Nos entreprises traversent les siècles

Publié le 09/07/2011 à 00:00

Nos entreprises traversent les siècles

Publié le 09/07/2011 à 00:00

Ce n'est pas facile de se lancer en affaires. Et c'est encore plus difficile d'assurer la pérennité d'une entreprise. Alors, quand une boulangerie et une firme d'ingénierie soufflent 100 bougies, ça inspire forcément le respect. Depuis 10 décennies, les Québécois ont mangé des millions de sandwichs et de grilled cheese faits avec des tranches de pain de la boulangerie Gadoua. Aujourd'hui, la tranche de pain est quelque chose de banal, mais ce ne fut pas toujours le cas. Dans les années 1950, c'était totalement inédit lorsque Jean-A. Gadoua, le fils du fondateur Wilfrid Gadoua, a acheté une trancheuse et une emballeuse pour son usine de Napierville, à la demande d'une cliente.

Le gâteau de SNC-Lavalin brille du même nombre de chandelles. L'entreprise montréalaise se targue aujourd'hui d'être l'une des plus importantes sociétés d'ingénierie et de construction du monde. D'autres entreprises québécoises - qu'on oublie parfois - ont su traverser le temps et font partie du paysage depuis le 19e siècle : Normand Samuel et fils, un fabricant de machinerie agricole (1857), la Banque Nationale (1859), le manufacturier de lingerie C.J. Grenier (1860), le fabricant d'équipement de tamisage Industries fil métallique Major (1884), le concepteur d'articles de cuisine Trudeau (1889), la Fromagerie Perron (1890), la scierie Lulumco (1892), l'entrepreneur en mécanique Thomas O'Connell (1895) et le grossiste de bois Goodfellow (1898). Chapeau !

À suivre dans cette section


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

La Bourse démarre en lion, trop tôt pour fêter?

Mis à jour le 19/01/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Robots et espoirs soulèvent les cours, mais une remontée des taux guette si une reprise se confirmait.

Le Canada doit se préparer à un Brexit «dur»

19/01/2019 | François Normand

ANALYSE - À moins d'une surprise, le libre-échange entre le Canada et le Royaume-Uni prendra fin. Il faut s'y préparer.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

19/01/2019 | François Pouliot

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.