhone X


Téléphone à écran OLED de 5,8 pouces (2436 x 1125 pixels)
64 ou 256 go de stockage
Caméra double de 12 mégapixels avec stabilisation optique
Caméra frontale de 7 mégapixels
Bluetooth 5.0, WiFi AC, LTE+
Autonomie de 12 heures
1319-1529 $ (selon le stockage)


Suivez-moi sur Twitter:





Suivez-moi sur Facebook:


À propos de ce blogue

Autrefois, on appelait ça de l'électronique mais de nos jours, les nouvelles technologies vont bien au-delà des transistors et des circuits imprimés. Des transactions bancaires à l'écoute en rafale d'émissions de télé les plus populaires, la technologie est omniprésente. Et elle comporte son lot de questionnements. Journaliste spécialiste des technologies depuis bien avant l'avénement du premier téléphone intelligent, Alain McKenna a observé cette évolution sous tous ses angles et livre ici ses impressions sur le sujet.

Alain McKenna
Sujets liés

Technologie , techno

Sur le même sujet

Un tribunal chinois interdit la vente de certains iPhones

10/12/2018 | AFP

Cette décision a été rendu dans le cadre d'un procès qui oppose Apple à Qualcomm.

Apple s'associe à Amazon pour faire rayonner Apple Music

30/11/2018 | AFP

Cette décision de la marque à la pomme tranche avec sa stratégie historique.