Bienvenue chez Mélanie Dunn, de Cossette

Publié le 17/08/2013 à 00:00

Bienvenue chez Mélanie Dunn, de Cossette

Publié le 17/08/2013 à 00:00

Les Affaires - Plus jeune, que rêviez-vous de devenir ?

Mélanie Dunn - Je n'ai jamais eu de plan pour ma vie tant professionnelle que personnelle. J'ai toujours saisi les occasions qui se présentaient pour faire mon chemin. J'avais juste l'idée d'être heureuse et de l'ambition. J'en ai profité !

L.A. - Qu'est-ce qui vous motive ?

M.D. - Les défis complexes et qui demandent beaucoup d'acharnement me motivent particulièrement. De savoir que ce ne sera pas facile, qu'il va falloir réunir toutes les forces vives, ce sont des défis qui m'intéressent beaucoup.

L.A. - Qui vous inspire ?

M.D. - Plein de gens m'inspirent. Mon équipe, mes clients, mes parents, mon conjoint. Et mes enfants, de voir comment ils vivent la situation avec une maman qui travaille beaucoup. C'est inspirant de voir comment ils profitent de chaque moment qu'ils passent avec moi.

L.A. - Qu'aimez-vous le plus de votre travail ?

M.D. - C'est un environnement extrêmement dynamique et changeant. On ne sait jamais ce que demain nous réserve. Il faut toujours se réinventer, être opportuniste, prendre des risques. Ça, ça me stimule énormément.

L.A. - Ce que vous aimez le moins de votre travail ?

M.D. - Tout ce qui est routinier, mais surtout ce qui m'éloigne de ma famille : les voyages, les rencontres en soirée, etc.

L.A. - Une journée typique de travail ?

M.D. - Chaque journée est différente. Aucune ne ressemble à l'autre et c'est ce que j'aime.

L.A. - Une journée typique de congé ?

M.D. - Je profite des occasions. Ça dépend de ce que mes enfants et moi, nous avons envie de faire. J'aime que ce soit spontané et varié.

L.A. - Votre livre favori ?

M.D. - Je suis une fan de Stephen King et je pense que Le Dôme est particulièrement réussi sur le plan social et en ce qui concerne l'étude des comportements humains.

L.A. - Quelle est votre bête noire, ce qui vous agace ?

M.D. - Il n'y a jamais assez de temps pour faire tout ce dont on a envie.

L.A. - Votre gros mot ou juron favori ?

M.D. - J'ai tout un éventail. C'est selon la circonstance. Mais je ne me gêne pas habituellement, sauf devant mes enfants, qui me ramènent à l'ordre. Édouard me dit souvent : «Maman, surveille ton langage !»

L.A. - Quand vous regardez en arrière, de quoi êtes-vous le plus fière ?

M.D. - De mes enfants. Ce sont deux êtres extraordinaires, qui ont envie de réussir.

L.A. - Quelle leçon de vie aimeriez-vous offrir aux jeunes qui rêvent d'être boss comme vous ?

M.D. - Je leur dirais : «Patience !» Patientez et soyez opportunistes !

L.A. - Qu'est-ce qu'on ne connaît pas de vous et qui pourrait nous surprendre ?

M.D. - J'ai un petit côté extrême. J'ai fait le rallye Aïcha des Gazelles, dans le désert. J'ai participé à une Spartan Race récemment, et je ferai un autre rallye l'année prochaine.

LE COMMENTAIRE DE JULIE BLAIS COMEAU

Dynamique, opportuniste - comme elle se décrit elle-même -, Mélanie Dunn occupe un petit bureau au coeur de ses équipes créatrices. Pas de vue sur le fleuve ou la montagne. Sa robe ajustée pose un défi au vidéaste, qui se gratte la tête : «Où peut-on fixer le micro, Madame Dunn ?» Bonne question effectivement ! La jeune femme ne fait ni une ni deux et sort de son tiroir deux pinces à papier. Le tour est joué ! Après tout, elle est la boss de la boîte de créativité.

- julie@etiquettejulie.com

Visitez son bureau sur lesaffaires.com

Vous retrouverez l'intégralité du questionnaire et l'entrevue en vidéo sur LesAffaires.com/bureauduboss. Les vidéos seront offertes à partir des jeudis 20 juin (Nathalie Bondil), 4 juillet (Jacques Fortin), 18 juillet (Monique F. Leroux), 1er août (Marc Bergevin) et 15 août (Mélanie Dunn).

Série 5 de 5

Dans le bureau du boss

Êtes-vous curieux ? Nous, oui, et c'est pourquoi nous avons poussé la porte du bureau de dirigeants afin de les voir à l'oeuvre dans leur environnement naturel. Cinq au total : Nathalie Bondil, du Musée des beaux-arts de Montréal, Gilles Fortin, de Tristan, Monique F. Leroux, du Mouvement Desjardins, Marc Bergevin, des Canadiens de Montréal, et Mélanie Dunn, de Cossette. Cette série de rencontres est une idée de Julie Blais Comeau, spécialiste de l'étiquette au travail. C'est elle qui a élaboré le questionnaire et réalisé les entrevues. Voici des extraits de ces rencontres.

À suivre dans cette section


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

À la une

Protection des données personnelles: comment éviter les dérives?

Édition du 25 Août 2018 | Richard Cloutier

L’évolution technologique et l’émergence de nouveaux acteurs dans le secteur financier obligent les législateurs...

Éliminer la moitié des autos?

16/10/2018 | Daniel Germain

BLOGUE. Une solution qui nous rendrait plus riches, mais a-t-elle la moindre chance de s'appliquer?

Pourquoi j’ai choisi d’être un «entrepren-art»!

16/10/2018 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Architecture, musique, design… j’adore ce qui me donne des frissons au moindre contact sensoriel.