Léger Marketing : une acquisition dans le secteur des logiciels

Publié le 22/12/2012 à 00:00

Léger Marketing : une acquisition dans le secteur des logiciels

Publié le 22/12/2012 à 00:00

Léger Marketing a pris une participation majoritaire dans Agility Metrics, une entreprise montréalaise bâtie autour d'une application infonuagique de mesure de l'expérience client. Il s'agit d'une septième acquisition en 15 ans pour la maison de sondage, qui fait ainsi une incursion dans le secteur des logiciels.

Alors que Léger Marketing réalise des sondages sur la satisfaction de la clientèle qui offrent une vue d'ensemble, le logiciel d'Agility Metrics fournit des données utiles aux gestionnaires en entreprise : «Avec de l'analyse en temps réel, on peut aller plus loin que le portrait global et comprendre pourquoi madame une telle n'est pas satisfaite», illustre Jean-Marc Léger, pdg de Léger Marketing.

Agility Metrics permet aux détaillants de mener des sondages en ligne personnalisés et d'en analyser les résultats en temps réel. «Par exemple, les questions sur l'expérience client qui seront posées à un client qui s'est fait livrer du St-Hubert à la maison ne seront pas les mêmes que celles qui sont destinées à un autre qui a mangé dans un restaurant, car l'expérience client est très différente», explique Richard Pridham, pdg d'Agility Metrics.

Les détaillants qui utilisent le service peuvent imprimer une invitation à remplir le sondage sur leurs factures ou encore solliciter le client directement à la caisse. Ainsi, bien que les deux entreprises fournissent le même type de données, elles n'entrent pas en concurrence : «On a vu tout le potentiel de ce produit-là auprès de nos clients. Au moment de travailler avec un Loblaws, par exemple, ça ne me coûtera rien de le lui offrir», explique Jean-Marc Léger.

Richard Pridham conservera son poste de pdg d'Agility Metrics et en demeurera actionnaire minoritaire avec Steve Perrone, quant à lui directeur des TI. Agility Metrics sera par ailleurs rebaptisée Leger Metrics.

Jean-Marc Léger explique qu'avant de conclure cette transaction, il a étudié de nombreux dossiers d'acquisition dans le secteur des technologies : «Le marché change rapidement et s'oriente vers les technologies de l'information. Il faut s'y adapter, et c'est pourquoi on a fait cette acquisition stratégique», explique Jean-Marc Léger.

Léger vise la Bourse de New York

Malgré la transformation de l'industrie des sondages, M. Léger n'a pas abandonné son ambition d'introduire son entreprise en Bourse : «Les conditions actuelles ne nous permettraient pas de profiter d'une entrée en Bourse, mais avec l'assouplissement des règles en cours aux États-Unis, ça pourrait changer».

L'homme d'affaires aimerait ainsi introduire Léger Marketing à la Bourse de New York et souhaite toujours étendre son empreinte géographique : «Ma compagnie, je la prépare à une introduction en Bourse, et je suis prêt à faire des acquisitions dans mon domaine d'ici là».

À suivre dans cette section


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

L'usine de Bombadier à La Pocatière sera touchée par les coupes

Il y a 37 minutes | La Presse Canadienne

D'ici la fin février, c'est environ 100 travailleurs qui seront mis à pied malgré le nouveau contrat de 468M$.

De nouveaux trains Azur pour la STM

10:13 | AFP

La majeure partie de la fabrication et de l’assemblage des véhicules devrait être réalisée à l’usine de La Pocatière.

Stan Lee, le père de Marvel, s'est éteint

15:04 | AFP

En 1961 il imagine l’équipe de superhéros « Les Quatre Fantastiques » et change la bande dessinée à jamais.