Mario Dumont, la faillite d'un homme seul

Publié le 15/11/2008 à 00:00

Mario Dumont, la faillite d'un homme seul

Publié le 15/11/2008 à 00:00

Par Stéphanie Kennan

La planète entière considère aujourd'hui la désignation de Barack Obama au poste de président des États-Unis comme la consécration d'un homme d'exception. J'avance également qu'il s'agit de la victoire d'un grand entrepreneur.

Quiconque s'intéresse à la trajectoire spectaculaire du sénateur de l'Illinois saura lui reconnaître plusieurs qualités de l'entrepreneur à succès : vision, audace, leadership, charisme, détermination et, surtout, la capacité de bien s'entourer. Avant même qu'il ne présente sa candidature à la convention démocrate de 2008, le Washington Post consacrait un article à son comité consultatif, une équipe d'étoiles qualifiée d'impressionnante par le légendaire quotidien. C'est d'ailleurs cette équipe qui aura su convaincre les financiers, organiser les militants, attirer des personnes d'influence, rédiger des discours mobilisateurs et bâtir une campagne de marketing redoutable et innovatrice.

Cette analogie entre politique et entrepreneuriat s'illustre également au Québec. Alors que la campagne électorale bat son plein, rappelons-nous que récemment, nous avions également notre petit Obama du Nord. Il était bien sûr un peu plus terne et bien plus à droite, mais le changement, c'était également son terrain de jeu.

Bien entendu, Mario Dumont n'a jamais eu le magnétisme du futur président américain, ni sa profondeur Admettez tout de même qu'il fut un temps où son discours nous y faisait vaguement penser. Mais après presque 15 ans sous les feux de la rampe, Mario est toujours un travailleur autonome de la politique. Il n'a jamais été en mesure de s'entourer d'une vraie équipe pour accomplir sa vision, en d'autres mots, bâtir une entreprise.

C'est le célèbre industriel et philanthrope Andrew Carnegie qui, à propos de l'importance du travail d'équipe, il y a plus d'un siècle, parlait déjà du moteur permettant à des gens ordinaires d'obtenir des résultats extraordinaires.

Derrière un homme brillant, une équipe de gens exceptionnels aura donc réussi à con vaincre les États-Unis de tourner le dos à la puissante machine républicaine a. n de placer à sa tête un jeune homme noir élevé en partie dans la très musulmane Indonésie. Il faut le faire !

La victoire d'Obama aux présidentielles devrait par conséquent nous servir d'inspiration à nous, les entrepreneurs, qui avons souvent tendance à écorcher le monde politique.

Est-ce que votre équipe actuelle est en mesure de vous aider à réaliser l'impensable, le génial, le grandiose? Ou êtes-vous plutôt cet homme-orchestre qui dirige seul son navire contre vents et marées ?

L'un des premiers gestes de Barack Obama à la suite de son élection a encore été de constituer une équipe d'experts afin de lutter contre la crise financière. Il a réuni une table de transition économique à laquelle siègeront les Buffett, Volcker et autres spécialistes de la finance, en plus des bonzes de Google, Xerox et Time Warner.

Il n'y a pas de doute : qu'on soit entrepreneur dans le domaine social, commercial ou politique, le secret réside toujours dans l'équipe !

Stéphanie Kennan est présidente de Bang Marketing.

lesaffaires.redaction@transcontinental.ca

À suivre dans cette section


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Intelligence artificielle: cinq tendances qui changeront le monde de l'assurance

BLOGUE INVITÉ. Voici cinq tendances importantes qui changeront le visage de l’assurance au cours des prochaines années.

Les baisses de production de l'OPEP font grimper le prix du baril

10:42 | AFP

Plusieurs analystes appelaient toutefois à la prudence.

10 choses à savoir lundi

Google veut la taxe municipale, le virage électrique de Pétro-Canada, cette appli empêche les femmes de fuir le pays.